Grande traversée du Zanskar

(162)Inde - Inde HimalayenneVoyage en groupe

La traversée intégrale du nord au sud de l’une des dernières régions "tibétaines" préservées par un certain isolement est une expérience hors du commun. Une vingtaine de jours de marche au cœur de paysages fabuleux d’immensité et de rudesse, des cols d’altitude, des monastères spectaculaires au rythme quasi médiéval. Les villages zanskaris, coupés du monde huit mois par an par le froid, l’altitude et la neige, vivent encore en autarcie quasi absolue. Nos quelques nuits chez l'habitant seront l'occasion de belles rencontres et d'apprécier l'hospitalité ladakhie dans ces régions reculées. La durée, la haute altitude et un relatif isolement confèrent à ce voyage une dimension exceptionnelle. Afin de préserver l'esprit de ce voyage, réduire les randonnées sur route et les transferts en véhicule, nous vous proposons une magnifique alternative. En partant de Zangla, nous nous rendons au monastère de Phuktal par le village de Shade, sans aucun doute le plus mystérieux et isolé du Ladakh. Nous passons par 2 très beaux cols d'altitude : le Ningri La (5150m) et le Rotang La (5010m). Nous avons également fait le choix de remplacer le col de Phirtse La (proposé par la plupart des agences) par celui du Surichan La (5660m), nous permettant d'éviter deux jours de randonnées sur route et de rester un jour supplémentaire dans la haute vallée de la Lugnak. Nous pourrons voir le magnifique village de Sking, la fameuse montagne sacrée du Gumburanjon et les paysages extraordinaires de la fin de la vallée du Zanskar.

Les plus Terdav
  • Un trekking mythique, dans des paysages grandioses
  • Un petit groupe limité à 12 personnes
  • Des nuits chez l'habitant pour plus de rencontres
  • Un itinéraire revu et vérifié en 2023
  • La fin d'itinéraire sur les rives du lac Tso Kar
Contactez-nous au 514-382-9453 ou par
Jour par jour

Vol pour Delhi

Vol pour Delhi.

  • en avion

Delhi

Arrivée à Delhi et installation dans un hôtel situé à côté de l'aéroport. Déjeuner libre. Dans l'après-midi, rendez-vous pour rejoindre notre guide et les autres membres de notre groupe, pour une visite guidée de Delhi.

  • en hôtel

Leh - monastères de la vallée de l’Indus - Leh (3505m)

Découverte de la haute vallée de l’Indus et des grands monastères qui la jalonnent, hauts lieux de l’histoire et du paysage ladakhis : Shey et son Bouddha Shakyamuni géant ; Thiksey et son nouveau Maitreya Bouddha "miniature du Potala" ; et Hemis, le monastère de l'école drukpas Kagyupas, le plus vénéré du Ladakh, abrité dans un vallon de belles roches sédimentaires.
Important : les journées à Leh (2 nuits à 3500m) permettent, non seulement, de visiter tous les grands sites de la haute vallée de l'Indus, mais aussi et surtout de s'acclimater à l'altitude avant votre trekking.
En effet, Il est possible que nous nous sentions très fatigués durant les 2 premiers jours à Leh. Risque de mal de tête léger, ressenti par la majorité des voyageurs. Ce phénomène est normal et s’estompe rapidement. Mais en cas de maux de tête, il est peut-être préférable de rester un jour à l’hôtel afin de se reposer. Nous mettrons ainsi toutes les chances de notre côté pour être en forme pour la suite du voyage et le trekking.

  • en hôtel

Leh - monastères d'Alchi et de Lamayuru - Kanji (3850m)

Le long de l'Indus, le "fleuve lion", magnifique route vers Lamayuru. Juste après Nimu, de l'autre côté de l'Indus, venue de l'est, nous voyons la limoneuse rivière Zanskar se jeter dans l'Indus turquoise, et lui transmettre sa couleur. Après une succession de plateaux et vallées escarpées, traversée de l'Indus pour arriver à Alchi. Visite du monastère, construit au 11e siècle par Rinchen Zangpo "le très précieux traducteur", fondateur de 108 monastères au Ladakh, au Spiti et au Tibet central. Vous y découvrirez des fresques murales de style cachemiri, d’une grande finesse, représentant Bouddhas, Bodhisattvas et mandalas, réalisés avec des peintures végétales et minérales. Nous reprenons ensuite notre route de l'autre côté de l'Indus. A Khalsi (ou Khalatse), le pays des abricots, nous laissons alors l'Indus filer à droite vers le Pakistan, et remontons par une série de lacets impressionnants jusqu’à Lamayuru (3900m). Visite du monastère de Lamayuru. Il se trouve à proximité d’un site géologique exceptionnel étudié par de nombreux géologues, et n’a pas encore révélé tous ses secrets. Toutefois, ses fonds lacustres étaient le domaine des Nagas (sorte de dragons protecteurs) qui, selon la légende, veillent toujours sur le Sengge Lakhang (11e siècle) consacré aux 5 Dhyanis Bouddha et la fameuse grotte du Mahasiddah Naropa. Après la visite, nous continuons un moment la route principale, empruntons la piste vers Kanji. Camp près de la rivière et rencontre avec notre équipe de trek.

