Grandes Traversées Randonnée Madère - Levadas Madère Grande traversée de Madère

  •  Arco de São Jorge, Madère - Portugal
  • Randonnée vers le Pico Ruivo - Madère - Portugal
  • Porto Da Cruz - Madère - Portugal
  • Porto Da Cruz - Madère - Portugal
  •  Vue du sentier Porto Do Boca de Risco, Madère - Portugal
  • Paul do Mar - Portugal
  • Jardim do Mar - Madère - Portugal
  • Paul do Mar - Madère - Portugal
  • Piscine naturelle - Porto Moniz - Madère - Portugal
  • Vue sur le village de Seixal - Madère - Portugal
  • À partir de 2780 $CAD
  • Prochain départ
  • Circuit accompagné
  • 14 Jours
  • Niveau :
  • Altitude
  • Code : POR010

  • • Un trek complet de Madère en 2 semaines
  • • Un itinéraire exigeant pour marcheurs avertis
  • • Des hébergements simple et authentiques pour être au plus près de la culture madérienne

Un parcours pour tous ceux et celles en quête de randonnées soutenues ! Petite île volcanique à la nature exubérante, Madère offre au randonneur avertis des paysages impressionnants et une diversité étonnante de paysages. En deux semaines vous explorerez les moindres recoins de l’île : des plus emblématiques aux plus secrets en suivant des chemins côtiers en balcon sur l’océan, le réseau infini des levadas (canaux d’irrigation), les hauts sommets de l’île et ses crêtes minérales ou à travers la forêt primaire classée par l’Unesco. Un circuit complet et itinérant avec 2 nuits consécutives à chaque étape pour un rythme équilibré et des hébergements simples voire authentiques pour certains, pour une immersion dans la vie rurale madérienne.

Découvrir le pays

Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

26/09/2020

09/10/2020

2860 $CAD Assuré à partir de 5

10/10/2020

23/10/2020

2780 $CAD Assuré à partir de 5

24/10/2020

06/11/2020

2860 $CAD Assuré à partir de 5

07/11/2020

20/11/2020

2870 $CAD Assuré à partir de 5

28/11/2020

11/12/2020

2870 $CAD Assuré à partir de 5

19/12/2020

01/01/2021

3130 $CAD Assuré à partir de 5

08/05/2021

21/05/2021

3150 $CAD Assuré à partir de 5

Le prix comprend

Les transferts, le transport des bagages, l'encadrement du J2 au J12, l'hébergement en pension complète sauf les boissons et certains repas.

Le prix ne comprend pas

Le transport aérien et les assurances, les frais d'inscription, les entrées des sites ou musées, le déjeuner du J1, les repas des J13 et J14, le dîner du J12, les boissons, les dépenses personnelles.

Complément d'information tarifaire

Chambre individuelle (à demander au moment de l'inscription) sous réserve de disponibilité).

Idées associées

Funchal  /   Lisbonne  /   Madère.

Jour par jour

Jour 1 : Arrivée à Santana

Rendez-vous à votre hébergement. Installation pour 3 nuits dans une maison de famille avec repas à base de produits du jardin. Nuit à Santana, ou Ilha.

  • Hébergement : en hôtel

Jour 2 : Chemin côtier de São Jorge

Transfert en bus local. Nous descendons vers le bord de mer à travers les cultures en terrasses et les vignes. Le sentier remonte en balcon le long de la côte sauvage et escarpée jusqu’au phare de São Jorge. Découverte de la vie rurale entre terrasses de bananiers, patates douces, ignames et jardins fleuris. Le chemin en lacet descend en bord de mer dans la Ribeira de São Jorge pour une baignade bien méritée ! Continuation à pied vers Santana, avec en option une dégustation de Madère, ou transfert en bus à Ilha. Dîner et nuit.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Dénivelé + : 500 m
  • Dénivelé - : 400 m
  • Hébergement : en hôtel

