Voyage Inde - Trek Ladakh - Trek Inde De Rumtse au Tso Moriri

  • Caravane dans la haute plaine du Tso Kar - Ladakh - Inde
  • Monastère d Hémis- Vallée de l Indus - Ladakh - Inde
  • Traversée de la haute plaine du Tso Kar - Ladakh - Inde
  • Stok Palace Heritage - Stok - Ladakh - Inde
  • Vue depuis le monastère d Hémis - Vallée de l Indus - Ladakh - Inde
  • Descente du Kumur La avec en point de mire le Mandachal La - Ladakh - Inde
  • Campement de Nuruchan - Ladakh - Inde
  • Vue sur le Lac Tso Moriri depuis le Yalung Nyau La - Ladakh - Inde
  • Drapeau de prières au Yalung Nyau La - Ladakh - Inde
  • Lac Tso Moriri - Ladakh - Inde
  • À partir de 3970 $CAD
  • Prochain départ
  • Circuit accompagné
  • 15 Jours
  • Niveau :
  • Altitude
  • Code : LAD025

  • • Les eaux turquoise du lac Tso Moriri, le plus grand de l'Inde himalayenne
  • • L'immensité et l'isolement des lieux traversés
  • • La découverte des monastères de la vallée de l'Indus

Ce magnifique trekking d'altitude traverse la région des grands lacs de l'est du Ladakh. Après un séjour d'acclimatation dans la vallée de l'Indus, à la découverte des principaux monastères, nous partions non loin de Hémis, le monastère le plus vénéré du Ladakh, pour rejoindre en deux jours et trois cols plus tard le Tso Kar, ou "lac blanc" en ladakhi, où les nomades venaient récolter le sel qui était ensuite acheminé à dos de yacks. Nous marchons ensuite jusqu'au superbe et mythique lac Tso Moriri aux eaux turquoise. Au cours de ce trekking, loin des villages, nous aurons la chance de croiser des nomades et, peut-être, quelques animaux sauvages.

Découvrir le pays

  • Activités

    Trek

  • Hébergements

    Sous tente (8), en hôtel (5)

  • Transferts

    Véhicule privatisé

  • Itinérance

    Voyage itinérant

  • Environnement

    Patrimoine et Nature, Montagne

Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

16/07/2022

30/07/2022

4040 $CAD Assuré à partir de 4

30/07/2022

13/08/2022

4040 $CAD Assuré à partir de 4

13/08/2022

27/08/2022

4040 $CAD Assuré à partir de 4

03/09/2022

17/09/2022

3970 $CAD Assuré à partir de 4

Le prix comprend

• Les vols intérieurs
• Les transports terrestres
• Les services d'un guide local francophone
• L'hébergement en pension complète sauf les boissons et les repas a Delhi
• La taxe environnementale d'entrée au Ladakh
• Le transport des bagages
• L’accès au service médical de l’Ifremmont, spécialisé sur l’altitude, ouvert 24h/24 et 7j/7 (dans la mesure où une communication GSM peut être établie)

Le prix ne comprend pas

• Le transport aérien international
• Les assurances
• Les frais d'inscription
• Les repas à Delhi (prévoir 10$ environ par repas)
• Les visites non prévues au programme
• Les frais de visa
• Les boissons, les dépenses personnelles, les pourboires et les dons dans les monastères
• Les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe

Idées associées

Yak  /   Indus  /   Leh  /   Gelugpa  /   Padmasambhava  /   Potala.

Jour par jour

Jour 1 :

Vol pour Delhi

Vol pour Delhi. En fonction des horaires de vols, arrivée à Delhi en soirée ou dans la nuit. Accueil par un membre de notre équipe et transfert au terminal pour prendre votre vol pour Leh. Votre billet pour Leh vous sera directement remis à Delhi.

Note : en fonction de l’horaire d’arrivée, une chambre sera mise à votre disposition dans un hôtel à proximité de l’aéroport sans frais supplémentaires.

  • Hébergement : en avion
Jour 2 :

Delhi - Leh (3505m)

Vol matinal pour Leh (3505m) (vol soumis aux aléas climatiques et opérationnels). Journée d’acclimatation et premier contact avec la capitale du Ladakh (bazar, poste, Lakhang Soma…).

  • Hébergement : en hôtel
Jour 3 :

Leh - vallée de l'Indus - Leh (3505m)

Journée d'acclimatation et de découverte de la vallée de l’Indus et des grands monastères qui la jalonnent, hauts lieux de l’histoire et du paysage ladakhis.
Dans la matinée, excursion à Stok et Matho, situés sur l'autre rive de l'Indus.
Le palais de Stok est le seul qui soit encore occupé et entretenu. Toujours résidence du roi et de sa famille, il abrite un très beau musée présentant des thangkas, des bijoux anciens et des objets précieux dont le "perak" de la reine et la couronne royale, copiée sur le modèle de celle du roi tibétain Songtsen Gampo. Le musée fut aménagé par Rani Parvati, veuve du roi du Ladakh, et mère du roi actuel.
Matho est le seul monastère du Ladakh appartenant à l'école semi-réformée des Sakyapa. Il est célèbre pour la fête qui s'y déroule en hiver.
Retour à Leh, et possibilité de voir tout près de la ville le petit monastère de Shankar (gelugpa), accessible à pied à travers la campagne. Il fut édifié à la fin du XIXe siècle et abrite environ 25 moines. Il dépend du monastère de Spituk.
Arrêt au stupa de Shanti, inauguré en 1985 par S.S. Le Dalaï Lama, et construit par un ordre japonais militant pour la paix dans le monde.
Lors des inondations de l'été 2010, beaucoup d'habitants de Leh et des environs s'étaient installés là plusieurs nuits, le stupa dominant la ville, ils se sentaient plus en sécurité.

Important : les journées à Leh (3 nuits à 3500m) permettent non seulement de visiter tous les grands sites de la haute vallée de l'Indus mais aussi et surtout de s'acclimater à l'altitude avant votre trekking.
En effet, Il est possible que nous nous sentions très fatigués durant les 2 premiers jours à Leh. Risque de mal de tête léger, ressenti par la majorité des voyageurs. Ce phénomène est normal et s’estompe rapidement. Mais en cas de maux de tête, il est peut-être préférable de rester un jour à l’hôtel afin de nous reposer. Nous mettrons ainsi toutes les chances de notre côté pour être en forme pour la suite du voyage et le trekking.

