Voyage Brésil - Voyage Fortaleza - Voyage Nordeste Joyaux du Nordeste

  • Parc national Lençois Maranhenses - Brésil
  • Parc National Lencois Maranhenses - Barreirinhas - Bésil
  • Parc national Lençois Maranhenses - Brésil
  • Sao Luis de Maranhão -  Brésil
  • Jericoacoara - Brésil
  • Jericoacoara - Nordeste - Brésil
  • Jericoacoara - Brésil
  • Sao Luis - Brésil
  • Alcantara - Bésil
  • Parc National Lencois Maranhenses - Barreirinhas - Bésil
  • À partir de 4160 $CAD
  • Prochain départ
  • Circuit accompagné
  • 14 Jours
  • Niveau :
  • Altitude
  • Code : BRE005

  • • Un trek splendide dans les dunes de Lençois Maranhenses
  • • L'ambiance décontractée et balnéaire de Jericoacoara (plages paradisiaques)
  • • Des nuits en hamac chez l'habitant
  • • Départ assuré à partir de 4 participants sans supplément et groupe de 12 maxi

Ce superbe voyage, alliant randonnée et baignades, nous dévoile les contrastes du Brésil. Nous explorons le Nordeste : les paysages épurés du parc des Lençois Maranhenses, célèbre pour ses cordons de dunes piquetés de lagunes azur en lisière de forêt amazonienne ; les mangroves du delta de Parnaiba, refuge d'une faune abondante et bigarrée ; les minuscules villages de pêcheurs et l'ambiance festive du village de Jericoacoara. Une combinaison envoûtante pour les amoureux de nature.

Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

24/11/2019

07/12/2019

4390 $CAD Assuré

26/04/2020

09/05/2020

4160 $CAD Assuré à partir de 4

14/06/2020

27/06/2020

4160 $CAD Assuré à partir de 4

19/07/2020

01/08/2020

4600 $CAD Assuré à partir de 4

02/08/2020

15/08/2020

4600 $CAD Assuré à partir de 4

13/09/2020

26/09/2020

4160 $CAD Assuré à partir de 4

01/11/2020

14/11/2020

4160 $CAD Assuré à partir de 4

Le prix comprend

- Le transport aérien
- Les transferts en service privé
- Les taxes d'aéroport
- Le transport des bagages
- L’encadrement par un guide local francophone
- L’hébergement en pension complète sauf les boissons et certains repas (tels que mentionnés dans le programme).

Le prix ne comprend pas

- Les assurances
- Les frais d’inscription
- Les pourboires
- Les boissons
- Certains repas (5 repas mentionnés libres dans le programme - prévoir environ 8€ par repas).

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre individuelle : nous consulter pour prix et disponibilité.
Chez l'habtitant pas de chambre individuelle possible.

Idées associées

Faune  /   Plage  /   Nordeste  /   Fortaleza.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : São Luis

Accueil à la pousada de Sao Luis.
Un peu d'histoire... Au XVIIe siècle la ville prospéra grâce à l’exploitation du coton et du Babaçu. De cette époque fastueuse demeure le magnifique ensemble de bâtisses couvertes d’azulejos, classé au patrimoine mondial par l’UNESCO. Selon notre heure d'arrivée, nous pourrons nous balader dans les rues de cette petite ville coloniale.

  • Hébergement : en pousada

Jour 2 : São Luis - Alcantara

Tôt le matin et en fonction des horaires de marée, nous prenons le bateau de ligne pour traverser la baie de São Marco. Selon les jours, il est possible de partir depuis le terminal de Praia Grande ou d’une plage avoisinante, Punta d’Areia. La traversée un peu houleuse nous mène à l’un des joyaux du patrimoine brésilien, le village historique d'Alcantara. Arrivés au port du Jacaré, nous remontons l’artère principale pour nous imprégner de ce lieu autrefois resplendissant, en hommage à Dom Pedro II. Nous déjeunons sur place et terminons la journée sur une petite embarcation privée pour aller observer les magnifiques ibis rouges.

Petit déjeuner, déjeuner et dîner inclus.