Jour 3 : Lever du soleil sur Picos et cascade du Chaudron Vert

Transfert à Pico do Ariero (1810 m), pour assister au lever du soleil (sous réserve des conditions météo). D’ici part un magnifique parcours alpin sur un chemin taillé dans le basalte et les laves qui enchaine les panoramas grandioses sur les sommets, les vallées et l’océan. Nous arrivons jusqu’au sommet culminant de l’île, le Pico Ruivo (1860 m). Le panorama est époustouflant ! Puis nous reprenons notre marche pour rejoindre le Caldeiro Verde. Pas à pas nous pénétrons dans la célèbre Laurisilva, vestige d’une forêt de lauriers, subtropicale humide autrefois largement répandue, mais qui ne subsiste plus aujourd’hui que dans les îles des Açores et Madère. Plus nous avançons et plus la végétation est luxuriante. Après quelques tunnels, et passages aériens (mais sécurisés), nous atteignons le fameux chaudron vert ou Caldeiro Verde. Pour les plus courageux, possibilité de se baigner dans la source, sous une cascade de 80m de haut. Retour tranquille jusqu’au parc de Queimada où nous retrouvons nos taxis pour le transfert à notre hébergement.

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Dénivelé + : 650 m
  • Dénivelé - : 1600 m
  • Hébergement : en hôtel

Jour 4 : Massif du Pic de l'Aigle

Transfert en bus jusqu’au village d’Ilha. Montée par un sentier à travers la végétation luxuriante de la forêt primaire jusqu’au spectaculaire chaudron vert taillé dans les parois rocheuses. Continuation dans les entrailles de la terre jusqu’au canyon de Caldeirão do Inferno. Par un tunnel longeant une levada (45mn) (petit canal d’irrigation), nous gagnons l'une des régions les plus sauvages de l'île. La forêt primitive de Faja de Nogueira épargnée par les dernières glaciations, véritable relique de l'époque tertiaire, est ceinturée de hautes parois, arrosées de cascades. Transfert à São Roque, paisible village agricole de moyenne montagne. Installation pour 2 nuits dans une auberge, avec repas du terroir.

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Dénivelé + : 850 m
  • Dénivelé - : 750 m
  • Hébergement : en auberge

Jour 5 : Falaises de Boca do Risco - Porto da Cruz - Machico

Depuis São Roque, nous descendons au village de Cruz à travers les jardins et terrasses où poussent la vigne et les légumes. Nous continuons par un superbe sentier en balcon sur l'océan jusqu’à Boca do Risco. Nous découvrons alors la côte nord-est sauvage avec vues plongeantes sur le ressac, la pointe de São Lourenço et, au loin par beau temps, l’île de Porto Santo. Après les cultures en terrasses de Ribeira Seca, nous descendons sur la coquette Machico, ancienne capitale de l’île, avec son fortin, son port et une plage qui invite à la baignade ! Transfert retour à São Roque. Dîner et nuit à l’auberge.

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Dénivelé + : 600 m
  • Dénivelé - : 450 m
  • Hébergement : en auberge

Jour 6 : Grande traversée par les crêtes

Après un court transfert, nous empruntons à nouveau le chemin large et pavé mais pour passer cette fois au pied du Pico Ruivo et rattraper ensuite la crête de la chaîne de montagnes qui traverse Madère d’est en ouest. Le sentier passe en alternance du flanc nord au flanc sud, offrant des points de vue sublimes sur leurs côtes respectives. Le parcours alterne également entre différents écosystèmes tels que la laurisilva et la forêt d’altitude. Arrivée à l’hôtel au col d'Encumeada, installation pour 2 nuits.

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Dénivelé + : 500 m
  • Dénivelé - : 1000 m
  • Hébergement : en hôtel

Jour 7 : Les balcons de Paul da Serra

Au départ de l’hôtel, départ pour une belle randonnée en boucle sur le plateau de Paul. Une montée en balcon entre cascades et pissenlits géants, avec vue sur les crêtes tourmentées de l’île jusqu’aux paysages lunaires du plateau de Paul da Serra (1400m). Descente vers le nord par la levada do Norte (nombreux tunnels).

  • Heures de marche : entre 6h30 et 7h
  • Dénivelé + : 500 m
  • Dénivelé - : 500 m
  • Hébergement : en hôtel

Jour 8 : Pico Grande - cirque de Curral - Jardim do Mar/Paul do Mar

Depuis l’hôtel, nous reprenons le chemin du col d’Encumeada pour emprunter un ancien chemin parcouru par les nobles pour traverser l’île. Le sentier passe par de nombreux écosystèmes, de la forêt d’eucalyptus à la végétation de montagne et aux vallées profondes et humides recouvertes de fougères géantes. Le Pico Grande ne figure pas parmi les dix plus hauts sommets de Madère mais il est magnifique de par son isolement. Du sommet, le panorama à 360° offre parmi les plus remarquables points de vue de l’île. Transfert sur la côte sud, au village de Jardim do Mar ou Paul do Mar. Installation pour 2 nuits.