  • sous tente
  • Véhicule privatisé, entre 5h30 et 6h

Kanji - Kanji Dok (4100m)

Petite balade dans le village de Kanji qui compte une quinzaine de maisons et un très beau petit temple du 16e siècle. Puis, début du trek par une marche tranquille sur la rive droite d'un torrent jusqu'au petit hameau de Kanji Dok (4100m) où sera établi notre campement.

  • entre 2h et 3h
  • sous tente
  • 260 m

Kanji Dok - Yogma La (4720m) - Shillakong (4400m)

Depuis le campement, départ pour la montée du col Yogma La (4720m). Depuis le col, vue spectaculaire sur les paysages et les montagnes alentour. Longue descente vers Shillakong (4400m). Avant le campement, traversée d'un gué important, puis montée finale pendant une vingtaine de minutes.

  • entre 5h et 6h
  • sous tente
  • 660 m
  • 310 m

Shillakong - Nigutse La (5100m) - Urtsi Dok (4600m)

Depuis Shillakong, le sentier suit la rive gauche de la rivière dans de superbes paysages. Après quelques heures de marche, nous atteignons le col Nigutse (5100m). Du sommet se dégage l'impression d'être sur le toit du monde ! Les paysages alentour sur les sommets himalayens sont superbes. La descente s'effectue dans une magnifique vallée perdue, loin de tout, s'ouvrant sur une plaine immense où paissent de nombreux troupeaux de moutons, chèvres et yaks. Trente minutes avant le camp, suivant le niveau d'eau, un torrent peut s'avérer difficile à franchir (se munir de chaussures adaptées). Campement à Urtsi Dok (4600m).

  • entre 6h et 7h
  • sous tente
  • 710 m
  • 560 m

Urtsi Dok - Sirsi La (4805m) - Photoksar (4200m)

Depuis le camp, courte montée vers un petit col, puis descente jusqu'au pied du col Sirsi La (4805m). Nous apercevons, mais évitons, la piste jusqu'au col. Redescente vers la fond de la vallée, par un sentier bien tracé qui nous mène à Photoksar, splendide village au pied d'immenses parois. Campement au dessous du village (4200m)

  • entre 5h et 6h
  • sous tente
  • 300 m
  • 700 m

Photoksar - Bumiktse La (4200m) - pied du Singe La (4500m)

Après avoir franchi le petit col facile du Bumiktse La (4200m), nous remontons par le côté droit de la vallée, en contrebas de la piste, à travers les pâturages d'estive de Photoksar où paissent de nombreux yaks. Courte descente à flanc de montagne, puis traversée d'un double gué pouvant s'avérer difficile (prévoir des chaussures adaptées). Campement au pied du Singe La.

  • entre 5h et 6h
  • sous tente
  • 430 m
  • 150 m

Pied du Singe La - Singe La (5000m) - Kuipa La (4550m) - Skyumpatta (4100m)

Nous poursuivons notre randonnée en direction du col Singe La (5000m) où nous retrouvons la piste. Nous y accrochons les lungtas (drapeaux à prières). Du col, l'ancien sentier endommagé par les travaux d'élargissement nous obligent à rester sur celle-ci. La vue est superbe sur les gorges du Zanskar, le village de Yulcung en contrebas et celui de Nyerak sur la rive opposée. Petit détour jusqu'au col du Kuipa La (4550m). Depuis le chörten sur le col, la vue est très belle sur le village de Skyumpatta. Nous rejoignons la piste et descendons vers le village où nous faisons étape pour la nuit.