  • Hébergement : en pousada
  • Transfert : Bateau, entre 1h30 et 2h

Jour 3 : Alcantara - São Luis

Selon la marée, nous quitterons Alcantara le matin ou en début d’après-midi en bateau, non sans avoir dégusté les petits gâteaux à la noix de coco dont la recette vient des Açoriens. Une fois à quai, notre guide nous fait visiter la vieille ville de São Luis, au patrimoine encore préservé, aux légendes natives, à la mixité africaine et ses coutumes maranhenses. Un voyage qui se transforme parfois en repas pour goûter aux plaisirs de la gastronomie ludovicense. La ville de Daniel de la Touche, seigneur de la Ravadière qui avait vocation de créer un morceau de France aux Amériques, a finalement laissé son nom, et l’envie de la culture française dans la cité maranhense.
Nous disposons du reste de la journée pour profiter des ruelles pavées de São Luis, faire quelques emplettes au marché de Praia Grande ou aller observer les artistes en herbe peignant quelques aquarelles près de la Rua Portugal, ou encore quelques joutes de capoeira. Selon les jours de la semaine, l’animation de São Luis permet de voir les tambours de Crioula donner le ton et la ronde incessante des femmes. Le soir, transfert en van privé à la plage (20mn) et dîner typique sous les cocotiers.
Retour à la pousada en véhicule privé.

Petit déjeuner, déjeuner et dîner inclus.

  • Hébergement : en pousada
  • Transfert : Bateau, entre 1h30 et 2h

Jour 4 : São Luis - Sangue - Santo Amaro

Nous partons ce matin en minibus collectif pour gagner le petit village de Sangue (3 heures). Cet endroit perdu au milieu de la route et de la restinga disparate, et souvent occupé par les petit animaux domestiques en liberté, est notre point de rendez-vous avec le 4x4 privé qui nous permet de rallier notre prochaine destination, Santo Amaro. Nous empruntons une piste chaotique où les branches basses viennent parfois lécher les carrosseries des rares véhicules qui utilisent cette voie. Entre champs de manioc, de macaxeira et les repousses d’arbustes des zones libres de cultures, on aperçoit souvent les gens qui travaillent dans les champs lorsque le soleil n’est pas trop lourd. Les cajous sont abondants, tout comme les palmiers de la région qui sont aussi la matière première pour l’artisanat local. Le balancement de notre véhicule prend fin et nous voici arrivés dans la petite bourgade charmante et authentique de Santo Amaro, nichée au bord du rio Alegre. Les buritis viennent rivaliser avec les cours d’eau et les maisons de briques, pour le plus grand bonheur des yeux. Nous rejoignons la pousada située le long du fleuve et prenons ensuite le temps de nous promener dans les rues et profiter de cette balade pour acheter quelques fruits et de l’eau pour notre trek du lendemain (non compris).
Dans l’après-midi, excursion en 4x4 dans les Lençois. Cette sortie nous donne une idée de la dimension du parc et un premier contact avec les dunes avant le départ pour le trek du lendemain. Une fois nos emplettes faites dans les petites boutiques locales, il faut penser au jour prochain et se préparer à une courte nuit.

Petit déjeuner, déjeuner et dîner inclus.

  • Hébergement : en pousada
  • Transfert : 4X4, entre 5h et 5h30

Jour 5 : Santo Amaro - Queimada dos Britos

Le coassement des grenouilles n’est pas encore terminé car la nuit bat encore son plein et l’encre nocturne embrume encore nos neurones endormis, il est tôt. Notre guide local est à pied d’œuvre pour partir nous guider sous le ciel étoilé ; natif de la région, il sera notre chemin durant notre périple. Un 4x4 nous emporte vers le point de départ de notre trek, la Lagoa da Gaivota ("la lagune de la mouette"), où les premières sensations avec le sable des Lençois se ressentent. Notre regard tente de percer l’obscurité et imagine en lumière ce paysage lunaire que parfois l’astre vient éclairer. Il est maintenant temps de se lancer en avant, même si nos premiers pas timides finissent par devenir plus hardis. Cette traversée, initialement réalisée par les autochtones pour ravitailler les familles, est désormais partagée avec les amoureux du lieu, parfois nombreux, qui viennent rendre visite aux natifs. Peu à peu toute verdure s’estompe, et la clarté de l’est vient souligner les courbes naissantes dans une quiétude parfois angélique.
Quand le soleil se lève enfin avec ses parures dorées de milles feux, cette explosion de couleurs intraduisible en mots laisse parfois le spectateur sans voix. Il faut cependant poursuivre notre marche pour quitter le désert et gagner notre repos bien mérité dans la petite oasis de Queimada dos Britos. Une fois arrivés, après avoir suivi les sentiers verdoyants entourés par les dunes, une famille locale nous accueille chaleureusement. Queimada dos Britos est initialement habitée par la famille Britos, native de l’endroit, et ses descendants perpétuent ce nom connu dans la région. Une quinzaine de familles vit dans l’oasis ; l’école qui fonctionne souvent les après-midi peut se visiter.