  • Hébergement : en hôtel
Jour 4 :

Leh - monastères de Spituk, Alchi et Phyang - Leh (3505m)

Tôt le matin, départ vers Spituk (3400m, à 7km de Leh, 20mn de route), le monastère gelugpa le plus vénéré du Ladakh, accroché à un piton rocheux surplombant la vallée. Il abrite les réincarnations de l’un des disciples du Bouddha : le Bakula Rimpoche. Nous aurons peut-être la chance d’assister à une cérémonie rituelle du matin (il est possible également de s'y arrêter en fin de journée).
Continuation vers Alchi (3060m, 58km de Spituk, 2h de route). Visite du superbe monastère, construit au XIe siècle par Rinchen Zangpo, fondateur de 108 monastères au Ladakh, au Spiti et au Tibet central.
Nous y découvrons de superbes fresques murales de style cachemiri, d’une grande finesse, représentant Bouddhas, Bodhisatvas et Mandalas, réalisés avec des peintures végétales et minérales. A 10mn, en haut du village, nous pouvons visiter le "tugdje chenpo", le temple du bouddha de la compassion (belles peintures datant du XVe siècle).
Après la visite, route de retour vers Leh dans l'après-midi (60km, 1h30 de route). En chemin, visite du monastère de Phyang (Drikung-Karguyk, 3500m, 17km de Leh).
La légende raconte que Kungha Tagspa (XVe siècle), Lama médecin au Tibet, a guéri à distance le roi Jamyang Namgyal atteint de la lèpre alors que tous les autres médecins avaient échoué sur place. En échange, le roi lui offrit la terre de son choix sur laquelle Kungha Tagspa fonda un monastère pour sa sangha (communauté religieuse) consacrée au Drigung-Kargyuk, dont dépendent aujourd’hui Phyang et Lamayuru.

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 4h et 4h30
Jour 5 :

Leh - vallée de l'Indus : monastères de Shey, Thiksey et Hemis - Rumtse (4200m)

Découverte de la haute vallée de l’Indus à travers ses monastères construits à l’époque de la dynastie des Namgyals : Shey, Thiksey et Hemis.
Le palais de Shey (3400m), l’un des plus anciens de la vallée, fut construit par le premier roi du Ladakh au IXe siècle. Nous y admirons son Bouddha Shakyamuni géant, construit par le fameux roi Singay Namgyal au XVIIe siècle. Ce palais aujourd'hui restauré, mais inhabité, fut le lieu où les reines venaient s'isoler pour accoucher.
Thiksey (3400m, 20km de Leh), "le petit Potala" le plus ancien monastère de l'Ecole gelugpa au Ladakh. Nous pourrons y admirer son nouveau Maitreya Bouddha , le temple des 21 taras. 80 moines y résident.
Hemis, (3570m, 43km de Leh) : l’un des monastères drukpa-kargyuk les plus vénérés du Ladakh, construit dans un vallon de belles roches sédimentaires. Nous visitons son nouveau temple de Padmasambhava et ses huit représentations. Il abrite aujourd'hui environ 200 moines.
Après les visites, continuation de la route jusqu'à Rumtse (4200m, 80km de Leh, 4h de route) et premier campement.

  • Hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 4h et 4h30
Jour 6 :

Rumtse - Chorten Sumdo (4500m)

Départ du trek. Départ le long de la rivière, entre landes et galets polis. L’univers devient rapidement minéral mais en rien monotone : des variétés de couleurs incroyables et des paysages travaillés par l’érosion. Peu à peu, de hauts sommets apparaissent. Une immensité ponctuée de chörtens et de traces de pastoralisme nomade. Nous remontons une vallée et installons notre deuxième camp à Chorten Sumdo (4500m).

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Distance Parcourue : 15 km
  • Dénivelé + : 720 m
  • Dénivelé - : 250 m
  • Hébergement : sous tente
Jour 7 :

Chorten Sumdo - Kumur La (4950m) - Mandachal La (5170m) - Tisaling (4900m)

Nous remontons la petite vallée qui s'élargit avant d'atteindre le Kumur La (4950m). La descente, raide au départ, nous conduit dans une large vallée herbeuse. Nous traversons une rivière puis remontons une vallée étroite jusqu'au Mandachal La (5170m). Ensuite, nous marchons à flanc de montagne puis descendons dans l'amphithéâtre naturel de Tisaling (4900m), lieu paisible et magnifique où parfois s'aventurent quelques animaux sauvages.

  • Heures de marche : entre 6h30 et 7h
  • Distance Parcourue : 15 km
  • Dénivelé + : 1000 m
  • Dénivelé - : 500 m
  • Hébergement : sous tente
Jour 8 :

Tisaling - Shinbuk La (5230m) - Pongunagu (4590m)

Nous montons au col Shingbuk La (5230m). La montée n'est pas longue (1h environ) mais un peu raide. Du col, vue magnifique au loin par temps clair sur le Tso Kar qui veut dire "lac blanc" en ladakhi à cause du sel qu'il contient. Longue descente depuis ce col jusqu'à notre campement à Pongunagu (4590m).

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Distance Parcourue : 17 km
  • Dénivelé + : 570 m
  • Dénivelé - : 900 m
  • Hébergement : sous tente
Jour 9 :

Pongunagu - traversée de la haute plaine du Tso Kar - Nuruchan (4660m)

Traversée de la haute plaine du Tso Kar où les nomades venaient récolter le sel qui était ensuite acheminé à dos de yacks et de chèvres.
Superbe palette tons ocre, brun, jaune d'où jaillissent les eaux bleues du lac. C'est dans cette région et jusqu'au lac Tso Moriri que nous aurons le plus de chance d'apercevoir des troupeaux d'ânes sauvages du plateau tibétain (kyangs).
De nombreuses espèces d'oiseaux nichent également sur les rives du lac (zone naturelle protégée). Campement à Nuruchan (4660m).