  • entre 6h et 7h
  • sous tente
  • 615 m
  • 825 m

Skyumpatta - Morgan La (4350m) - Chapskang La (4200m) - pied du Hanamur La (3660m)

Départ le matin pour éviter la chaleur. Nous suivons la piste jusqu'au col du Morgan La (4350m). Depuis le col, magnifique vue sur la vallée où nous découvrons le village de Lingshed que nous atteignons par un chemin en zigzag, dans un paysage minéral. Visite du monastère Kumbum, de tradition gelugpa, fondé par Lotsava Rinchen Zangpo. Petit arrêt thé au tea-shop du village. Traversée d'un torrent par un pont de bois et continuation de notre randonnée vers l'étape du soir. Avant notre arrivée, passage d'un autre petit col, le Chapskang La (4200m). En fin de journée, nous atteignons notre campement établi au pied du col Hanamur La, à la confluence de deux cours d'eau.

  • entre 6h et 7h
  • sous tente
  • 600 m
  • 550 m

Hanamur La (4710m) - Zingshen (3400m)

En 2h30 environ, montée raide par un sentier bien tracé vers le col Hanamur La (4710m). Du sommet, superbe vue dégagée. Ki, ki so, so larghyalo !!! ("les dieux sont vainqueurs, les démons sont vaincus"). Nous remercions les divinités en accrochant le lungta, bannière de bénédiction pour le bien de tous les êtres. Nous descendons une longue vallée désertique avant de rejoindre, par une gorge escarpée, un torrent. Nous le longeons en se frayant un chemin parmi les saules nains. Un sentier vertigineux nous mène ensuite au pied du col du Parfi La. Depuis ce fabuleux balcon, la vue est époustouflante sur les falaises alentour. Nous passons la nuit à Zingshen (3400m), au bord de la rivière Oma Chu ("eau de lait").

  • entre 7h et 8h
  • sous tente
  • 750 m
  • 1300 m

Zingshen - Parfi La (3900m) - Hanamil (3400m) - Pidmo - Zangla (3900m)

Le matin, après avoir traversé la rivière par un petit pont de bois, nous partons en direction du col du Parfi La (3900m) par de bons lacets à flanc de montagne. Nous atteignons le sommet après environ 2h de montée, en profitant de magnifiques vues sur les vallées environnantes. Du col, nous rejoignons la rivière Zanskar qui rejoint l'Indus vers le nord (nous aurons vu le confluent avant d'arriver au monastère d'Alchi). Le chemin longe maintenant la rivière jusqu'à Hanamil. Le chemin remonte facilement le long de la Zanskar. Nous passons par le village de Pidmo où nous pourrons croiser les habitants occupés aux travaux des champs. Les villages Pishu et Pidmo (rive gauche du fleuve), couplés aux deux villages de Tsazar et Honia (nichés sur l'autre rive), formaient l'ancien petit royaume de Zangla. Quelques stupas (chörtens) marquent l'entrée dans le village de Pidmo où nous attendent des véhicules pour un rapide transfert jusqu'à Zangla.

Note : en fonction des disponibilités et de la présence ou non des familles avec qui nos équipes locales ont tissé des liens particuliers, cette nuit pourra se faire sous tente.

  • entre 7h30 et 8h30
  • chez l'habitant
  • 800 m
  • 700 m
  • Véhicule privatisé, entre 0h30 et 1h

Zangla - Stongde - Karsha - Padum - Zangla

Journée de repos après 9 jours de marche. Des véhicules nous conduisent dans les principaux villages alentours pour une journée d'exploration "culturelle". A l’horizon, se dresse une belle chaîne de montagnes dont les sommets avoisinent les 6000m. A Karsha, visite du plus grand monastère gelugpa du Zanskar, où vivent environ 150 moines et qui abrite une école monastique, sous la tutelle du frère du Dalaï Lama. Depuis la terrasse du monastère, très belle vue panoramique sur la plaine du Zanskar. Nous découvrons également le village de Padum, la petite capitale du Zanskar, qui regroupe une population de 1000 habitants, bouddhistes et musulmans confondus. Petit tour dans le bazar, puis en fin de journée, retour à Zangla.

Note : en fonction des disponibilités et de la présence ou non des familles avec qui nos équipes locales ont tissé des liens particuliers, cette nuit pourra se faire sous tente.

  • chez l'habitant
  • Véhicule privatisé, entre 2h et 3h

Zangla - Zangla Sumdo (3800m)

Nous quittons le village de Zangla et montons la rivière par une gorge étroite, à travers de magnifiques paysages minéraux. Le sentier peut parfois être délicat à négocier. Nous traversons de nombreuses fois la rivière, qui peut aussi s'avérer capricieuse (se munir de chaussures adaptées). Nous poursuivons jusqu'au campement de Zangla Sumdo, dans une forêt de saules nains, à la confluence de deux vallées. Les trois jours à venir nous feront traverser une région sauvage et peu fréquentée. Nous pourrons y observer de nombreux bouquetins et peut être, pour les plus chanceux, un léopard des neiges.