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Dénivelé + : 1010 m
  • Dénivelé - : 710 m
  • Hébergement : en hôtel

Jour 9 : Paul do Mar - Prazeres - Faja da Ovelha

Montée dans les parois rocheuses volcaniques où s’accrochent les joubarbes jusqu’au village de Prazeres. Après une petite pause à la Quinta Pedagogica de Prazeres pour déguster un cha de limao (thé aromatisé aux écorces de citron), nous allons suivre la levada Nova vers le nord, à l’ombre des pins et des eucalyptus, jusqu’au village reculé de Faja da Ovelha. Le long des levadas bordées d’une myriade de fleurs, agapanthes bleues, amaryllis blanches, montbrétias oranges, de pinèdes et d’eucalyptus, nous retrouvons la vie rurale avec ses cultures de bananiers et ses nombreux hameaux. Enfin, nous entamons une descente spectaculaire sur un ancien chemin royal, vers le village de pêcheurs de Paul do Mar.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Dénivelé + : 600 m
  • Dénivelé - : 600 m
  • Hébergement : en hôtel

Jour 10 : Paul da Serra – Fanal - Seixal

Ce matin nous retrouvons le plateau de Paul da Serra (1600m) qui marque le point de départ de notre grande descente sur le versant nord de Madère. Après la traversée du plateau nous arrivons à l’ancien cratère de Fanal. Ce site féérique, qui abrite des spécimens de lauriers centenaires, est classé havre de repos et de silence.
Nous découvrons un ingénieux système de câbles servant à transporter le bois et les fougères jusque dans la vallée de Seixal, et commençons notre descente dans la vallée de Chão de Ribeira, parsemée de cabanons en pierre de basalte et de terrasses cultivées. Arrivée à Seixal, petit village agricole et pastoral qui cache jalousement des criques volcaniques sauvages et offre l'une des plus grandes plages de sable noir de Madère. Baignade bien méritée dans l’une des criques ou à la plage. Installation pour 2 nuits à Seixal dans un hôtel familial face à la plage, ou à Porto Moniz.

NB : Il est possible que certaines dates soient déplacées à Porto Moniz pour des raisons de disponibilités !

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Dénivelé + : 200 m
  • Dénivelé - : 1600 m
  • Hébergement : en hôtel

Jour 11 : Achada da Cruz - Porto Moniz

Découverte aujourd’hui de l’une des zones de cultures les plus isolées de l’île. Après 30 minutes de route, nous parvenons au téléphérique d’Achada da Cruz, utilisé avant tout par les agriculteurs pour transporter leur récolte. Nous descendons la falaise par un sentier impressionnant et arrivons sur la faja (petite plateforme issue de l’affaissement des falaises) à la terre fertile, parsemée de cultures et de petits cabanons. Remontée vers Santa, avant de redescendre sur Porto Moniz et ses belles piscines naturelles pour une baignade de fin de journée fort agréable ! Temps libre pour profiter de la petite station balnéaire de Porto Moniz puis retour à Seixal en bus. Nuit à Seixal ou Porto Moniz.

  • Hébergement : en hôtel

Jour 12 : Ribeira de Janela - Funchal

Pour notre dernière randonnée, nous allons remonter la plus longue ribeira de Madère (un peu plus de 14 km !). Cinq années furent nécessaires à la construction de cette levada qui prend sa source dans les cascades de Rabacal et traverse de nombreux tunnels. Avec cette randonnée nous allons découvrir des endroits parmi les plus sauvages et les mieux préservés de la forêt primaire. Entre lauriers des Açores et acajous de Madère, nous aurons peut-être la chance d’entrevoir le pigeon Trocaz au plumage gris bleuté, endémique à Madère. Nous retrouvons les plateaux d’altitude avant un transfert à Funchal. Installation pour 2 nuits dans un residencial. Dîner libre, fin des services du guide.

