Terre, une invitation au voyage

Pourquoi faire un combiné Chili-Bolivie ?

Banafshe Habibnia-Arson
Pourquoi faire un combiné Chili-Bolivie ?

Marion de Terdav Lille, a parcouru 2 fascinants pays d’Amérique du Sud pour un faire un combiné : Chili-Bolivie. Nous avons eu le plaisir de l’interviewer et de recueillir ses impressions.

Pourquoi faire un combiné Chili-Bolivie ?

Le Chili, c'est l'ambiance « méditerranéenne ». Les chiliens sont fiers de voir arriver les voyageurs, fiers que vous ayez fait près de 15 000 km pour visiter leur pays !

L'activité sismique permanente à formé des paysages époustouflants. Santiago est encerclé par la cordillère et arriver par un beau temps dégagé est plutôt spectaculaire. Son port, Valparaiso, est une ville bohème aux maisons colorées. Une visite à la criée ou dans les hauts quartiers en donne un bel aperçu.

En chemin, les chais vous ouvrent leurs portes !

Valparaiso, Chili

Plus au nord, l'aventure commence avec les geysers du Tatio, le salar d'Atacama, leur seul nom invite au voyage. Depuis San Pedro de Atacama, on prend le chemin de la frontière bolivienne. Déjà dans la montée, le moteur du minibus peine du fait du manque d'oxygène.

Le poste frontière bolivien est un roman à lui tout seul, une simple baraque au milieu de nulle part, le ton est donné. Mais ce n'est que pour mieux amorcer la suite : la région du Sud Lipez. Difficile de rendre justice à tout ce qu'il nous y est donné d'admirer : des lagunes multicolores, une chaîne de volcans impressionnante, les jolies vigognes, les flamants, les condors, un parcours parfaitement articulé par notre équipe de guides et chauffeurs.

Laguna Verde et Licancabur, Sud Lipez

Quels plus beaux treks nous conseilles-tu ?

Pas de « trek » à proprement parler pendant ce circuit accompagné au Chili et en Bolivie, mais de très belles balades sur les salars, dans les vallées, les canyons, avec l'impression permanente d'être dans une autre dimension.

Sur l'île de Pâques, louez un bon vélo et arpentez ce petit bout du monde ! Il n'y a qu'une route avec de bons dénivelés pour se défouler, et le vélo permet de se fondre dans le mythe : l'océan d'un côté et le regard mystérieux des moaïs de l'autre.

Un voyage au bout du monde, on pense toujours que c'est de niveau 4 chaussures, est-ce que aussi accessible en découverte ou en famille ?

Sur l'Altiplano, l'altimètre côtoie fréquemment les 4000 m. Le programme permet une acclimatation progressive, avec des balades sans aucune difficulté que celle liée au MAM (Mal Aigu des Montagnes). L'univers de moyenne montagne séduit beaucoup de monde, correctement équipé, les marches pratiquées sont accessibles à tous. Il y en a vraiment pour tous les goûts, du circuit découverte au sportif !

Salar de Chiguana, Bolivie

Quel livre faut-il prendre avec soi avant de partir ?

Il n'en faut pas 1 mais 2 !

D'abord, Le livre des questions de Pablo Neruda :

« Si je suis mort sans l'avoir su, à qui vais-je demander l'heure ? »
« Pourquoi le requin ne mord-il les sirènes, si effrontées ? »
« Pourquoi, se sentant jaunissantes, les feuilles se suicident-elles ? »

Pour le second, Le voyage du Beagle de Charles Darwin.

Cette expédition devait durer deux ans. Le Beagle sillonnera finalement les océans pendant presque 5 années ! A chaque escale, Darwin explore et pose les prémices de l'Origine des espèces (rien que ça). Les côtes chiliennes, entre autres, seront sur sa route.

Y a-t-il un plat incontournable sur ce voyage Chili-Bolivie ?

Il y a de nombreux bons petits plats oui !

Les ceviche par exemple, sont très appréciés. Un plat typique de poisson revendiqué par le Pérou et le Chili, mais qu'on retrouve assez largement sur la côte pacifique. Et le « fast food » local, l'empanada ! Une poche de pâte frite que l'on accommode avec de la viande, du poisson, du fromage, des légumes. La reine de l'empanada tient une cantine sur l'île de Pâques. Les marchés sont également très prisés des locaux comme des voyageurs tant les fruits y sont goûteux. 

Le Chili fait également partie des producteurs de vins du "Nouveau Monde", délicieux !

Au marché de Uyuni, Bolivie

Retour