Petit déjeuner, déjeuner et dîner inclus.

  • Heures de marche : entre 7h et 7h30
  • Hébergement : en hamac

Jour 6 : Queimada dos Britos - Baixa Grande

Aujourd’hui, le réveil ne sonnera pas aussi tôt que la veille, car la distance à parcourir est largement moins importante, grâce à la proximité des oasis de Queimada et de Baixa. Il nous faut longer les petits chemins parfois boueux et les flaques sombres et chaudes de l’oasis pour rejoindre le blanc immaculé des dunes. Baixa Grande étant dans une cuvette naturelle (d’où son nom "grande basse"), sa vue apparaît lentement en laissant disparaître Queimada dos Britos.
Les dunes se montent et se descendent en louvoyant entre eau douce des lagunes et sable blanc, c’est un spectacle toujours aussi magique que le vent doux et humide de la matinée soutient. Nous avons le temps de flâner et nous baigner dans les magnifiques lagunes où presque personne ne vient mettre le pied, sauf peut-être la tortue native des Lençois ou quelques petits animaux locaux se promenant librement. Lorsque le soleil, qui monte à vitesse vertigineuse au zénith, commence à chauffer notre peau, il est déjà presque l’heure de prendre ses marques à Baixa Grande. Arrivée à notre demeure temporaire, où un petit café est la ponctuation de la matinée déjà avancée. C’est un lieu d’une tranquillité extraordinaire où l’électricité n’est générée que par un groupe durant une heure par jour et qui permet de conserver un semblant de civilisation. Baixa Grande est seulement peuplée de quatre familles de natifs et c’est un lieu très calme et apaisant. Après le repas et les grosses chaleurs, nous pouvons déambuler dans l’oasis et admirer un coucher de soleil sur les dunes avoisinantes.
Nuit en hamac chez l'habitant.

Petit déjeuner, déjeuner et dîner inclus.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Hébergement : en hamac

Jour 7 : Baixa Grande - Barreirinhas - Atins

C'est aujourd’hui le dernier jour de traversée des Lençois, et notre point de chute se trouve sur la partie sud et orientale du parc. Il nous faut à nouveau partir très tôt pour éviter de subir les assauts de fin de matinée du soleil nordestino. La fraîcheur nocturne, le tapis de sable blanc d’où rayonne la lumière de la lune et la faible clarté des étoiles sont tout simplement enivrants. Le lever matinal nous offre donc une bonne partie de la fin de nuit pour crapahuter sur les dunes et patauger dans les lagunes. Notre concentration sur cet univers différent est intense. Au lever de soleil, le feu d’artifice lumineux s’exprime librement et offre un spectacle encore renouvelé. Nous serpentons régulièrement entre les lagunes scintillantes et parfois sombres à cause de leur profondeur. Lençois signifie "drap" en portugais, et c’est effectivement un tapis de sable immense que nous traversons sous la chaleur qui monte. En milieu de matinée nous apercevons les abords de la forêt amazonienne. La Lagoa Bonita nous attend, point de rendez-vous de notre 4x4 privé pour rejoindre la ville de Barreirinhas, notre prochaine destination. Récupération des bagages. A bord d'un bateau à moteur privé nous descendons le rio Preguiças pour rejoindre l’embouchure, située au nord vers l’Atlantique. Au port de Fora, un 4x4 nous conduit à notre pousada dans le petit village de pêcheurs d‘Atins.

Petit déjeuner, déjeuner et dîner inclus.

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Hébergement : en pousada

Jour 8 : Atins - Tutoia

Après avoir profité de la plage d'Atins, de ses rues ensablées et du vent de l’est qui rafraîchit ce petit village de pêcheurs, il est temps de rejoindre le port de Fora pour gagner la rive orientale, Caburé. Après 20 minutes de bateau privé, un 4x4 nous permet de gagner notre prochaine étape plus à l’est. Il faut près d’une heure de piste sableuse dans les petits lençois pour faire un dernier salut à ce paradis magique. Une fois les dunes passées, les premières bicoques apparaissent pour présager l’arrivée à Paulino Neves. Nous enjamberons le pont de bois sur le rio da Fome et continuons notre chemin sur une route goudronnée cette fois, pour encore une petite heure. La petite ville se dessine déjà, et les enfants qui jouent dans les sources le long de la voie sont autant de portraits d’un Brésil authentique. Tutoia, où l’on se promène tranquillement, n’est pas particulièrement une jolie cité, mais sa nonchalance est agréable. Vous rejoignez votre charmante pousada où la vue sur le delta das Americas est une invitation à la visite.

