Nouveau- Treks & Grandes Randonnées Trek Chili (Atacama) - Circuit accompagné Trekking au cœur du désert d'Atacama

  • Hauts plateaux d Atacama : ses lagunes et salines - Chili
  • Geysers du Tatio - Chili
  • Atacama - Chili - CHL011
  • San Pedro de Atacama - Laguna Miscanti - Chili
  • Atacama - La vallée de la Lune - Chili
  • Le volcan Licancabur depuis San Pedro de Atacama - Bolivie
  • Cactus candélabre - Chili
  • Désert d Atacama - Chili
  • À partir de 7290 $CAD
  • Prochain départ
  • Circuit accompagné
  • 12 Jours
  • Niveau :
  • Altitude
  • Code : CHL030

  • • Un vrai trek sous tente, hors sentiers battus
  • • Cinq ascensions dont trois à plus de 5000m
  • • Une découverte des plus beaux sites de l'Atacama chilien
  • • Une escapade dans la superbe ville de Valparaiso

Le grand nord chilien est un monde minéral, caractérisé par la présence de l'un des déserts les plus arides de la planète: l’Atacama. De superbes paysages sont nés d’une activité géologique intense : canyons, salars, geysers et fumerolles... Pourtant, dans la cordillère des Andes, la vie prospère sur les berges des lagunes aux eaux colorées : bleu turquoise, vert émeraude. Condors, pumas et flamants roses évoluent en toute quiétude aux pieds de puissants volcans, tels le Licancabur (5916m). Au départ de Calama, ce circuit nous mène à travers le désert découvrir les principales merveilles de l'Altiplano : San Pedro d'Atacama, geysers du Tatio, canyon de Guatin, Salar d’Atacama. Les marches soutenues ont lieu dans cette ambiance somptueuse et mènent aux sommets du Cerro Soquete (5408m) et du Cerro Incahuasi (5689m).

  • Activités

    Trek

  • Hébergements

    En campement (7), en hôtel (6)

  • Transferts

    Véhicule privatisé

  • Itinérance

    Voyage itinérant

  • Environnement

    Montagne, Désert, Volcans

Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

05/09/2022

16/09/2022

7290 $CAD Assuré à partir de 4

Le prix comprend

• Les transferts
• Le transport des bagages
• L’encadrement
• L’hébergement en pension complète sauf les boissons et les dîners à Santiago et Pucon (J1, J2, J6, J14). Déjeuner libre le J14.
• Les excursions mentionnées et entrées dans les parcs

Le prix ne comprend pas

• Le transport aérien
• Les assurances
• Les frais d’inscription
• Les taxes d’aéroport d'Ushuaia (8$ environ, à payer en pesos argentins)
• Les pourboires
• Les boissons
• Les repas mentionnés "libres dans le programme" (en fonction de vos horaires de vols internationaux et intérieurs, le nombre de repas à votre charge peut varier). Prévoir 20 à 30$ en moyenne par repas.
• Les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe


• Entrées des parcs et sites :
Pour les entrées des parcs nationaux et sites touristiques, Terres d’Aventure vous offre le service de réservation et de paiement avant votre départ. Vous n’aurez donc pas à vous soucier du règlement de ces entrées sur place. Ces dernières vous seront facturées au moment de votre inscription, par souci de qualité de service et pour vous rendre le déroulement de votre voyage plus agréable. Vous vous assurerez ainsi un voyage en toute tranquillité. Ces entrées pourront être réajustées éventuellement avant votre départ, en cas d'augmentation par les autorités chiliennes et argentines.
Nous avons souhaité vous fournir le plus de détails possibles sur les prestations de ce voyage ainsi que leurs coûts associés. Pour
ce voyage, le coût des entrées est d'environ 95$. Ce montant n’est pas inclus dans le prix TTC de votre voyage : il vous sera malgré tout facturé en supplément lors de votre inscription.
Ce montant inclut l'accès au glacier Perito Moreno et l'entrée dans le Parc National Torres del Paine.

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre individuelle : nous consulter pour prix et disponibilité.