  • Heures de marche : entre 7h et 7h30
  • Distance Parcourue : 17 km
  • Dénivelé + : 440 m
  • Dénivelé - : 100 m
  • Hébergement : sous tente
Jour 10 :

Nuruchan - Horlam La (4930m) - Rajun Karu (4700m)

Montée progressive vers le Horlam La (4930m), peuplé d'alouettes et de marmottes. Descente dans une vallée herbeuse de pâturages jusqu'à Rajun Karu (4700m), lieu de campement où se trouvent parfois des tentes de nomades.

  • Heures de marche : entre 4h30 et 5h
  • Distance Parcourue : 9 km
  • Dénivelé + : 550 m
  • Dénivelé - : 215 m
  • Hébergement : sous tente
Jour 11 :

Rajun Karu - Kyamayuri La (5430m) - Kortse La (5380m) - Gyama (5100m)

Montée régulière afin de traverser le col Kyamayuri La (5430m). Descente vers Gyama Barma, dans une vallée très sauvage où rôdent encore des loups.
Traversée d'un gué (voire plusieurs) puis passage d'un autre col, le Kortse La (5380m), pour rejoindre la confluence de Gyamsharma. Campement à Gyama (5100m) au bord d'une rivière.

  • Heures de marche : entre 7h et 7h30
  • Distance Parcourue : 17 km
  • Dénivelé + : 1080 m
  • Dénivelé - : 840 m
  • Hébergement : sous tente
Jour 12 :

Gyamsharma - Yalung Nyau La (5430m) - Karzok (4630m) - lac Tso Moriri (4595m)

Par une jolie vallée, montée vers le col Yalung Nyau La (5430m). Une vue splendide nous y attend : des sommets enneigés et, en bas, les eaux d'un bleu intense du Tso Moriri. Longue descente et campement avant le petit village de Karzok (4630m), à proximité des camps de nomades. Visite de Karzok, l'un des rares villages permanents, une dizaine de maisons, du Chang Thang ladakhi, où se trouve un petit monastère. Balade au bord du lac (4595m) : grand bleu, il y a presque des vagues !
Il est possible parfois d'apercevoir des nomades, accompagnés par leurs troupeaux de yacks, mais aussi de petites chèvres "pashminas", dont les duvets ramassés sur les buissons permettent de filer la laine servant à tisser les célèbres châles. Ils se déplacent dans la région, au gré des saisons et de la richesse des pâturages.
Près du lac, nous pouvons observer de nombreuses espèces d'oiseaux, dont certains migrateurs (rares) comme le grèbe huppé, la mouette à tête noire (en période de reproduction), ou encore les oies à tête barrée, dont nous trouvons ici l'une des plus grandes colonies d'Asie, et aussi différentes espèces de canards.

  • Heures de marche : entre 7h et 7h30
  • Distance Parcourue : 17 km
  • Dénivelé + : 620 m
  • Dénivelé - : 1115 m
  • Hébergement : sous tente
Jour 13 :

Lac Tso Moriri - Leh (3505m)

Piste puis route pour Leh (220 km, 7h de route). La route longe l'Indus et, sur de nombreux kilomètres, se fraye un chemin dans une gorge. Une magnifique journée de route à travers les spectaculaires formations rocheuses de Rumpshu, avant de retrouver les eaux tourmentées de l'Indus, venu tout droit du Tibet.

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 7h et 7h30
Jour 14 :

Leh - Delhi

Tôt le matin, vol pour Delhi (soumis aux aléas climatiques) et temps libre.

  • Hébergement : en hôtel
Jour 15 :

Delhi - vol de retour

Journée libre à Delhi (pouvant aussi servir de journée de sécurité en cas de problème sur le vol entre Leh et Delhi). Quelques chambres seront réservées pour prendre une douche et se changer avant le transfert à l'aéroport, en général en soirée.
Vol retour dans la nuit du jour 15 au jour 16.

  • Hébergement : en avion

Important itinéraire

• Important Coronavirus
Afin de vous protéger et de protéger les autres face à l'épidémie du Covid-19 pendant votre séjour, nous vous demandons de vous munir de gel hydroalcoolique et de masques en quantité suffisante pour toute la durée de votre séjour. Il est également essentiel de bien respecter les gestes barrières et suivre les recommandations du guide.

Pour répondre aux réglementations locales et vous assurer un voyage dans les meilleures conditions, voici les principales mesures mises en place et quelques règles à respecter :

- Respecter, autant que possible, une distance physique d’au moins 1,5 mètres avec les membres de l’équipe locale et les autres voyageurs (en dehors des membres du même cercle social)
- Le port du masque est obligatoire dans les aéroports, ainsi que dans les transports et dans certains espaces publics.
- Votre guide vous informera du protocole sanitaire prévu pour chaque jour, ou pour certaines visites.
- Utiliser régulièrement votre gel hydroalcoolique, notamment avant et après les repas et les visites de sites.
- Votre guide ne pourra pas vous prêter son équipement personnel
- Au restaurant, des mesures de distanciation pourront être appliquées entre des personnes faisant partie d’un cercle social différent.

Ces informations sont des lignes directrices générales auxquelles peuvent s’ajouter d’autres mesures appliquées par nos partenaires sur place et adaptées aux besoins spécifiques de chaque lieu ou activité. Merci de respecter ces consignes et d’être à l’écoute des recommandations de votre guide


• Ce trekking se déroule à une altitude élevée constante aussi il est très important de ne partir sur le trekking que si, après les premiers jours d'acclimatation, on ne ressent aucun problème lié à l'altitude… Etapes de 4 à 7h de marche mais toujours en haute altitude d'où la cotation 3 chaussures.
• Depuis plusieurs années l'Inde s’est lancée dans la construction de nouvelles routes au Ladakh et au Zanskar. La situation évoluant sans cesse, il est possible que des parties du trekking soient par conséquent modifiées afin d’essayer de vous éviter de marcher sur une route…
• Les impératifs locaux : retards de train ou de bus, fêtes et jours fériés, ouverture des musées ou sites visités, conditions météorologiques locales, … peuvent nous amener à modifier l'itinéraire sur place.
• Les étapes de randonnées peuvent être modifiées en fonction des conditions atmosphériques.
• Le début et la fin du programme pourront être ajustés en fonction des horaires des vols internationaux.
• Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins. Pour les étapes en altitude, le niveau d'acclimatation joue aussi un rôle dans la durée des marches. Certaines journées peuvent être considérées comme étant d'un niveau de difficulté supérieure à 3 chaussures.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Trek

Environnement

Patrimoine et Nature,
Montagne

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
5 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 500 à 800 mètres. Bonne condition physique requise. Prévoyez un entraînement avant votre départ.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

7 jours de marche

Nombre de participants

De 4 à 15 participants

Caractéristiques du circuit

Trekking d'altitude en milieu isolé ; plusieurs jours consécutifs à plus de 4000m d’altitude.