Petit déjeuner, déjeuner et dîner inclus.

  • Hébergement : en pousada
  • Transfert : 4X4, entre 2h30 et 3h

Jour 9 : Tutoia - Ilhas das Canarias

Le départ matinal est prévu après un bon petit déjeuner à la pousada. Un véhicule nous conduit au port encore très authentique de Tutoia et de là un bateau privé nous mène en excursion sur le delta das Americas, le seul delta d’Amerique du Sud. L’étendue d’eau est ponctuée par des passages, les iguarapé, que nous traversons lorsque la marée est favorable, ne laissant voir que l’exubérance de la mangrove principalement occupée par les palétuviers. Les oiseaux sont les rois des lieux, du guaras, l’ibis rouge, au héron coiffé, le ciel est constamment envahi. Les singes, certains serpents ou caïmans plus rares, sont parfois de notre compagnie et viennent jeter un coup d’œil furtif. Une fois notre destination atteinte, nous aurons le loisir de nous dégourdir les jambes avec une petite balade dans l’île à la rencontre de certains habitants, en sillonnant les chemins.

Petit déjeuner, déjeuner et dîner inclus.

  • Hébergement : en pousada
  • Transfert : Bateau, entre 4h et 4h30

Jour 10 : Ilhas das Canarias - Parnaiba - Camocim

On ne peut pas repartir du delta sans avoir fait une petite pêche aux piranhas pour démystifier ce petit poisson carnivore. C’est un bon moment couplé avec la chasse aux petits crabes de mangrove cachés dans les racines des palétuviers. Nous continuons par une marche dans la Ilha Grande de Santa Isabelle pour avoir un avant-goût de la partie méridionale de l’Amazonie. Sans doute aurons-nous la chance de voir quelques animaux comme des agoutis ou des tatous. Nous terminons notre marche matinale par un repas chez l’habitant. Nous rejoignons le port de l’île pour embarquer sur un bateau privé à destination de Parnaiba où nous attend un véhicule qui nous permettra de rejoindre en deux heures la ville de Camocim, bordée par le fleuve Coreau. Cette cité céarense s'étire le long des berges au grand plaisir des photographes filmant les scènes diverses de bateliers et pêcheurs au travail. Notre pousada nous accueille avec tout son cachet authentique pour le plus grand plaisir des yeux.

Petit déjeuner, déjeuner et dîner inclus.

  • Hébergement : en pousada
  • Transfert : Minibus, entre 2h30 et 3h

Jour 11 : Camocim - Barra dos Remedios

Le matin départ à bord des buggys pour une excursion de 5 heures entre les différentes plages du littoral de Camocim. Maceió, Barra dos Remedios, des plages désertes et paradisiaques juste pour le plaisir des yeux. Détente et baignade sont prévues. Retour à la pousada dans l’après-midi.

Petit déjeuner, déjeuner et dîner inclus.

  • Heures de marche : entre 2h30 et 3h
  • Hébergement : en pousada
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 2h30 et 3h

Jour 12 : Camocim - Lagoa do Paraiso - Jericoacoara

Il est maintenant temps de changer de décor et de type de véhicule. Nos buggys nous attendent après le petit déjeuner, et le vrombissement des moteurs ne présage que deux choses, une belle épopée le long de la plage à la découverte des plages et les cheveux dans le vent sous un soleil nordestino sans pareil... Crème solaire oblige ! Les plages se succèdent, et chaque morceau de littoral est fantastique sur ce tronçon. Les passages en bac, toujours très authentiques, sont autant de dépaysement auprès des visiteurs. Nous pourrons faire une halte à la lagune da Torta pour grignoter du poisson frit ou boire une agua de coco bien fraîche pour se désaltérer.
Le chemin continue encore une heure, et nous parvenons au bord de la magnifique lagune do Paraiso. Pause détente et baignade.
En fin d’après-midi, nous reprenons les buggys en direction de la grande dune de Jericoacoara et après environ 40mn atteignons notre pousada.