Pré-acheminement possible de plusieurs villes de France (Lyon, Marseille, Nice, Bordeaux, Toulouse…) à partir de 90 €, sous réserve de disponibilité dans la classe de réservation concernées au moment de la demande. Nous contacter pour plus d'information.

Jour par jour

Jour 1 :

Santiago (500m)

Accueil à l’aéroport dans la matinée et transfert pour l'hôtel. Santiago regroupe plus d’un tiers de la population nationale et confirme son rôle central dans l’activité du pays. Selon l'heure d'arrivée, nous en visitons les principaux lieux d’intérêts comme la Plaza de Armas, la cathédrale, le palais de la Moneda et le Cerro San Cristobal. Ce dernier, lorsque les conditions sont favorables, nous offre un superbe panorama sur la ville et les Andes. Le Cerro Plomo (5424m) surplombe la ville qui s’étale dans l’immense vallée.
Repas inclus.
Note : il y a de nombreux bureaux de change dans le centre-ville pour convertir vos devises au meilleur taux du Chili.

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 0h30 et 1h
Jour 2 :

Santiago - Calama - Vallée Arcoiris (3200m)

En début de matinée, vol entre Santiago et Calama. Accueil à l'aéroport de Calama par notre guide francophone qui accompagne le groupe de bout en bout en Atacama. Présentation de notre équipe locale et chargement des véhicules, puis départ plein Est en direction de la chaîne des Andes. Après 45 km, bifurcation vers le Nord pour rejoindre la vallée Arcoiris, univers minéral au cœur de la cordillère de Domeyko. Installation de notre bivouac à 3200m d'altitude. Première balade entre des montagnes désertiques multicolores dominées par des tons gris, verts, rouges et orangés qui donnent la nomination de vallée arc-en-ciel au lieu (arcoiris en espagnol).
Repas inclus.

  • Heures de marche : 1h
  • Dénivelé + : 50 m
  • Dénivelé - : 50 m
  • Hébergement : en campement
  • Transfert : Véhicule privatisé , 1h
Jour 3 :

Ascension Cerro de los Cuatros Vientos (3600m) - Rio Salado (2800m)

Après le petit déjeuner et avoir démonté le camp, nous nous mettons en route pour notre première ascension d'acclimatation jusqu'au sommet du mont de los Cuatros Vientos (3600m). Du sommet, nous apprécions une des plus belles vues panoramiques de la vallée Arcoiris avec en toile de fond la cordillère de Sel, le grand salar d'Atacama et les Andes à l'horizon. De retour au camp, nous partons en véhicule pour rejoindre notre bivouac situé proche d'une zone de pétroglyphes, dessins gravés dans la pierre, et d'une rivière où nous pouvons nous rafraichir.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 4h30 et 5h
  • Dénivelé + : 400 m
  • Dénivelé - : 400 m
  • Hébergement : en campement
  • Transfert : Véhicule privatisé , 1h
Jour 4 :

Rio Salado - Camp de base du Cerro Kimal (3400m)

Après le petit déjeuner, immersion au sein du désert d'Atacama, réputé pour être le plus aride du monde. Départ à pied le long du Rio Salado pour rejoindre les crêtes de la cordillère de Sel avec une vue plongeante sur la vallée de Catarpe, ancien lieu de villégiature de l'administration Inca située au nord de San Pedro d'Atacama. A la sortie d'un curieux tunnel construit dans les années 1930 qui permettait de rejoindre San Pedro d'Atacama à Calama nous rejoignons nos véhicules pour poursuivre vers la vallée « de la micro ». Là, le monde minéral est un véritable spectacle : d'important dépôts de sels, de gypse et de terres argileuses orangées accompagnés de cavités érodées par les vents tout comme des plis d'origine volcanique scintillants nous transportent vers une vision martienne de notre Terre. Balade sur place avant de repartir vers la cordillère de Domeyko en direction du mont Kimal (4278m). Kimal est une des montagnes tutélaires de San Pedro d'Atacama. Pour la cosmovision andine, cette montagne représente la féminité et la fertilité. Installation de notre camp autour de 3400m.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 3h30 et 4h
  • Dénivelé + : 200 m
  • Dénivelé - : 200 m
  • Hébergement : en campement
  • Transfert : Véhicule privatisé , 2h
Jour 5 :