Hébergement

• Leh (J2 - J4 & J13)
- Hôtel Mansarovar : situé dans le centre de Leh. 24 chambres avec salle de bain privée et eau chaude. Pas d’air conditionné (pas nécessaire à cette altitude). Joli jardin et connexion internet aléatoire. www.hotel-mansarover.com
- ou Hôtel Lotus : une parfaite localisation dans le centre de Leh. 15 chambres avec salle de bain privée et eau chaude. Pas d’air conditionné (pas nécessaire à cette altitude), mais un joli jardin. Connexion internet aléatoire. www.lotushotel.in

• Nuits sous tente (J5-J12) :
Tentes 2 personnes, de marque Vayde Dome, Tatanka ou The North Face. Campement capable d’accueillir une centaine de tentes. 3 grandes tentes supplémentaires pour la cuisine, les repas et la toilette.

• Delhi (J14 & J15)
Park Hotel (ou similaire) : hôtel 3/4 étoiles situé au cœur de Delhi dans le quartier de Connaught Place. Les chambres disposent de l'air conditionné, salle de bain privée et eau chaude. Piscine et restaurant. Connexion internet gratuite. www.theparkhotels.com/new-delhi.html

• Supplément chambre individuelle (à la demande) : nous contacter pour disponibilité et prix.
• Dans les zones de randonnée, les nuits s'effectuent sous tente ; il faudra donc partager la tente avec un/une autre participant(e).
• Les catégories d’hôtel mentionnées sont établies selon la norme locale en vigueur.
• Les hôtels sont indiqués à titre indicatif. Il est possible que ces derniers changent selon les disponibilités. Nous nous réservons le droit de les modifier sans préavis, dans une catégorie similaire.
• Le dernier jour à Delhi, nous incluons des chambres à disposition. Nous prenons, pour votre confort, une chambre pour 4 participants afin de pouvoir se doucher et se changer avant de prendre l'avion du retour.

Nourriture

Uniquement locale : dans des restaurants locaux en ville et préparée par l'équipe locale pendant le trekking, à base de produits frais locaux. Les cuisiniers sont des magiciens, ils sauront vous préparer des plats délicieux, d'inspiration cuisine indienne (pas trop épicée, afin de satisfaire les goûts de tous). Peu voire pas de viande.
Si vous avez des barres chocolatées ou énergétiques préférées, fruits secs etc ... n’hésitez pas à les emporter.

Information importante : depuis les problèmes de grippe aviaire dans certaines régions d’Asie, il est interdit de transporter des volailles vivantes (poules, canards...), y compris en trekking, comme cela était la coutume. De même, le voyage se déroulant en pays bouddhiste, il est très difficile d'acheter et tuer des chèvres ou des moutons en cours de voyage pour améliorer les menus. La viande sera donc très rare au cours des repas, il faudra donc apprendre à "devenir végétarien", comme le sont la plupart des locaux.

Encadrement

Accompagnateur indien (ou népalais) francophone. Il a en charge l'encadrement et le bon déroulement de votre voyage, donc n’hésitez pas à lui poser des questions et, surtout, à suivre ses conseils.

Contrairement à d'autres pays d'Asie, et à l’exception du Népal, l’Inde ne s'est ouverte que depuis peu au tourisme "d'aventure", et pendant des années, les voyages ont été encadrés par des guides venus de France. Le tourisme se développant d’une manière fulgurante, le nombre de guides locaux expérimentés n’est plus suffisant, les guides manquent donc parfois d'expérience, et l’Inde n’étant pas un pays francophone, leur niveau de français n'est pas toujours optimal mais la situation s'améliore année après année. D’autre part, la saison au Ladakh est très courte, il y a peu de guides, et la plupart des guides ladakhis sont anglophones. Il n’est donc pas inhabituel d’avoir 2 guides pour vous encadrer : le guide ladakhi anglophone et un guide francophone venu d’une autre région de l’Inde : le service des deux guides se complétant pour les visites, les traductions et le trekking.

Transfert et transport des bagages

• Compagnie locale pour les vols intérieurs entre Delhi et Leh.
• Bus privatisé et/ou jeep sur des routes encombrées et difficiles. Les routes indiennes sont la plupart du temps mal entretenues, étroites et très encombrées que ce soit par des voitures, des camions, des charrettes, des travaux, des processions diverses, voire des animaux traversant tranquillement la route. De ce fait, la moyenne horaire de circulation ne dépasse guère les 40km/h. Il faut donc parfois prendre son mal en patience. Les étapes sont étudiées en fonction du temps de transport, mais un incident sur la route peut toujours perturber plus ou moins le programme initial.
• Pendant les randonnées, vous ne transportez que vos affaires nécessaires (eau, appareil photo, crème solaire, lunettes de soleil, affaires personnelles...) Votre bagage principal est transporté par des mules pendant la journée.

Préparation physique

Une excellente condition physique est requise pour ce circuit.

Visite médicale :
Etre en bonne santé est essentiel pour profiter pleinement de votre voyage Terres d'Aventure ! Si votre dernière visite médicale date quelque peu, c’est l’occasion d’effectuer un bilan de santé en expliquant à votre médecin les principales caractéristiques de votre voyage (climat, altitude, difficulté…) ; une visite chez votre dentiste est aussi une excellente initiative. Ces conseils vous concernent tout particulièrement puisque vous allez entreprendre un voyage lointain et en altitude.
Nous vous conseillons de consulter le site de l'Ifremmont pour vous rapprocher d'un centre de consultation de médecine de montagne le plus proche de chez vous.