  • Heures de marche : entre 6h30 et 7h
  • Dénivelé + : 1000 m
  • Dénivelé - : 100 m
  • Hébergement : en hôtel

Jour 13 : Découverte de Funchal

Journée libre pour découvrir Funchal à votre convenance. Charmante ville disposée en amphithéâtre autour de sa baie, son nom proviendrait du fenouil (foncho en portugais) qui poussait dans la baie à l’arrivée des Portugais. Temps libre pour flâner dans le dédale de ruelles pavées, découvrir son marché coloré, les jardins luxuriants ou encore la promenade le long de l’océan. Repas libres, et nuit à Funchal.

En option : téléphérique pour Monte dominant la baie de Funchal, visite libre du jardin de la Quinta Monte Palace, descente en panier en osier traditionnel.

  • Hébergement : en hôtel

Jour 14 : Fin du séjour

Fin des prestations dans la matinée.

Important itinéraire

Pour des raisons de logistique ou météorologiques, les étapes sont susceptibles d’être enchaînées dans un ordre différent.

Il est possible que vous soyez regroupés durant la 1ère semaine du circuit avec les participants du POR020 "Balcons et sommets de Madère". Ceci nous permet de confirmer l’un ou l’autre des programmes. Dans tous les cas, le nombre de participants reste limité à 15 personnes.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée

Environnement

Bord de mer et îles,
Montagne

Niveau du circuit

Niveau physique :
5 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 500 à 800 mètres. Bonne condition physique requise. Prévoyez un entraînement avant votre départ.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

11 jours de marche

Nombre de participants

De 5 à 15 participants

Caractéristiques du circuit

Dénivelé maximum : +700m, -1600m
Altitude maximum de passage : 1800m

Difficultés particulières : quelques passages vertigineux sans difficultés techniques et un passage hors sentier dans une gorge. Des dénivelés importants à la descente les jours 6 et 10.

Un véhicule assure le transport des bagages. A l’occasion, il peut également transporter une personne en difficulté.

Nature du terrain : des chemins et sentiers le long des levadas avec faibles dénivelés, des passages sur piste et route; des sentiers de montagnes parfois en terrain escarpé.

Hébergement

13 nuits en chambre double avec salle d’eau dans de petits hôtels de catégorie portugaise : residencial-estalagem **/***
A l'hôtel, l'eau du robinet est potable.

Nous travaillons avec de petits hébergements. Pendant la haute saison, le petit nombre de chambres peut nous amener à loger le groupe dans 2 hébergements différents. Les repas seront toujours pris ensemble.

***

Les hébergements de ce circuit sont volontairement simples et authentiques. Ils s’adressent à des randonneurs ayant l’habitude de voyager dans des hébergements rustiques et qui recherchent plus une expérience de voyage que le confort.

Pension Rural Sao Roque – Sao Roque
Dès nos premiers voyages sur la côte nord-est il y a 25 ans, Ana et Arlindo nous ont ouvert les portes de leur petit hôtel de montagne. Aujourd’hui, nous sommes toujours autant séduits par et son bar convivial et la grande salle de restaurant panoramique donnant sur la vallée de Castelejo. Les chambres sont simples et plutôt rustiques dans leur décoration et leurs aménagements et comme dans beaucoup de gites de montagne il peut y faire frais et humide l’hiver (prévoir une tenue chaude pour cette étape en période hivernale).

Casa do Til – Santana
Une auberge familiale tenue par Marcelino et Zelia et leur fils Filipe. Depuis plus de 25 ans Marcelino et Zelia accueillent nos clients dans cette maison qui était autrefois leur maison. Au fil du temps ils ont agrandi le bâtiment et effectué de nombreuses améliorations afin que vous puissiez retrouver tout le confort nécessaire. Cependant la surface des chambres, leur décoration en général, de même que les compositions des salles de bains restent encore inégales d’une chambre à l’autre. Ceci sera très certainement compensé par l’accueil chaleureux et la cuisine savoureuse de Zelia ! Santana est aussi un village idéalement situé pour les randonnées sur la côte nord-est.

Hotel Enucmeada - Col d’Encumeada
Unique hébergement sur le plateau de Paul, cet hôtel de montagne est une étape incontournable pour les randonneurs qui souhaitent faire la grande traversée. Les chambres sont simples mais offrent tout le confort nécessaire.