Petit déjeuner, déjeuner et dîner inclus.

  • Hébergement : en pousada
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 4h et 4h30

Jour 13 : Jericoacoara

Le fameux village de Jericoacoara est la "plus belle plage du Nordeste". C’est un endroit enchanteur où les rues sont ensablées et à l'ombre des cocotiers. Nous profitons de la journée libre pour déambuler dans Jericoacoara et jouir de la plage. "Jeri", comme on la nomme après l’avoir côtoyée, est une petite perle du Céara.
Repas libres.

  • Hébergement : en pousada

Jour 14 : Jericoacoara - Fortaleza

Nous prenons ce matin le chemin du retour. Nous rejoignons Fortaleza par la route.
Fin de nos services.

  • Hébergement : en avion
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 3h30 et 4h

Important itinéraire

• Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins.

• Les impératifs locaux : retards de bus, saisons, fêtes et jours fériés, ouverture des musées ou sites visités, conditions météorologiques locales… peuvent nous amener à modifier l'itinéraire sur place.

• Dans le parc de Lençois Maranhenses les lagunes sont présentes au milieu des dunes généralement d'avril à octobre, le reste du temps elles sont à sec. La période peut varier d'une année à l'autre en fonction du climat.

Lors du trek, vos bagages sont transportés par la route ou en bateau du point de départ du J6 jusqu'à votre destination du J8. Il est donc important de prévoir un sac à dos d'appoint pour les 3 jours de trek afin de transporter et porter vos affaires. Un sac de 35L devrait être suffisant.
Sur ces 3 jours vous aurez besoin de :
- t shirt (2 ou 3)
- short (1 ou 2)
- tongs et/ou baskets pour la randonnée dans le sable et traverser les lagunes
- casquette
- maillot de bain
- sous-vêtements
- veste légère pour le soir
- crème solaire
- une gourde
- nécessaire de toilette
- appareil photo

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée

Environnement

Bord de mer et îles,
Désert

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
4 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 300 à 500 mètres. Bonne condition physique requise.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

3 jours de marche. Les seules difficultés sont la chaleur et la marche dans le sable. Dénivelés très faibles.

Nombre de participants

De 4 à 12 participants

Caractéristiques du circuit

Ce voyage permet une découverte originale du Brésil (région encore méconnue et peu fréquentée du Nordeste) et dans des environnements très variés : villages isolés, lagunes, dunes, plages paradisiaques et mangroves.
Notre voyage est limité à 12 participants pour plus de confort et une approche authentique des régions traversées.

Hébergement

Preuve de notre transparence à vous proposer des hébergements de charme, voici la liste de nos hôtels (ou similaires, pouvant changer selon la disponibilité au moment de votre réservation) avec les liens internet :

A São Luis - Pousada Portas da Amazonia ou similaire
www.portasdaamazonia.com.br/sao_luis.htm

A Alcantara - La Maison du Baron ou similaire
http://www.lamaisondubaron.com/

A Atins - La Pousada Irmao ou similaire
http://www.pousadairmaoatins.blogspot.fr/

A Ilhas das Canarias - Pousada Recanto dos Passeros ou similaire
http://pousadaerestauranterecantodospassaros.blogspot.de//

A Camocim - Casa de São Jose ou similaire
www.casadesaojose.com.br

A Tutoia - Pousada Jagata ou similaire
www.pousadajagata.com.br

A Jericoacoara - Bella Jeri ou similaire
http://www.bellajeri.com.br/


Nuits chez l'habitant : durant le trek dans les Lençois Maranhenses, nuits en hamac (pas de lits disponibles ni de chambre single). Pas d'électricité.

Les hôtels sont donnés à titre indicatif sous réserve de disponibilité au moment de la réservation//confirmation du circuit. En cas d’indisponibilité, un établissement de catégorie équivalente sera proposé.
Généralement, le jour de l’arrivée la chambre est mise à disposition à partir de 14h ; le jour du départ de l'hôtel, elle doit être libérée à midi. Il y a un supplément pour disposer d'une chambre hors de ces horaires.

En raison de contraintes liées aux vols internationaux, il est probable que vous arriviez à São Luis dans la nuit du jour 1 au jour 2. Dans ce cas, une chambre d'hôtel sera à votre disposition dès votre arrivée.