Le MAM (Mal Aigu des Montagnes) :
Ce voyage se déroule à une altitude élevée. Certaines personnes peuvent souffrir de malaises (maux de tête, gonflement, perte d'appétit). La plupart de ces symptômes disparaissent généralement en quelques jours mais il arrive qu'ils empirent et peuvent évoluer en maladies graves ; œdèmes pulmonaires ou cérébraux. Il n'existe pas de médicaments préventifs au MAM.
Le diurétique Diamox se révèle souvent efficace, mais vous devez vous assurer auprès de votre médecin que ce médicament ne vous est pas contre-indiqué. L'altitude a aussi pour conséquence de raviver les problèmes dentaires ou autres douleurs chroniques. Pensez-y avant de partir.
Pendant le voyage forcez-vous à boire beaucoup et à éliminer.
Prévenez le guide de votre état de santé, même en cas de troubles légers.
Infos sur les problèmes liés à l'altitude : www.ifremmont.com

2. Equipement

Bagages

Les contrôles de sécurité sont stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux et piles de rechange dans votre sac de soute.

Produits liquides :
Vous devez désormais lors des contrôles de sûreté présenter séparément dans un sac en plastique transparent fermé d’un format d’environ 20 cm sur 20 cm, vos flacons et tubes de 100ml maximum chacun.

Quels sont les produits interdits ?
Les liquides, les aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants…

Quelle est la taille maximale de chaque flacon ou tube que l’on peut emporter en cabine ?
Aucun flacon ne peut dépasser 100 ml.

Quelle taille maximum doit faire le sac plastique ?
Ce sac en plastique transparent (type sachet à congélation) doit mesurer 20 cm sur 20 cm environ. Un sachet peut contenir plusieurs objets, tubes, flacons, aérosols.

Comment se procurer ce sac plastique ?
Vous pouvez vous procurer ce sac plastique (type sac de congélation) dans les commerces et les grandes surfaces. La plupart des aéroports européens proposeront aussi sur place des sacs. Toutefois, il s’agit d’un service rendu aux passagers et non d’une obligation, il n’est donc pas garanti que ces sacs soient disponibles partout et tout le temps. Nous vous conseillons de prendre vos dispositions avant le départ.

Quelles sont les exceptions autorisées ?
Les médicaments liquides : vous pouvez emporter en cabine des médicaments liquides (insuline, sirops…) à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation, ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).

Nos recommandations :
Enregistrez en bagage de soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage. Équipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 • Le sac à dos :
Sac à dos de montagne d’une capacité de 30 litres environ il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée. Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires, fragiles (appareil photo…) et médicaments (si vous suivez des traitements indispensables).

2 • Le grand sac de voyage souple et résistant :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Il sera en soute lors des transports aériens. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules : les valises sont donc à éviter impérativement. Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?

- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique...
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports doivent être mis sous sac plastique scellé mais toutes les boutiques ne proposent pas ce sac : renseignez-vous avant de faire vos achats. Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières ; attention cependant aux correspondances.

Vêtements

• 1 paire de sous-gants en soie ou laine
• 1 paire de gants en polaire avec membrane coupe-vent (Windstopper)
• 1 paire de gants chauds de haute montagne avec membrane imperméable et respirante (Gore-Tex)
• 1 chapeau ou casquette
• 1 bonnet et 1 buff
• 1 paire de chaussures de marche basses et légères pour le voyage
• 1 paire de chaussures de trekking
• 1 paire de sandales/chaussons néoprènes pour les traversées de rivières
• 1 paire de guêtres (facultatif)
• 3-5 paires de chaussettes laine/Coolmax pour la partie trek (à moduler en fonction de l'itinéraire)
• Sous-vêtements
• 1 ensemble sous-vêtements (haut et bas) chauds (matière synthétique ou laine Mérinos)
• 1 pantalon de trekking léger et 1 short (facultatif)
• 1 pantalon de trekking avec membrane coupe-vent (Windstopper)
• 1 surpantalon avec membrane imperméable et respirante (Gore-Tex) (facultatif)
• tee-shirt manches courtes et manches longues (privilégier des matières respirantes - quantité à moduler en fonction de l'itinéraire)
• sous-pulls en polaire
• 1 veste polaire chaude
• 1 veste ou gilet en duvet ou matière synthétique
• 1 veste en duvet pour les soirées sous tente mess
• 1 veste avec membrane imperméable et respirante (Gore-Tex)
• 1 cape de pluie (facultatif)

Une tenue correcte et respectueuse des coutumes locales est de rigueur lors des visites de lieux de culte et villages : pantalons et chemises à manches courtes ou tee-shirts amples. Pas de short, ni débardeur ou de vêtements trop moulants ou décolletés

Equipement

• 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif)
• 1 paire de lunettes de catégorie 4 avec protections latérales
• 1 paire de lunettes de catégorie 3 pour le trek (paire de secours en cas de casse)
• 1 lampe frontale et batterie/piles de rechange
• bouchons d'oreilles anti-bruit
• 1 couteau multi-usage
• 1 briquet
• 1 thermos et 1 gourde (1 litre chacun minimum)
• nécessaire de toilette léger
• crème solaire haute protection et stick pour les lèvres
• sacs de compression étanches pour faciliter le rangement de vos affaires (facultatif)
• 2-3 grands sacs poubelles et Ziploc de différentes tailles
• papier toilette (et Ziploc pour le stockage au sec)

Pour le transport aérien, les compagnies devenant de plus en plus strictes, vous aurez un bagage cabine qui ne dépassera pas 7kg et se logera dans les gabarits situés à chaque point d’enregistrement.
Sur les vols intérieurs en Inde, le poids de votre bagage en soute est limité à 15 kg par personne. Les kilos excédentaires donnent lieu à des suppléments de tarifs (environ 500 roupies le kilo).
Nous vous demandons donc de limiter le poids de vos bagages.

Couchage

• 1 sac de couchage avec une température dite "confort" de -10°C. Nous vous conseillons de vous équiper d'un duvet allant à - 15°C pour les départs en juin et septembre.
• 1 drap de sac (en soie ou polaire)
• 1 taie d'oreiller (confort et hygiène)

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique (type Lopéramide ou Tiorfan…)
• Pansement intestinal (type Smecta)
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Pastilles purifiantes pour l’eau (type Micropur Forte ou Aquatabs)
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs et compresses désinfectantes
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)
• Pommade anti-inflammatoire
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Répulsif anti-moustiques efficace en zone tropicale
• Biafine
• Diamox en comprimé pour la prévention ou le traitement du mal aigu des montagnes (sur prescription médicale)

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours collective, fournie par l’agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

Tentes, tente mess, matelas, couverts, bols et assiettes.
Caisson hyperbare et bouteille d'oxygène.
Un sursac est fourni pour protéger votre sac qui est transporté sur les chevaux.
A noter qu’il n’est pas prévu de téléphone satellite pour les voyages et trekkings au Ladakh. La région étant située en zone militaire (frontalière avec la Chine et le Pakistan), les téléphones satellites privés ne sont pas autorisés.