Hotel Jardim do Mar – Jardim do Mar
Sur la côte sud en plein cœur du charmant village de Jardim do Mar. Cet hôtel assimilé à un 3 étoiles est le plus charmant du circuit. On apprécie sa belle et grande terrasse panoramique ainsi que sa piscine extérieure pour se relaxer en fin de randonnée. A l’intérieur les chambres sont toutes identiques en terme de décoration et d’aménagement. Cependant les vues sont différentes : certaines chambres ont vue sur la mer, d’autres sur le village et d’autres n’ont pas de vue (rez de chaussé). Nous ne pouvons pas vous garantir le type de chambre car tout dépend du remplissage de l’hôtel.

Residencial Brisa Mar – Seixal
Un des plus anciens hôtels de l’île, le Brisa Mar est surtout très connu des locaux pour son restaurant. Situé sur le front de mer en face de la belle plage de sable noir, nous l’avons sélectionné pour sa location très agréable. Les chambres sont simples mais disposent du chauffage / climatisation. Sur les 11 chambres deux seulement n’ont pas la vue mer.

Residencial Colombo - Funchal
Situé en centre-ville, ce residencial dispose de chambres dispersées dans 3 bâtiments. Toutes n’ont pas la même vue : certaines donnent sur la rue, d’autres sur une arrière-cour et d’autres sur un petit patio intérieur. Ce style de configuration est très courant dans Funchal et même si nous faisons au mieux pour avoir les chambres arrière-cour ou sur la rue, il est possible que vous soyez logés dans une chambre sur patio intérieur faute de disponibilité.

Encadrement

Guide français vivant sur place ou guide francophone sur 11 jours (du J2 au J12 au soir).

Au cours de votre voyage, vous pouvez lors de certaines étapes avoir la possibilité de vous baigner sur des sites où la baignade est autorisée mais non surveillée. Il vous est donc vivement recommandé d’être vigilant et de ne prendre aucun risque pour votre sécurité car nos accompagnateurs ne sont pas titulaires d’un diplôme de surveillant de baignade (BNSSA).
Il incombe à chacun en fonction du site de baignade d’évaluer son niveau et ses compétences avant de se lancer à l’eau ainsi que des personnes dont vous êtes responsable.

Transfert et transport des bagages

Transferts en taxi et en bus.
Transferts des bagages d’un hôtel à l’autre.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations quand vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
Retirez votre veste ou votre manteau. Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• 1 bonnet et/ou bandeau
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilene (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 sous-pull (remarques idem ci-dessus) ou chemise manches longues
• 1 veste en fourrure polaire
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste type Gore-tex, simple et légère
• 1 cape de pluie (facultatif)
• 1 sur-pantalon imperméable (facultatif)
• 1 maillot de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes type "tennis"(coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple.
• 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville (semelle type Vibram)
• 1 paire de sandales ou chaussures détente pour le soir.

La liste des vêtements doit être adaptée en fonction de la saison choisie.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants.
• 1 gourde (1 litre minimum)
• 1 lampe frontale (fortement conseillé)
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement
• Boules Quies (facultatif)
• Papier toilette
• Crème solaire et stick à lèvres.

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours fournie par l'agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

Couverts, bols pour les pique-niques.

3. Formalités et santé

Formalités

Pour obtenir les informations sur les formalités d'entrée dans le pays, consulter : http://www.voyage.gc.ca/countries_pays/menu-fra.asp

Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, il est important d´être protégé contre : diphtérie, tétanos, poliomyélite, mais aussi rougeole et coqueluche ; hépatites A et B.

Prévention Paludisme

Totalement absent du Portugal continental, de Madère et des Açores.

Autres risques

PENDANT LA PERIODE DE CIRCULATION DU COVID19, NOUS INVITONS LES VOYAGEURS A CONSULTER NOS « NEWS » SANTE, OU NOUS ACTUALISONS LES RECOMMANDATIONS SANITAIRES.

Si, comme dans tous les pays d'Europe, le voyageur n'est pas exposé aux risques sanitaires « exotiques », les risques comportementaux ou environnementaux peuvent être les mêmes qu'ailleurs.

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont, bien sûr, satisfaisantes partout, mais le coût des soins dans certaines structures privées nécessite que l’on vérifie toutes les clauses du contrat d´assurance-assistance souscrit avant le départ.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Le Portugal a un climat atlantique. Assez humide, donc. L’hiver, les températures sont douces sur toute la façade maritime (notons toutefois que la basse vallée du Douro - Porto - est très ventée). Le mercure chute dans l’intérieur ; la neige est régulière sur les reliefs. L’Algarve bénéficie alors d’un microclimat ensoleillé. L’été est sec et chaud, il peut même être torride dans l’Alentejo et le Ribatejo. La température de l’océan ne monte toutefois pas au-dessus de 20°. Le printemps (d’avril à juin) et l’automne (septembre et début octobre) sont des saisons délicieuses, mais pluvieuses.