Ascension du Cerro Kimal (4278m) - San Pedro d'Atacama (2408m)

Deuxième ascension : le mont Kimal est le sommet le plus élevé de la cordillère de Domeyko. Pour la culture Likan-Antay ou Atacaménienne, cette montagne sacrée est entourée de légendes. Sans difficultés majeures, nous pouvons observer du sommet la cordillère de Sel, la dépression renfermant le salar d'Atacama et en toile de fond la majestueuse cordillère des Andes avec ses volcans Licancabur, Juriques et Lascar entre autres. En cours d'après-midi, départ pour San Pedro d'Atacama. Installation de notre bivouac au cœur de l'oasis de San Pedro.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 6h et 7h
  • Dénivelé + : 800 m
  • Dénivelé - : 800 m
  • Hébergement : en campement
  • Transfert : Véhicule privatisé , 3h
Jour 6 :

San Pedro d'Atacama - Camp de base du Cerro Incahuasi (4300m)

Après le petit déjeuner, nous chargeons les véhicules avant de nous mettre en route plein sud pour une étape de plus de 150 km. En chemin, traversée des villages de Toconao, puis de Socaire qui s'étire à 3270m d'altitude avant de rejoindre les hauts plateaux andins culminant entre 3800m et 4000m d'altitude. Là, sur l'altiplano, les premiers groupes de vigognes apparaissent. Nous traversons plusieurs lagunes au cours de notre journée. D'abord, le salar Aguas Calientes que nous surplombons d'un belvédère puis la superbe lagune Tuyajto. En début de soirée ou le lendemain, nous découvrons la lagune du salar d'Incahuasi. Installation du bivouac à 4300m au pied du Cerro Incahuasi (5689m).
Repas inclus.

  • Heures de marche : 1h
  • Dénivelé + : 50 m
  • Dénivelé - : 50 m
  • Hébergement : en campement
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 2h30 et 3h
Jour 7 :

Ascension du Cerro Incahuasi (5689m) - San Pedro d'Atacama (2408m)

Troisième ascension : de bonne heure, après le petit déjeuner et avoir démonté notre campement, nous commençons l'ascension du Cerro Incahuasi dont le nom signifie Maison de l'Inca. Cette montagne constituée de plusieurs cimes surplombe les salars Aguas Calientes et Talar tout comme l'immensité des Andes. Vue panoramique exceptionnelle ! Retour en fin de journée à San Pedro. Installation à l'hôtel.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 6h et 7h
  • Dénivelé + : 800 m
  • Dénivelé - : 800 m
  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé , 2h
Jour 8 :

San Pedro d'Atacama - Vallée des cactus et Guatin - Geysers du Tatio (4200m)

Après le petit déjeuner, départ en véhicule vers le canyon de Guatin où les rivières Purifica et Puritama convergent pour former le rio Vilama. Là, nous commençons une balade à travers les herbes de la pampa et des cactus centenaires de plus de 7 mètres tout en nous engouffrant entre les parois étroites du canyon Guatin, terrain de jeu de nombreuses viscaches des montagnes. Possibilité de baignade dans un des bassins formés par la rivière thermale Puritama. En cours d'après-midi, départ en direction du champ géothermique du Tatio (4200m). Installation du camp au Tatio.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 4h et 5h
  • Dénivelé + : 150 m
  • Dénivelé - : 150 m
  • Hébergement : en campement
  • Transfert : Véhicule privatisé , 2h
Jour 9 :

Geysers du Tatio (4200m) - Ascension Cerro Soquete (5408m) - San Pedro d'Atacama (2408m)