Nourriture

Pique-niques ou restaurants locaux.

La cuisine brésilienne résulte de l'étonnant mariage des traditions culinaires portugaises, indiennes et africaines, avec des apports italiens, slaves, juifs et même arabes. Cependant un repas brésilien classique comporte souvent quelques éléments récurrents comme le riz et les haricots secs, cuisinés avec de l’ail, des oignons, de la tomate, des feuilles de lauriers et de la "farofa" (farine de manioc revenue dans du beurre). Les viandes roulées dans le sel et grillées sur les flammes sont la pièce maîtresse du repas, accompagnées de salade verte, de légumes vapeur ou sautés, ou, plus typique, de manioc frit.

Quelques exemples de plats typiques :
- Feijoada : c'est LE plat national brésilien. Les haricots sont mijotés avec des pieds, queues et oreilles de porc salé, de la poitrine et des saucisses fumées, de la viande de bœuf fumée, le tout aromatisé à l'ail et aux oignons revenus à l'huile de palme.
- Carne do sol (carne seca) : de la viande de bœuf salée et boucanée. Accompagné de purée de manioc, c'est la vedette de la gastronomie du Nordeste.
- Moqueca de peixe ou de camarão : on fait revenir le poisson ou les crustacés avec oignon, ail, coriandre et tomates dans du lait de coco et on achève la cuisson avec de l'huile de palme. Servi avec du riz et un pirão.
- Vatapá : savoureuse purée à base de mie de pain ou de farine de blé, comprenant crevettes, lait de coco, gingembre, noix de cajou, épices, etc. L'un des plats les plus réputés de la cuisine bahianaise, reconnu dans tout le Brésil.
- Pudim : en dessert, d'excellents petits flans laiteux et sucrés à souhait.

Au cours de la randonnée, vous aurez la possibilité de remplir votre gourde à chaque étape. Il sera aussi possible d'acheter des bouteilles d'eau dans les villages traversés.

Encadrement

Un accompagnateur brésiliens francophone vous accompagne de bout en bout. Il est en charge de la réussite de votre voyage donc n’hésitez pas à lui poser des questions et, surtout, à suivre ses conseils. Il sera accompagné de différents chauffeurs lusophones lors des transferts.

Transfert et transport des bagages

Les transferts se font en bus/minibus/4x4 adaptés à la taille de votre groupe.
Tous nos transferts sont en service privé (sauf en cas de vols internationaux différents de ceux du groupe : possibilité de regroupement avec d’autres voyageurs de notre agent local) ainsi que l'intégralité des visites de sites que nous proposons dans nos différents voyages.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
Retirez votre veste ou votre manteau.
Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports doivent être mis sous sac plastique scellé mais toutes les boutiques ne proposent pas ce sac : renseignez-vous avant de faire vos achats.
Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières ; attention cependant aux correspondances.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante)
• Chemise manches longues (pour le soir)
• 1 sweat shirt
• 1 short ou bermuda de trekking
• 1 pantalon confortable (pour le soir)
• 1 coupe vent imperméable ou veste type Gore-tex (surtout entre janvier et juin).
• 1 maillot de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes en coton, très longues à sécher et risque élevé d’ampoules.
• 1 paire de chaussures de randonnée légère tenant bien la cheville (semelle type Vibram)
• Tennis pour les visites dans les villes
• Sandales pour le confort de marche par temps chaud.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 gourde isotherme (1 litre minimum)
• 1 lampe frontale
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence
• 1 serviette de toilette qui sèche rapidement
• Boules Quies (facultatif)
• Papier toilette
• Crème solaire de haute protection

Couchage

Un drap de sac (en soie ou laine polaire) suffit pour cette région du Brésil, au climat tropical semi-aride.
Chez l'habitant les draps sont fournis.

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique (type Lopémaride ou Tiorfan…)
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Pastilles purifiantes pour l’eau (type Micropur forte ou Aquatabs)
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Double peau (protection contre les ampoules)
• Pommade anti-inflammatoire
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Répulsif anti-moustiques puissant
• Biafine

Trousse de secours

Une trousse de secours collective, fournie par l'agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

Couverts et bols, matériel de cuisine collectif.