  • entre 5h et 6h
  • sous tente
  • 700 m

Zangla Sumdo - Tsazar Sumdo (4300m)

Nous poursuivons notre remontée de la vallée en direction de Tsazar Sumdo, situé au pied du col du Ningri La (5150m). Comme la veille, selon le niveau de l'eau lors de notre passage, nous pourrons être amenés à traverser le torrent de nombreuses fois. La forêt de saules nains est parfois difficile à pénétrer (attention aux yeux, prévoir des lunettes). Nous arrivons au bout de la vallée verrouillée par deux moraines impressionnantes. Un sentier nous permet de franchir l'une d'entre elle pour arriver à la confluence de deux cours d'eau, au pied du col Ningri La, que nous franchirons le lendemain. Campement à Tsazar Sumdo (4300m).

  • entre 5h et 6h
  • sous tente
  • 600 m
  • 200 m

Tsazar Sumdo - Ningri La (5150m) - Lar La (4850m) - Ningri (4200m)

Longue montée progressive vers le col du Ningri La (5150m), par un sentier peu tracé. Nous traversons des alpages où de nombreux yaks paissent tranquillement. Superbe vue depuis le col. Puis, descente par un sentier clair et bien tracé vers l'alpage de Yarinchun où nous déjeunons. Continuation de notre descente, en suivant le cours de la rivière Nyiri Chu. Selon le niveau de l'eau, nous pourrons être amenés à traverser la rivière de nombreuses fois (se munir de chaussures adaptées). Dernier effort de la journée avec la montée vers le col du Lar La (4850m), puis descente abrupte mais facile vers le camp de Ningri, magnifiquement posé au dessus d'une vallée sauvage. De nombreuses cabanes de bergers témoignent de l'ancienne vie pastorale de la région.

  • entre 8h et 9h
  • sous tente
  • 950 m
  • 960 m

Ningri - Rotang La (5010m) - Shade (4200m)

Après la traversée du cours d'eau situé en contrebas de notre campement, montée facile jusqu'au col du Rotang La (5010m), à travers un alpage piqueté de cabanes de bergers. Depuis le col, une descente facile nous permet de rejoindre Shade, le village le plus isolé du Zanskar. L'accueil est à la mesure du paysage, grandiose !
Nuit sous tente ou chez l'habitant, en fonction des possibilités lors de notre venue.

  • entre 3h et 4h
  • sous tente
  • 650 m
  • 690 m

Shade - Trantrag - Yaytah (4000m)

Ce matin nous continuons notre descente de la vallée et rejoignons rapidement les rives de la Niri Chu. Nous passons sous le monastère et le village abandonné de Tantak. Nous prenons la direction du sud et longeons la rivière, avec à nouveau, des traversées qui peuvent être délicates. Poursuite de la descente pour rejoindre la Tsarap Chu et ses gorges majestueuses. Nous atteignons le lieu dit inhabité de Yaytah où nous installons notre campement.

  • entre 5h et 6h
  • sous tente
  • 150 m
  • 450 m

Yaytah - Monastère de Phukthal - Purney (3850m)

Nous regagnons les rives de la Tsarap Chu que nous longeons jusqu'au monastère de Phukthal accroché dans la montagne, autour d'une grotte. La légende raconte que Padmasambhava (le très précieux gourou "né du lotus" qui transmit le Dharma en Himalaya au 8e siècle) vint en ce lieu et, désirant boire de l'eau pure et claire, lança son bâton. Le bâton se planta sur la crête au-dessus d'une grotte où jaillissait une source. Il devint un genévrier sacré et, autour de la grotte se bâtit un monastère. D'appartenance gelugpa, il fut le lieu de séjour de l'historien hongrois Cosma de Köros et possède de belles fresques très bien conservées dans différentes salles. Nous rejoignons enfin notre campement à Purney après une heure et demi de marche facile le long de la rivière.

  • entre 6h et 7h
  • sous tente
  • 500 m
  • 400 m

Purney - Jal -Tetsa - Kuru - Sking (4100m)

Nous débutons la journée par une marche facile jusqu'au village de Jal. Nous traversons ensuite les charmants villages de Tetsa, Kuru et Tangtsé, encerclés par les montagnes. Nous évitons la route jusqu'au village de Tangtsé, puis la la reprenons pour les deux dernières heures de marche jusqu'au village de Sking (4100m).