Au lever du soleil, nous nous rendons sur le site des geysers. Balade au milieu d’un champ de jets de vapeur. Environ 70 colonnes de vapeur (l’eau bouillante se transforme en vapeur au contact de l’air froid) s’élèvent jusqu’à 6 mètres de hauteur. Possibilité de baignade dans un bassin d'eau thermale. Peu après nous être éloignés du Tatio, nous bifurquons à gauche sur environ 600 mètres jusqu'à atteindre ce qui était autrefois une installation d'exploration d'énergie géothermique aujourd'hui abandonnée. De là, nous commençons notre ascension à travers une prairie andine composée de paja brava, coiron et llaretas et de quelques geysers isolés. Avec un peu de chance, nous pouvons croiser des renards, des chinchillas, des viscaches et des vigognes sur cette première partie. L'ascension est facile jusqu'à rejoindre un pierrier pentu autour des 5000m. A l'approche du sommet, le vent peut être important ce qui augmente la difficulté ajoutée à l`altitude. Le terrain est escarpé et assez rocheux, mais il ne présente pas de difficultés majeures autres que l'altitude et l'exposition au vent. Au sommet, cette ascension offre une vue privilégiée sur le champ géothermique du Tatio et des volcans Paniri (5946m), San Pedro (6145m) et San Pablo (6092m). Après cette quatrième ascension du voyage, nous retournons à San Pedro en fin de journée.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 8h et 8h30
  • Dénivelé + : 1000 m
  • Dénivelé - : 1000 m
  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé , 2h
Jour 10 :

San Pedro d'Atacama - Camp de base du Cerro Negro (4500m)

Matinée libre. Après le déjeuner, nos véhicules chargés, nous repartons une nouvelle fois vers l'altiplano. En route, nous longeons les flancs des volcans Licancabur et Juriques avant de traverser la Quebrada Quepiaco et rejoindre les formations rocheuses volcaniques posées sur le sable, nommées les Moines de la Pakana ou les Centinelles de Tara. Au cours de notre montée sur l'altiplano, possibilité de rencontrer des troupeaux de lamas paissant sur les prairies de haute altitude formées de paja brava et de coiron. A partir de 3500m d'altitude, des harems de vigognes peuvent être observées. Passé un col à 4600m d´altitude et après avoir laissé la frontière bolivienne sur notre gauche, nous poursuivons au cœur des Andes pour rejoindre le Cerro Negro. Nous longeons pendant la journée les salars de Tara, Quisquiro et Aguas Calientes où nous faisons des arrêts pour admirer ces sites naturels de toute beauté. Possibilité de faire ces arrêts le lendemain si le temps est trop juste. Installation du camp à 4500m d´altitude.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 1h30 et 2h
  • Dénivelé + : 50 m
  • Dénivelé - : 50 m
  • Hébergement : en campement
  • Transfert : Véhicule privatisé , 4h
Jour 11 :

Ascension du Cerro Negro (5320m) - San Pedro d'Atacama

Après 4 heures d'ascension, nous atteignons le sommet du Cerro Negro (5320m), point panoramique exceptionnel pour admirer les salars de Tara, Quisquiro, Aguas Calientes et l'immensité des Andes. Retour en fin d'après-midi à San Pedro. Installation à l'hôtel.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 6h et 7h
  • Dénivelé + : 800 m
  • Dénivelé - : 800 m
  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé , 4h
Jour 12 :

Calama - Santiago

Transfert jusqu'à l'aéroport de Calama où nous quittons notre guide de l'Atacama. Vol pour Santiago (sans guide). Accueil par notre guide et transfert jusqu'à l'hôtel. Après-midi libre.
Repas inclus.

  • Hébergement : en hôtel

Important itinéraire

• Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins.

• Les impératifs locaux : retards d'avion ou de bus, mouvements sociaux, fêtes et jours fériés, ouverture des musées ou sites visités, conditions météorologiques locales, etc… peuvent nous amener à modifier l'itinéraire sur place.

• 4 journées sont légèrement supérieures à un niveau 3 chaussures avec des temps de marche dépassant les six heures avec un dénivelé relativement important

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Trek

Environnement

Montagne,
Désert,
Volcans

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
5 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 500 à 800 mètres. Bonne condition physique requise. Prévoyez un entraînement avant votre départ.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

11 jours de marche

Nombre de participants

De 4 à 15 participants

Hébergement

- Hôtel Rugendas (ou similaire) à Santiago, au confort agréable (eau chaude, électricité). Il est situé dans le quartier de Las Condes, à côté d’une station de métro.