3. Formalités et santé

Formalités

Pour obtenir les informations sur les formalités d'entrée dans le pays, consulter : http://www.voyage.gc.ca/countries_pays/menu-fra.asp

Vaccins Obligatoires

Même si la vaccination contre la fièvre jaune n'est pas (encore) obligatoire pour les voyageurs arrivant directement d'Europe ou des Etats-Unis, la multiplication des foyers de la maladie dans de nombreuses régions du pays et des pays voisins, et pas seulement dans les régions amazoniennes, justifie, dès maintenant, de la recommander à tous, hors rares contre-indications décidées par le Centre de vaccinations internationales.
Sa validité est maintenant prolongée « à vie » (mention qui doit être notée sur le carnet international, quelle qu'ait été la date de la vaccination). Elle peut, en outre, être exigée à la sortie du pays, pour les voyageurs prolongeant leur périple dans les autres pays d'Amérique du Sud, d'Amérique centrale et de toute la zone Caraïbe.

L’insistance actuelle avec laquelle nous recommandons, aux voyageurs en Amérique centrale, Amérique du sud (sauf Uruguay et Chili) et Caraïbes, la vaccination contre la fièvre jaune, même si elle n’est pas obligatoire à l’entrée pour ceux qui arrivent directement d’Europe ou des Etats-Unis, est moins liée au risque de contracter la maladie qu’à la variabilité du risque administratif en cas de voyage itinérant d’un pays de la région à un autre. D’autre part, la possibilité de modification de la Réglementation sanitaire internationale (recommandation devenant obligation) entre l’inscription à un voyage et le départ effectif, mais aussi la récente (juillet 2016) prolongation à vie de la validité de la vaccination, nous conforte dans nos incitations. Elles seront (ou non) confirmées par le médecin du Centre de vaccinations internationales, en fonction du risque et de la législation.

Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, il est important d'être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite, les hépatites A et B et, selon les conditions de voyage la typhoïde et la rage (transmisison par les chauves-souris dans l'état de Para).

Prévention Paludisme

Il est présent toute l'année dans tout le bassin amazonien. Le voyageur devra adopter des mesures de protection d'abord individuelles, qui le protègeront aussi contre d'autres insectes, vecteurs d'autres maladies (fièvre jaune, dengue, chikungunya, virus Zika) : répulsifs cutanés et vestimentaires actifs, port de vêtements couvrants, moustiquaires imprégnées. La prévention médicamenteuse, recommandée en Amazonie, sera assurée par la prise d'Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques) ou de Doxycycline, non nécessaire dans le Brésil « non amazonien ». Compte tenu du risque d'effets indésirables, la prescription de méfloquine (Lariam) ne sera proposée aux voyageurs qu'en cas de bonne tolérance lors de voyages antérieurs ou de contre-indication aux autres médicaments actifs.

Autres risques

Vous y échapperez en observant les conseils que nous vous avons donnés dans nos recommandations générales sur les problèmes alimentaires, environnementaux ou comportementaux (insistons cependant ici sur les risques que représentent les maladies sexuellement transmissibles). Les risques seront très différents, bien sûr, selon que vous assisterez au carnaval de Rio ou que vous explorerez en pirogue un bras de l'Amazone. Dans toute l'Amazonie, les risques de morsures d'animaux venimeux (serpents, mygales ou autres araignées) sont réels. En ville, vous pourrez être confrontés à la petite (ou à la grande) délinquance, souvent liée aux problèmes de toxicomanie.

Virus Zika : transmise par le même moustique que la dengue et le chikungunya, la maladie n'était pas considérée comme grave (fièvre, éruption cutanée, douleurs articulaires, guérissant en une huitaine de jours) jusqu'à l'apparition, lors de l'épidémie sévissant au Brésil, de lourdes complications neurologiques chez des nouveau-nés de mères ayant été en contact avec le virus Zika. Le risque de microcéphalies, source de lourds handicaps pour l'enfant, nous conduit, en accord avec les recommandations que vient de publier le Haut Conseil de Santé Publique, à conseiller aux femmes enceintes, en particulier en début de grossesse, de consulter leur médecin pour valider le projet de voyage.