ESCALE A LISBONNE
Si vous disposez entre deux avions de plus de 2h30, le centre-ville étant proche de l’aéroport, nous vous suggérons une visite du vieux Lisbonne.
Le centre-ville au bord du fleuve Tage se compose du quartier Baixa (Rossio), centre commercial à l’urbanisme du marquis de Pombal, le Haussmann portugais, et de 2 collines, le vieux Lisbonne populaire de l’Alfama et le quartier du Bairro Alto.

Plan de Lisbonne : au bureau de tourisme du hall d’arrivée.

Se rendre au centre
- Bus : aerobus. Départ toutes les 20mn pour Rossio, achat du billet dans le bus valable ensuite dans les trams.
-Taxis : solution économique à 3 ou 4 personnes.

Suggestions de balades
- Taxi pour Miradouro da Nossa Senhora do Monte (Graça).
- Un belvédère idéal pour visualiser Lisbonne, ensuite il vous suffit de vous laisser porter dans le dédale des rues et des places de l’Alfama en descendant vers le Tage.
- Bus pour Rossio et Baixa.
Pour découvrir l’Alfama ou le Bairro Alto, prenez le tram n° 28 (rua da Conceiçao).


MADERE

Ile volcanique et sauvage
Un relief tourmenté et spectaculaire issu à la fois d’un volcanisme et d’une érosion millénaire, l’île se présente comme une chaîne montagneuse culminant entre 1000 et 1800 mètres, entaillée de vallées profondes (les ribeiras) descendant sur la mer. Les ribeiras et les contreforts montagneux, difficiles d’accès, sont restés sauvages. Les cultures en terrasses s’étagent de la mer jusqu’à 700 mètres d’altitude. De 700 à 1000 mètres, c’est le domaine de la forêt primaire (la laurisilva), et au-dessus, un univers essentiellement minéral de lave et de cendre volcanique.

Petite géographie de Madère
Le nord de l’île est très sauvage avec ses ribeiras et ses gorges profondes, sa côte et ses montagnes escarpées. Sur le nord-est, les villages et les cultures se sont accrochés sur les flancs des ribeiras les plus larges tels São Roque, São Jorge et Faial ou en bord de mer pour Porto da Cruz et Boa Ventura. Santana, grosse bourgade agricole s’étale sur des collines à 300 mètres d’altitude au pied des sommets les plus hauts. A l’ouest, le plateau de Paul tombe sur la mer en de superbes falaises découpées de ribeiras. Les villages de Seixal et Porto Moniz ont trouvé refuge sur des langues de lave en bord de mer.

Le sud de l’île a un climat plus sec et ensoleillé. Le sud-ouest plus reculé, est jalonné de petits villages côtiers (Jardim do Mar, Paul do Mar) au pied du large plateau de Paul da Serra (1200-1600 mètres). Sur les collines les villages et les cultures restent vivants. Le sud-est de l’île entre l’aéroport et la vallée de Ribeira Brava s’urbanise avec l’extension de la capitale Funchal et la nouvelle voie rapide.

Escale des Grands Navigateurs
Madère est indissociable de l’histoire des grandes découvertes portugaises à la conquête d’une route maritime pour les Indes au XVe siècle. Inhabitée à l’origine, elle fut colonisée à partir de 1420 par des aventuriers portugais, génois et des paysans déshérités du Portugal continental qui l’ont déboisée et mise en valeur en aménageant une multitude de terrasses destinées aux cultures. Elle fut une escale de ravitaillement pour les navires sur les routes du Brésil et d’Asie et connut la prospérité avec la canne à sucre et le vin de Madère.