- Hôtel Lickana (ou similaire) à San Pedro de Atacama, à 5 minutes du centre-ville (chambre double avec toilettes et salle de bain).

- Campement (7 nuits) lors du trekking : nos camps se composent de tentes dômes 3 places utilisées pour 2 clients + 1 matelas de sol auto-gonflant par personne ; d'une tente mess pouvant abriter 15 personnes où sont préparés et servis les dîners chauds et petits déjeuners ; d'une alimentation électrique LEDs dans la tente mess (zone des tentes clients non couverte ; nécessité pour chacun d'être muni d'une lampe frontale) ; tout le matériel de cuisine pour la préparation des repas ; tables et chaises ; réserve d'eau potable ; glacières pour le transport et la conservation des produits frais.

NB : un supplément vous permet de dormir en chambre single pour les nuits en hôtel à Santiago et à San Pedro d'Atacama.

Nourriture

Au restaurant ou en auberges locales dans les villes. Préparée par l’équipe locale sur les hauts plateaux.

CUISINE
La cuisine chilienne utilise les produits de la mer, le bœuf, les fruits et les légumes, reflétant dans sa composition la variété géographique du pays.
Quelques plats typiques :
- La cazuela : souvent servie comme entrée, est une sorte de bouillon de bœuf ou de poulet, avec pommes de terre, maïs, légumes, potiron.
- Le pastel de choclo : dans un plat de Pomaire, on dépose la viande hachée de bœuf ou de poulet, préalablement cuite avec des raisins et des oignons. On couvre d'une couche de purée de maïs avant de gratiner le tout au four. A manger en été.
- Les humitas : purée de maïs assaisonnée, enrobée d'une feuille de maïs et cuite à la vapeur.
- Les porotos granados : soupe épaisse à base de haricots, avec potiron, maïs, ail et oignons
- Lomo a lo pobre : tranche de bœuf surmontée de deux œufs frits.

BOISSONS
L'eau est potable dans tout le pays. Sinon, on trouve de l'eau minérale dans tous les villages.
- La chicha : jus de fruit fermenté et alcoolisé, très populaire au Chili.
- Le pisco : eau de vie à base de raisin, on le consomme nature ou en cocktail.
- Le leche con platano : le milk-shake le plus courant, lait-banane.
- Le mote con huesillo : grains de blé germés trempés dans une décoction de pêches séchées.
- Il existe cinq grandes régions productrices de vin : Bío-Bío, Rapel, Maule, Aconcagua et la vallée du Maipo. Cette dernière, située à proximité de Santiago, est la région viticole la plus connue pour la qualité de ses vignes.

Encadrement

L'accompagnement de ce voyage est réalisé par un accompagnateur chilien francophone, très souvent un accompagnateur français vivant sur place, y compris pour les transferts aéroport. Plus qu’un simple guide, il sera votre compagnon de voyage, votre initiateur à la culture et aux traditions chiliennes. Il est là pour répondre à vos questions aussi bien culturelles que pratiques.

Il peut arriver qu'il y ait un guide à Santiago et un autre guide pour le reste du parcours, dans ce cas-là, seuls les vols intérieurs se font sans votre guide. Dans ce cas, nos transferts aéroport/hôtel et hôtel/aéroport sont accompagnés par un accompagnateur francophone qui vous aidera aux formalités diverses et à l'enregistrement.

Transfert et transport des bagages

Tous nos transferts sont en service privé (sauf en cas de vols internationaux différents de ceux du groupe : possibilité de regroupement avec d’autres voyageurs de notre agent local) ainsi que l'intégralité des visites de sites que nous proposons dans nos différents voyages. A Santiago, les transferts sont réalisés en minibus. En Atacama, avec nos véhicules d'expédition : jeeps et minibus.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 30 à 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport. Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations :
• Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
• Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité notamment vos médicaments en cas de traitement particulier (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).
• Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles dans votre sac en soute.