3. Formalités et santé

Formalités

Pour obtenir les informations sur les formalités d'entrée dans le pays, consulter : http://www.voyage.gc.ca/countries_pays/menu-fra.asp

Vaccins Obligatoires

Il n'y en a pas pour les voyageurs en provenance d'Europe ou des États-Unis, mais un certificat de vaccination contre la fièvre jaune peut être exigé pour les voyageurs en provenance des pays d'Afrique subsaharienne et d'Amérique latine où la maladie peut être présente.

Vaccins Conseillés

Comme pour tout voyage, il est important d'être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, les hépatites A et B, la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), la rougeole pour les enfants. Mais aussi contre la fièvre typhoïde (le sous-continent indien étant l’une des régions du monde les plus infectées) et contre l'encéphalite japonaise, la vaccination (à faire faire dans un centre de vaccinations internationales) concerne surtout les expatriés en zone rurale, mais elle doit aussi être conseillée aux voyageurs ayant une activité de plein air importante pendant les périodes de circulation du virus (nuits sous la tente, treks dans les rizières, pendant la mousson en particulier), la rage, en cas de séjour prolongé en zone rurale Vaccin anti-méningococcique tétravalent A/C/Y/W135 (Menveo) en période épidémique.

Prévention Paludisme

La majorité des voyages hors mousson (grandes villes, Rajasthan, Tamil Nadu, Kerala, Karnataka, Madya Pradesh, Uttar Pradesh et États himalayens) ne réclame aucun traitement préventif. Ce qui ne dispense pas d’une protection rigoureuse contre les piqûres de moustiques (répulsifs peau et vêtements, moustiquaires en l’absence d’air conditionné), vecteurs d’autres maladies (dengue, chikungunya, voire encéphalite japonaise ou virus Zika) pouvant être présentes. Par contre, le risque de paludisme est réel au-dessous de 1500 m dans les Etats de l’Inde « profonde » (zones rurales de l'Orissa, du Bengale Occidental ou de l'Andra Pradesh. Pour ces régions, un traitement préventif par Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques) ou chloroquine-proguanil (Savarine) devra être prescrit.

Autres risques

PENDANT LA PERIODE DE CIRCULATION DU COVID19, NOUS INVITONS LES VOYAGEURS A CONSULTER NOS « NEWS » SANTE, OU NOUS ACTUALISONS LES RECOMMANDATIONS SANITAIRES.

De courtes épidémies locales de maladies virales, touchant plus les populations locales que les voyageurs, peuvent survenir dans les Etats du sud (Karnataka, Kerala, Tamil Nadu) ; fièvre à virus Nipah, transmise par les déjections de chauves-souris frugivores, ou fièvre hémorragique de la forêt de Kyasanur, transmise par morsure de tique.

Les pollutions de la terre, de la mer et surtout de l'air, sont devenues le problème écologique majeur de l'Inde. Les pics de pollution atmosphérique, pas seulement dans les grandes villes, peuvent générer des problèmes respiratoires pour les voyageurs fragiles, qui devront donc être prudents, voire utiliser des masques protecteurs. En suivant le plus possible les conseils qui vous ont été donnés pour vous préserver des risques alimentaires, environnementaux et comportementaux dans nos recommandations générales, vous diminuerez la probabilité d'y être confrontés. Les infections d'origine alimentaire sont très fréquentes en Inde et rares sont les voyageurs qui y échappent. Redoublez donc de vigilance, dans le choix de vos boissons et repas. La randonnée dans les États himalayens (Ladakh, Cachemire, Sikkim, Himachal Pradesh) nécessite un équipement, une préparation physique et l'observance de règles strictes (dont nous vous avons parlé dans nos recommandations). Il faut savoir qu'un trek, pour être réussi, doit être une randonnée en montagne et non une épreuve sportive dont on revient épuisé. La nature, les paysages, les villages et leurs habitants sont aussi intéressants à 3 000 qu'à 4 500 mètres. Pour avoir une échelle de ce qu'est l'altitude en Himalaya, il faut se souvenir que les camps de base des expéditions qui tentent l'ascension du « toit du monde », sont installés vers 5 500 mètres, c'est à dire bien plus haut que les plus hauts sommets européens. Pour échapper au mal des montagnes, il faut garder en permanence à l'esprit les règles montagnardes : s'acclimater, monter lentement (paliers de moins de 300 mètres par jour entre 3 000 et 4 500 mètres, et de moins de 150 mètres au-delà), « monter haut, dormir bas ». Ces règles doivent permettre de remédier à l'apparition d'un mal aigu des montagnes et, surtout, d'éviter ses redoutables complications que sont l'œdème pulmonaire et l'œdème cérébral de haute-montagne. Des traitements préventifs peuvent être prescrits par les médecins spécialisés, qui auront conseillé un test à l´hypoxie avant le départ.

Informations pratiques

À Delhi et à Bombay, les infrastructures médicales sont satisfaisantes, tant pour ce qui relève d'une consultation en ville que pour une éventuelle hospitalisation. Dans tous les cas, vous ne prendrez de décision qu'après consultation de votre compagnie d'assistance et, au besoin, des services de l'ambassade de France.

Service médical 24h/24 – 7j/7

Ce voyage fait partie de ceux que nous qualifions de voyage en milieu isolé ou de voyage en altitude.

Pour vous permettre de vivre cette expérience en toute sécurité, nous avons mis en place un partenariat avec l’Ifremmont, l’institut de formation et de recherche en médecine de haute montagne, basé à Chamonix.

Durant votre voyage, vous pourrez donc bénéficier d’un service médical d’urgence. Ce service vous permet d’avoir accès par téléphone 24h/24 et 7j/7 à un médecin spécialiste de l’altitude et des conditions isolées. En cas de problème médical, vous serez mis en relation par votre guide avec l’un des médecins.