Informations pratiques

L'infrastructure sanitaire peut être considérée comme excellente dans les grandes villes, mais la prise en charge de problèmes graves risque d'être onéreuse, surtout dans les établissements privés. Il est souhaitable, avant toute décision, de prendre contact avec la société d'assistance et les services de l'ambassade de France au Brésil à Rio tél. : (55 21) 210 12 72 ou 220 37 21, à Brasilia tél. : (55 61) 312 91 00.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Rappelons tout d´abord que le Brésil se situe dans l´hémisphère Sud : les saisons y sont inversées par rapport aux nôtres. L´été commence en décembre, pour s´achever en mars, alors que l´hiver dure de juin à septembre. Dans les régions de climat tempéré l´automne et le printemps s´intercalent entre ces deux saisons majeures.
Soulignons également qu´à part au sud du tropique du Capricorne l´été est la saison des pluies alors que l´hiver est la saison sèche.
Enfin, dans un pays d’une telle étendue, il existe à la même période de l´année d´importantes différences climatiques selon les régions.

L´Amazonie connaît un climat équatorial très humide. Excepté pendant la brève saison sèche, qui dure de septembre à novembre, les précipitations y sont régulières et abondantes : le niveau des pluies dépasse 2000mm par an. La température y subit peu de variations saisonnières et la moyenne annuelle est d´environ 26°. La sensation de chaleur étouffante qu´on peut avoir dans la forêt amazonienne ne vient donc pas d´une température extrême, mais du taux d´humidité, qui n´est jamais bien loin de 100% !

Avec un climat tropical semi-aride, le Nordeste est la région la plus chaude du Brésil. Pendant la saison sèche, qui s´étale de mai à novembre, les températures atteignent fréquemment 40°. De plus, malgré des pluies fréquentes, mais brèves, entre décembre et avril, le niveau des précipitations atteint péniblement les 500mm annuels. Ces pluies ont en outre un caractère aléatoire et, certaines années, l´absence totale de précipitations provoque des sécheresses meurtrières.

Marqué par une longue saison sèche, un climat subtropical règne à l’est du plateau brésilien. Si les températures y sont à peu près stables tout au long de l´année, elles varient par contre beaucoup selon l´altitude, ainsi qu´entre le jour et la nuit.

A l´ouest du plateau, dans le Mato Grosso, c´est la saison des pluies qui est très marquée. Abondantes de novembre à avril, elles provoquent chaque année l´inondation de la plaine du Pantanal, qui se transforme alors en un immense territoire d´étangs et de marécages, paradis des poissons et des oiseaux.

Plus on descend vers le sud, plus le climat se fait tempéré. Passé le tropique du Capricorne, les quatre saisons sont plus marquées et, alors que la côte a un climat de type méditerranéen (avec hivers doux et étés chauds), l´extrême sud a des hivers froids avec des températures parfois inférieures à 0°.

Enfin, du nord du pays jusqu´au tropique du Capricorne, le littoral brésilien jouit d´un climat tropical modéré par les alizés et les températures moyennes y sont généralement comprises entre 23° et 27°.


Le parc national des Lençóis Maranhenses
Joyau de la couronne brésilienne, les rangées infinies de dunes de sable parsemées de lagunes d’eau cristalline se situent à quelques dizaines de kilomètres de São Luis, dans le parc national des Lençóis Maranhenses, "draps du Maranhão" en portugais. Elles constituent un désert d’environ 100 km de long sur 50 de large, en bordure de l’Atlantique au nord, cerné par une forêt irrégulière au sud. Vu du ciel, le spectacle est d’une singulière beauté : au creux des dunes gracieusement dessinées par le vent, les pluies tropicales emprisonnées ont créé d’immenses piscines d’eau douce, verte ou bleue. La randonnée au cœur de cet espace sauvage offre elle aussi des sensations incomparables : sous un soleil implacable et dans une ambiance saharienne, la baignade est possible à tout moment, et la découverte d’improbables villages récompense les plus persévérants.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L'équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d'autant plus rapidement. Dans l'intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l'état des lieux qu'il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l'affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez brûler tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc... Votre accompagnateur vous y aidera.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

Vidéos

Titre

Description

Extension

Pour prolonger votre voyage, n’hésitez pas à rester quelques jours de plus en sélectionnant une extension.

Manaus, au cœur de l'Amazonie
En 4 jours/3 nuits depuis Manaus (vols intérieurs possibles depuis Rio et Salvador), nous vous proposons de compléter votre découverte du Brésil par une immersion au cœur de la forêt amazonienne, en début ou en fin de voyage. Entre marche et navigation, vous découvrirez l'incroyable richesse de la faune et de la flore ainsi que le mode de vie des habitants.
Nous consulter pour tarifs et disponibilités.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

S'inscrire / Poser une option