Des réglementations strictes sont en vigueur concernant les bagages en soute et en cabine. Nous vous conseillons vivement de vous renseigner sur les différentes restrictions et de consulter les informations présentes sur les sites des compagnies aériennes, des aéroports ou sur le site de la direction de l’aviation civile?: https://airbag.dsac.aviation-civile.gouv.fr/AirBag/Recherche/vA4AAB7EMkFGeEdIdVRUQktZLQA

Vêtements

• 1 paire de sous-gants en soie ou laine
• 1 paire de gants en polaire avec membrane coupe-vent (windstopper)
• 1 paire de gants chaud de haute montagne avec membrane imperméable et respirante (Gore-Tex)
• 1 chapeau / casquette
• 1 bonnet et 1 buff
• 1 paire de chaussures de marche basse et légère pour le voyage et/ou 1 paire de sandale
• 1 paire de chaussures de trekking
• 1 paire de guêtres
• paires de chaussettes laine / coolmax pour la partie trek
• Sous-vêtements
• 1 ensemble sous-vêtements (haut et bas) chaud (matière synthétique ou laine merinos)
• 1 panalon léger pour les journées de visite
• 1 pantalon de trekking léger et 1 short
• 1 pantalon de trekking avec membrane coupe-vent (windstopper)
• 1 sur-pantalon avec membrane imperméable et respirante (Gore-tex)
• tee-shirt manches courtes et manches longues
• sous-pulls en polaire
• 1 veste polaire chaude
• 1 veste ou gilet en duvet ou matière synthétique
• 1 veste avec membrane imperméable et respirante (Gore-tex)
• 1 cape de pluie

Equipement

Petit Matériel
• 1 paire de lunette de catégorie 4 avec protections latérales
• 1 paire de lunette de catégorie 3 pour le trek (paire de secours en cas de casse)
• 1 masque de ski (en cas de mauvais temps et par grand vent)
• 1 lampe frontale et batterie/piles de rechange
• bouchons d'oreilles anti-bruit
• 1 couteau multi-usage
• 1 briquet
• 1 thermos et/ou une gourde
• 1 tasse / bol / cuillère / fourchette
• 1 couverture de survie
• chaufferettes
• nécessaire de toilette léger
• crème solaire haute protection et stick pour les lèvres
• sacs de compressions étanches
• 2-3 grands sacs poubelles et Ziploc de différentes tailles pour organiser et protéger vos affaires
• papier toilette (et Ziploc pour le stockage au sec)

Matériel Technique
• 1 paire de bâtons télescopiques

Couchage

• 1 sac de couchage avec une température dite "confort" de -10°C / -15°C. Il n'est pas possible d'en louer sur place.
• 1 drap de sac (en soie ou polaire)

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : aspirine ou équivalent
• Anti-diarrhéique (type Imodium…)
• Antiseptique intestinal (type Ercéfuryl…)
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Pommade anti-inflammatoire
• Collyre (poussière, ophtalmie)
• Pastilles purifiantes pour l’eau de boisson (Hydroclonazone, Micropur)
• Bande adhésive élastique (Elastoplast)
• Jeu de pansements adhésifs
• Compresses désinfectantes
• Double peau (protection contre les ampoules, disponible en pharmacie)
• Traitement pour rhume et maux de gorge
• Crème type Biafine pour les brûlures

Trousse de secours

Une trousse de secours collective fournie par l'agence et adaptée à votre voyage est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

Matelas de sol autogonflants et tentes pour les nuits en campement.

3. Formalités et santé

Formalités

Pour obtenir les informations sur les formalités d'entrée dans le pays, consulter : http://www.voyage.gc.ca/countries_pays/menu-fra.asp

Vaccins Obligatoires

Il n´y en a pas, actuellement, à l'arrivée, mais, la fièvre jaune étant en expansion dans plusieurs pays voisins, la vaccination pourrait être exigée pour les voyageurs ayant récemment séjourné dans ces régions. Le vaccin doit être fait au moins 10 jours avant le départ.

Vaccins Conseillés

Comme lors de tout voyage, il faudra être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, les hépatites A et B, la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), la rougeole pour les enfants.