Vous avez également la possibilité de réaliser une téléconsultation avant départ. Celle-ci est optionnelle et son coût est de 50€. En cas de doute sur une pathologie particulière qui vous concerne, nous vous recommandons vivement d’avoir recours à cette téléconsultation. Elle vous permettra de faire le point avec des médecins spécialistes de l’altitude. Vous partirez donc rassuré et avec des consignes claires.

Il est important de préciser que le service médical d’urgence ne remplace pas une assurance rapatriement. Il s’agit d’un service de téléconsultation médicale qui permet de poser un premier diagnostic.

Soucieux d’assurer toujours plus votre sécurité lors de nos voyages, nous avons souhaité intégrer ce service de manière totalement gratuite pour nos clients.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

CLIMAT
L’Inde a trois grandes saisons : l’hiver, l’été et la saison des moussons, également appelée saison des pluies.

• L’hiver, de novembre à mars, est agréable dans toute l’Inde et la meilleure période pour se rendre dans la plupart des régions. Les journées sont claires et ensoleillées, hormis dans les montagnes de l’Himalaya où l’hiver glacial débute et où il commence à neiger. A cette période, nous ne proposons pas ce voyage pour raisons de sécurité, d'accessibilité et de confort.

• La meilleure période pour se rendre au Ladakh s'étend de mai à octobre. Coincé entre les géants himalayens, le Ladakh et le Zanskar sont relativement protégés de la mousson d’été. Les journées sont ensoleillées, les températures varient entre 20 et 25 degrés la journée, des conditions propices à de belles journées de randonnée. Les pluies ou les chutes de neige sont assez rares en juillet et août, même si depuis quelques années, il arrive qu'en juin et début octobre, certains cols soient bloqués par la neige. La nuit, selon l'altitude, les températures peuvent chuter jusqu'à 0 degrés et en dessous de 0 degrés au delà de 4000m.

US ET COUTUMES
Les Ladakhis préservent un mode de vie traditionnel, qu'il convient de respecter lors de notre venue. Nous vous demandons de faire preuve d'ouverture d'esprit et de vous adapter au maximum aux règles et coutumes de la région.

Quelques conseils :
- Demandez toujours l'accord des personnes avant de les prendre en photo
- Respectez les lieux de culte : visitez les lieux bouddhiques dans le sens des aiguilles d'une montre (par la gauche), laissez une petite offrande devant l'autel dans les monastères, ne pénétrez pas dans les espaces interdits aux visiteurs, retirer vos chaussures, etc... Votre guide vous fournira de précieux conseils lors de la visite de sites religieux.
- Nous vous demandons d'opter pour une tenue correcte pour visiter les lieux de culte et les villages (tenue ample, couvrant les épaules et les jambes)
- Eviter les démonstrations d'affection en public
- Saluez en joignant les mains au niveau du front, évitez de serrer la main et ne faites jamais la bise
- Ne donnez pas de sucreries, d'argent, de stylos ou autres "cadeaux" aux enfants au cours de la randonnée. Ce type d'initiative encourage la mendicité et perturbe l'équilibre des régions visitées. Si vous désirez offrir quelque chose, parlez en sur place avec notre équipe locale.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs, boîtes, etc… Votre accompagnateur vous y aidera. Notre équipe locale veille à rendre les sites et camps propres et nettoyés. Les papiers sont brûlés, les boîtes de conserve, plastique, alu etc… sont ramenés à Leh.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

Bibliographie

• "Le grand guide de l'Inde du nord-ouest", Ed. Gallimard
• "Le grand guide du Cachemire et du Ladakh", Ed. Gallimard
• "Guide du trekking en Himalaya", Ed. Apsara
• "Ladakh-Zanskar", de Ch. Genoud et Ph. Chabloz, Ed. Guides Olizane
• "Inde du nord" de J. Perrin, Ed. La Manufacture
• "Inde du nord", Guide Bleu Evasion, Ed. Hachette
• "Inde du nord", Ed. Grund
• "Les bergers de l'hiver" d'O. et D. Föllmi, Ed. La Martinière
• "Le fleuve gelé" d'O. Föllmi, Ed. La Martinière
• "Deux hivers au Zanskar" d'O. Föllmi, Ed. Olizane
• "Caravane pour une école" d'O. Föllmi, Ed. Nathan
• "Un chemin à l’orée du ciel ", Himalaya indien, récit et aquarelles, Olga et Arnaud de Turckheim, Ed. Acte Sud 2008
• "Ladakh Zanskar", Ed. Olizane (3 parties : Nord, Centre et Sud) au 1 : 150 000
• "Inde Nord", Ed. Nelles au 1 : 500 000

Vidéos

Titre

Description

Titre

Description

Extension

Pour prolonger votre voyage, n’hésitez pas à rester quelques jours de plus en sélectionnant une extension.

Possibilités d'extensions à la demande :

• Extensions Rajasthan
En 4 jours/3 nuits, nous vous proposons une découverte du Rajasthan depuis Delhi, à la rencontre des grandes cités et palais de maharadjas. Nous consulter.
En 6 jours/5 nuits, avec la possibilité d'ajouter en début de voyage l'étape d'Udaipur, la "Venise de l'Est" et son palais construit autour du lac Pichola. Nous consulter.

• Extension Bénarès
En 3 jours/2 nuits, découverte de Bénarès (Varanasi) depuis Delhi, la ville la plus sacrée de l'Inde. Vous pourrez assister aux rituels des pèlerins venus se purifier dans les eaux du Gange le long des ghâts, et ressentir l'atmosphère religieux si caractéristique de la ville. Nous consulter.

• Extension Amritsar
En 3 jours/2 nuits, au départ de Delhi, nous partons en train à la rencontre d'Amritsar, la ville sacrée des Sikhs. Devenu symbole de la ville, le temple d’Or brille de mille feux. Possibilité de se rendre à la frontière entre l'Inde et le Pakistan, où se tient chaque soir le cérémonial de fermeture des frontières. Nous consulter.