Laurisilva et fleurs du monde entier
Par son caractère insulaire, son relief accidenté, sa latitude subtropicale et l’influence du Gulf Stream, Madère possède une flore d’une grande richesse endémique et originaire de tous les continents. La forêt primitive de Madère est exceptionnelle, une relique de l’époque tertiaire, proche des forêts qui recouvraient l’Europe du Sud avant les dernières glaciations. Une forêt subtropicale composée de lauriers et de bruyères arborescentes qui conservent leur feuillage toute l’année, et de plantes endémiques telles l’orchidée, la digitale et la vipérine de Madère.
Se sont aussi échappées dans la nature des fleurs ornementales telles les amaryllis, les agapanthes et les hortensias, bordant les sentiers pour notre plus grand plaisir…

Vie rurale et levadas
La campagne est encore dominée par l’activité agricole, traditionnelle et non mécanisée (subsistance, marché local, exportation : osier, bananes, fleurs et vins).
Des cultures du monde entier (du poirier au manguier, du bananier à la vigne, des céréales à la canne à sucre, du choux à l’igname) sont cultivées dans les vallées (ribeiras) sur une multitude de terrasses en escaliers (poios) et irriguées par un impressionnant réseau de canaux d’irrigation (levadas). Les levadas captent les sources, les cascades, les torrents des montagnes, et courent sur plus de 1000 km à flanc de montagnes et de vallées. Elles irriguent les terrasses et plus particulièrement le sud de l’île, moins favorisé par les pluies. Pour notre plaisir de randonneur, des sentiers longent les levadas permettant d’accéder avec facilité aux sites les plus remarquables de l’île.

Petite histoire du vin de Madère
Les navires de passage à Madère étaient lestés en tonneaux de vin de table. Le vin voyageait de longues semaines sur les mers du sud et pour mieux le conserver on y additionnait de l’eau de vie. De ces voyages au long cours, chauffant sous les tropiques, le fameux vin de madère au caractère particulier est né. Ce sont ces conditions originales que l’on reproduit dans les caves de Funchal pour obtenir le Madère. En fonction du cépage d’origine et de sa fabrication on produit 4 types de Madère : le Malvoisie (doux), le Boal (mi-doux), le Verdhelo (mi-sec) et le Sercial (sec).

La subtilité de ce vin n’a rien de comparable avec le madère ordinaire utilisé dans nos cuisines. Nous vous recommandons de goûter un de ces vieux Madère dans une cave de Funchal ou chez un vigneron pendant la randonnée.

A découvrir à Funchal :
Marché et vieille ville
Musée d’art sacré
Caves et dégustation de Madère
Jardin botanique
Jardin et musée de la Quinta das Cruzes et jardin de la Quinta Palheiro Fereiro.
Baignade au Lido et sortie en mer

5. Bibliographie

Bibliographie

"Madère - Açores", Guide poche Marcus (1998).
"Portugal Madère Açores" Hachette Coll.Voir
"Açores Madère" Petit futé
"Vivre à Madère", J.Chardonne, Grasset (Coll. Cahier Rouge) - roman
"Plantes et fleurs de Madeira", A. Da Costa, L. de Franquiho et F. Ribeiro.

Cartographie

Madeira : Collins 1.70.000
Madeira - Freytag & Berndt 1.50 000

Vidéos

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

Avis voyageurs

Note globale du voyage :
/ 81 avis voyageurs

Toutes les appréciations affichées ci-dessous proviennent uniquement de personnes qui ont voyagé avec nous. À leur retour, nos clients reçoivent un e-mail qui leur propose de faire part de leurs impressions. Bons ou mauvais, les avis sont publiés sur le site, à condition qu'ils respectent notre charte éditoriale et dès lors que nous avons un minimum de 5 avis par voyage ou 10 avis par pays.

  • Angélique

    Départ du 01/09/2019

    “Treck Madère (2 semaines)”

    Magnifique île, Ricardo notre guide était au Top, amoureux de son île, il a su nous partager toutes ses connaissances sur la faune et la flore et l’histoire de Madère. Le tout agrémenté par des paysages sublimes.
    Avis déposé le 18/09/2019

  • Valerie

    Départ du 04/08/2019

    “Grande traversée”

    Madère est une île magnifique, luxuriante. Un régal pour des randonneurs qui désirent une variété de paysages. Les sentiers sont bien entretenus, avec des dénivelés de niveau 3.
    Avis déposé le 24/08/2019

  • Barbara

    Départ du 28/07/2019

    “Madère l’île au fleurs”

    Un beau voyage avec de belles randos, de belles marches.... de bons dénivelés, la flore est belle le temps presque idéal parce que pas trop chaud mais facilement nuageux. Seul bémol, les plages sont décevantes, vous les survendez un peu.
    Avis déposé le 09/09/2019