Maladies vectorielles
Si le paludisme est absent de l'ensemble du Chili, le risque d'autres maladies transmises par d'autres moustiques peut être présent. II est, depuis longtemps, connu sur l'île de Pâques, où les cas de dengue ne sont pas exceptionnels. Mais les moustiques du genre Aedes, vecteurs de la dengue, du chikungunya, voire du virus Zika ou encore de la fièvre jaune, ont été récemment signalés dans le nord du pays (régions d'Arica et d'Iquique). Les risques ne concernent que cette zone où les voyageurs devront observer une bonne protection par répulsifs peau et vêtements (l'utilisation de moustiquaires ne s'impose pas, l'activité des moustiques aedes étant diurne).

Autres risques

PENDANT LA PERIODE DE CIRCULATION DU COVID19, NOUS INVITONS LES VOYAGEURS A CONSULTER NOS « NEWS » SANTE, OU NOUS ACTUALISONS LES RECOMMANDATIONS SANITAIRES.

Vous y échapperez en observant les conseils prodigués dans nos recommandations générales, sur les risques environnementaux et comportementaux. Sans les exagérer, mais sans non plus les occulter, il faut signaler, dans le nord essentiellement, les risques, rares mais redoutables, de morsures de serpents (crotales et cobras). Les treks de haute montagne exposent aux problèmes de l' « andinisme », version locale de l'alpinisme, avec les mêmes risques, donc les mêmes précautions détaillées dans nos recommandations. L'insécurité dans les grandes villes et sur les sites touristiques doit demeurer à l'esprit du voyageur. La présence de mines près des frontières boliviennes et péruviennes doit inciter à se renseigner sur les risques qu’elles représentent auprès des autorités compétentes. Rappelons enfin que, le Chili étant en zone d'activité sismique, il faudra penser, en cas de tremblement de terre, à rassurer ses proches, soit directement, soit par l'intermédiaire de l'ambassade de France.

Le syndrome pulmonaire à hantavirus (maladie respiratoire sévère transmise par contact avec les déjections de rongeurs petits ou gros, rats, souris voire capibaras), est endémique, sans risque majeur de transmission, dans de nombreuses régions, depuis la Patagonie jusqu'au nord du pays. Cependant il peut évoluer sur un mode épidémique local avec risque de transmission y compris interhumaine. Le risque concerne alors plus les populations locales, averties de l'épidémie, et les soignants que les voyageurs.

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont satisfaisantes dans les grandes villes et, en particulier, à Santiago, où les problèmes médicaux et chirurgicaux pourront être pris en charge, avis pris auprès de la compagnie d'assistance et, éventuellement, des services de l'ambassade de France.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

La forme du pays (étroit et allongé sur 4000 km) explique de grandes différences climatiques du nord au sud ! Le nord, désertique, se visite toute l´année. Le centre connaît un climat tempéré ; printemps et automne y sont particulièrement agréables. L´été austral est la meilleure saison pour sillonner la Patagonie. Au cœur des cinquantièmes hurlants, cette région est le domaine du vent, et son climat est très variable : grand soleil ou flocons. Les températures pendant l’été austral, oscillent entre 2 et 22° (une dizaine de degrés de moyenne). Dans tous les cas, l’amplitude thermique jour-nuit augmente avec l’altitude. L´île de Pâques a une saison chaude et ensoleillée de novembre à mai.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez brûler (ou enterrer) tous vos papiers, mouchoirs, boîtes, etc… Votre accompagnateur vous y aidera.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

Bibliographie

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Vidéos

Titre

Description

Extension

Pour prolonger votre voyage, n’hésitez pas à rester quelques jours de plus en sélectionnant une extension.

Ile de Pâques - 5 jours/4 nuits - avec guide francophone - en étoile depuis Hanga Roa.
Partez au cœur du Pacifique pour une découverte exceptionnelle de la mystérieuse île de Pâques, gardée par les moaï, ces énigmatiques statues géantes qui peuplent l’île.
Prix : nous consulter.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

S'inscrire / Poser une option