Attention : sur les vols intérieurs en Inde, le poids du bagage en soute est limité à 15kg par personne et 7kg pour le bagage cabine. Les kilos excédentaires donnent lieu à des suppléments de tarifs. Nous vous demandons donc de limiter le poids de vos bagages.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

Avis voyageurs

Note globale du voyage :
/ 25 avis voyageurs

Toutes les appréciations affichées ci-dessous proviennent uniquement de personnes qui ont voyagé avec nous. À leur retour, nos clients reçoivent un e-mail qui leur propose de faire part de leurs impressions. Bons ou mauvais, les avis sont publiés sur le site, à condition qu'ils respectent notre charte éditoriale et dès lors que nous avons un minimum de 5 avis par voyage ou 10 avis par pays.

  • Jean-Michel

    Départ du 03/08/2019

    “Superbe aventure”

    Malgré une météo assez capricieuse, une superbe aventure dans de magnifiques paysages. Ganesh, un guide d'exception, Kay, le guide local, et toute l'équipe, dont un cuisinier extraordinaire, ont été aux petits soins pour notre sécurité et pour nous rendre le trek agréable et intéressant. Groupe était très sympa,très belle expérience.Les 3 jours d'acclimatation du début du séjour à Leh (très belles visites)et les 2 jours de conclusion à Delhi font qu'on a l'impression de participer à deux voyages différents. A faire absolument le dernier jour(en option, à organiser): visiter l'envoûtant Taj Mahal! A noter : prévoir DIAMOX et environ 140€ de pourboire. Excellente organisation et logistique!
    Avis déposé le 02/09/2019

  • Delphine

    Départ du 03/08/2019

    “une sacrée expérience”

    C'était une sacrée première : premier trek, première fois en voyage de groupe, première fois en haute altitude et, bien sûr, première fois dans cette contrée mystérieuse et si loin de tout. Une expérience plus qu'un voyage qui fait s'interroger sur soi, ses habituels repères et ses petites certitudes aussi bien intérieures au contact de cette population fervente qui frôle la superstition par moment, que sur sa condition physique mise à mal par l'altitude. Sinon, organisation au top et un guide aux petits oignons ! Et sans oublier l'élément important : repas 4 étoiles tous les jours... ça ne gâche rien !
    Avis déposé le 16/09/2019

  • Thomas

    Départ du 03/08/2019

    “Découverte sportive du Ladakh”

    Un super séjour à la découverte des montagnes du Ladakh avec un groupe au top. Le trek ne présente pas de difficultés techniques, les chemins sont assez simples, mais l'altitude est la vraie difficulté sur ce séjour, à ne pas négliger donc!! Les 3 jours d'acclimatation à Leh, les conseils du guide nous permettent d'arriver à l'objectif final : le lac de Tso Moriri. Pour l'énergie, le cuisinier nous concocte de bons repas copieux tous les jours : un régal au milieu de nulle part. Dépaysement garanti au Ladakh !
    Avis déposé le 23/08/2019

  • Stephane

    Départ du 04/08/2018

    “Superbe, Sportif et Sympathique”

    Voyage excellent, un groupe un peu grand mais tout est réussi. Paysages à couper le souffle ! Intendance parfaite, même un peu "confort" pour des habitués du bivouac en montagne comme nous. Chaises, table, cuisine au top, ... Attention à l'altitude, ce n'est pas une vision... mal de tête pour la moitié du groupe, lenteur de marche pour l'autre moitié. Ne pas hésiter sur le Diamox ! Un guide d'exception, Ganesh ! Chaleureusement recommandé !
    Avis déposé le 25/09/2018

  • Pauline

    Départ du 06/08/2016

    “Excellent trek”

    Rumste - Tso Moriri c'est 7 jours de marche dans des montagnes magnifiques. Les paysages sont differents tous les jours et les niveaux de difficulte varient de facile a tres difficile. Ne sous-estimez pas l'altitude, au dessus de 5000m il n'y a plus beaucoup d'oxygene! L'equipe etait vraiment incroyable, les tentes etaient montees et demontees pour nous, un the chaud nous attendait a la fin de notre journee de marche, les assistants cuisiners nous apportaient un dejeuner chaud dans les thermos, la nourriture est copieuse et les cuisiniers sont des magiciens pour cuisiner d'aussi bons repas au milieu du Ladakh.
    Avis déposé le 26/08/2016

  • Laurence

    Départ du 30/07/2016

    “de Rumste à Tso Moriri”

    Un voyage dans l'ailleurs qui permet de découvrir des paysages grandioses à des altitudes rarement atteintes (5430 mètres pour le col le plus élévé, un record pour moi). Un trek qui vaut le détour à condition d'être bien entraîné et d'être reposé avant. Ne pas le faire à la légère car cela pourrait gâcher le dépaysement, qui lui, est garanti!
    Avis déposé le 19/08/2016

  • Nathalie

    Départ du 30/07/2016

    “une expérience sportive”

    Circuit trek : un peu déçue des paysages traversés (assez monotones hormis le tso Kar) alors que la région est magnifique- l'arrivée au Tso Moriri se fait par le village et non par le nord du lac donc moins spectaculaire Climat: le soleil n'est pas garanti même les mois d'été:pluie presque quotidienne à notre arrivée aux campements avec parfois de la grêle pour les camps les + hauts Nuits assez froides (-5°env à 5100m)mais si vent ça peut aller jusqu'à -10° Prévoir un bon duvet (ils prévoient des duvets suppl si besoin + bouillotte) Pas de connexion tel ou satellite possible en cas de pbs(mais bouteille d’oxygène + caisson+ chevaux)/ prévoir Diamox /coca en homéopathie/gouttes oculaires
    Avis déposé le 19/08/2016

  • Aurelie

    Départ du 12/09/2015

    “Paysages spectaculaires.”

    Période de septembre optimale car seul groupe pour profiter du cadre. Equipe d'accompagnateurs adorable, jeune et dynamique. Un cuisinier extraordinaire ! Bref, un voyage dépaysant, culturel, sportif et ressourçant.
    Avis déposé le 14/10/2015

  • Aline

    Départ du 12/09/2015

    “En septembre, il fait froid mais il n'y ...”

    a pas pratiquement plus aucun touriste !
    Avis déposé le 14/10/2015

  • Rene

    Départ du 12/09/2015

    “Très beau trek dans des paysages ...”

    magnifiques. Attention à l'acclimatation à l'altitudes entre 4 500 m et 5 400 m . En dehors de l'altitude pas de difficultés particulières
    Avis déposé le 08/10/2015

S'inscrire / Poser une option