  • Caroline

    Départ du 21/07/2019

    “Madère, une belle destination”

    Trek complet nous permettant de découvrir les différents paysages de Madère, une très belle île. Randos parfois répétitives cependant, notamment certaines descentes vers les hébergements, mais difficile d'éviter cela ! Un grand merci à notre guide Roberto, très pro, très sympa, très à l'écoute du groupe, qui a partagé avec nous sa connaissance de Madère. Bémol sur le dernier hébergement, à Funchal, bien placé dans la ville mais beaucoup trop vétuste et avec des chambres sans fenêtres sur la lumière du jour.....
    Avis déposé le 07/08/2019

  • Marie-Hélène

    Départ du 14/07/2019

    “encore quelques marches...”

    Beau voyage au milieu d'une végétation exubérante .Il faut savoir qu'à Madère les escaliers sont rois ,comme les pissenlits et autre bruyères arborescents et que parfois la météo est coquine. N'oubliez donc ni vos bâtons ni votre sens de l humour.Et un grand merci à Antonio pour ses délicieux pique nique et les connaissances de son île qu'il partage sans modération avec son groupe .
    Avis déposé le 01/08/2019

  • Sonia

    Départ du 14/07/2019

    “Grande traversée de Madère”

    Merci à Antonio notre guide qui a su nous faire partager son amour pour cette île splendide, qui nous a préparé des bons pique niques et a su nous faire rire après des montées transpirantes! Magnifique île avec sa flore luxuriante et ses montagnes recouvertes de forêt primaire, j'ai beaucoup aimé et admiré. Topissime! Les hébergements sont de qualité moyenne mais suffisante. Attention, il y a beaucoup de marches à grimper sur Madère.
    Avis déposé le 31/07/2019

  • Alain

    Départ du 12/05/2019

    “Séjour superbe”

    Le relief tourmenté de Madère offre des sentiers en balcons magnifiques au milieu d’une flore exubérante. La mer n’est jamais loin. La quiétude des levadas qui sillonnent la forêt primaire est propice à un retour aux sources. Notre guide a su nous faire découvrir toutes les facettes de son île natale. Nous sommes enchantés par ce voyage.
    Avis déposé le 04/06/2019

  • Anne Lise

    Départ du 12/05/2019

    “GRANDE TRAVERSEE DE MADERE”

    Enchantée par cette randonnée qui s'est révélée au-delà de mes attentes: temps radieux, paysages variés, explosion de fleurs, hébergements agréables dans l'ensemble et groupe homogène et chaleureux! Et surtout un guide formidable, Ricardo, compétent, plein d'humour et toujours prêt à nous faire partager ses connaissances et sa passion pour son île!
    Avis déposé le 04/06/2019

  • Olivier

    Départ du 12/08/2018

    “Madères”

    Le parcours est complet, il n'y a pas besoin de plus de jours pour faire le tour de Madères. Très bon guide Victor, assurant des repas de midi bien sympathiques (salades variées, produits locaux). Le fait de changer d'hôtel tous les 2 jours est un peu répétitif, nous aurions pu rester 3 jours à certains endroits. Le dernier hôtel à Funchal est très bien placé au centre et permet de tout visiter, mais il est un peu moyen. Je ne suis pas très regardant sur le confort dans un hôtel mais certains points sont limites comme la chasse d'eau qui ne marche pas.
    Avis déposé le 18/09/2018

  • Sophie

    Départ du 12/08/2018

    “Madère (août 2018) : un beau voyage”

    Des paysages magnifiques et variés, on en prend plein la vue au sommet des Picos (mer d'un côté et mer de nuages de l'autre) ! Chemins agréables dans la forêt, le long des levadas et dans les tunnels, mais quelques randonnées trop faciles à mon goût (plutôt 2 chaussures que 3). Beau temps en août, nous avons fui la pluie. Un grand merci à notre guide Victor pour ses connaissances sur son île, ses délicieuses salades (notamment au poulpe), ses extras (bolo de mel, chocolat et madère) et sa réactivité (itinéraires alternatifs) ! Un groupe sympathique. Je recommande ! Gros bémol : la très grande disparité dans le choix des hébergements (surtout à Funchal) et le vol low-cost avec escale à Porto
    Avis déposé le 18/09/2018

S'inscrire / Poser une option