Note : en fonction des disponibilités et de la présence ou non des familles avec qui nos équipes locales ont tissé des liens particuliers, cette nuit pourra se faire sous tente.

  • entre 7h et 8h
  • chez l'habitant
  • 520 m
  • 300 m

Sking - Surichan La Base (5000m)

Nous traversons la rivière et arrivons aux abords du village de Sking, l'un des plus beaux de la vallée où nous découvrons un superbe chörten du 13e siècle. La symbolique du chörten est de manifester l'union des éléments qui composent l'univers. La base carrée représente la terre. La partie sphérique : l'eau. La colonne de 13 étages : le feu. Le parasol : l'air. La flamme : l'éther. Ils sont emplis d'offrandes : "tsatsas" en terre, pages de textes sacrés, reliques de toutes sortes.
Nous visitons Sking et profitons de la vue extraordinaire sur le mont Gumburanjon, montagne la plus sacrée du Zanskar. La vallée s'ouvre au nord vers Tangso. Puis, nous quittons la route traditionnelle qui allait jusqu'à Darsha via le vol du Shingo La pour utiliser un autre chemin, de l'autre côté de la vallée. Sur le flanc gauche, l'ambiance change au fil de la marche. Après une lente ascension de 900m de dénivelé, nous atteignons un plateau herbeux au pied des moraines. Installation au camp du Surichan La (5000m), à proximité d'un cours d'eau.

  • entre 5h et 6h
  • sous tente
  • 950 m
  • 50 m

Surichan La Base - Surichan La (5650m) - Chumik Marpo (4750m)

Nous remontons les moraines jusqu’au pied d’une pente glacée où nous empruntons un chemin muletier menant à un passage de traverse pour contourner les passages neigeux du sommet Surichan La (5650m). Pour les plus courageux, nous montons 100 mètres supplémentaires pour atteindre un plateau au dessus du col. Nous profitons ici d'un extraordinaire panorama à 360 degrés sur les montagnes environnantes. Redescente en direction de la rivière, une longue marche dans les pierriers pour atteindre une large vallée. Campement à Chumik Marpo (4750m).

  • entre 7h30 et 8h
  • sous tente
  • 660 m
  • 990 m

Chumik Marpo - Tsarap Sumdo (4300m)

Très tôt le matin, départ du camp pour une longue journée de marche. Nous longeons le torrent après l'avoir traversé, puis rejoignons la rive gauche de la rivière Lingti Chu, que nous traversons également. Arrivée au plateau de la vallée de Lingti, fréquenté l'été par les bergers de l'Himachal Pradesh. En chemin, nous traversons plusieurs torrents, dont le Yunam, avant de rejoindre les terres de l'Himachal. Les paysages montagneux laissent désormais place à de vastes plaines. Nous passons le campement de Berga Spangchen et continuons encore pendant au moins 3h de marche avant d'installer notre campement tout près de la Sarchu, à la confluence de la rivière Lingti et de la Tsarap.

Note : pour les deux jours à venir, en raison du courant et du niveau des eaux, certaines traversées nécessitent l'aide d'une corde fournie sur place.

  • entre 9h et 10h
  • sous tente
  • 300 m
  • 560 m

Tsarap Sumdo - Sarchu (4290m) - Lac Tso Kar (4530m)

Départ à nouveau très matinal pour la traversée de la rivière Tsarap en toute sécurité. Puis, courte marche de 20 minutes jusqu'à Sarchu, où nous quittons notre équipe de muletiers et leurs mules. Notre véhicule nous attend pour prendre la route en direction des rives du lac Tso Kar. Nous marquons une pause pour pique-niquer près du chörten de Pongunagu avant de repartir à pied, via les rives du lac turquoise, vers le camp de Riyul. C'est ici que nous aurons le plus de chances d'apercevoir des troupeaux d'ânes sauvages du plateau tibétain (les kyangs). Fin de soirée avec l'ensemble de notre équipe de trekking pour profiter d'un dernier moment de convivialité avant notre retour sur Leh.

  • entre 3h et 4h
  • sous tente
  • 150 m
  • 250 m

Lac Tso Kar - Rumtse - Leh

Le paysage aux abords du lac salé (d'où son nom de lac blanc) Tso Kar propose des couleurs intenses dans une superbe nature. Dans les temps anciens, les nomades ramassaient le sel et l'échangeait dans les régions avoisinantes contre graines et denrées diverses. De grandes caravanes de yacks et de chèvres parcouraient alors la région. Balade autour du lac avant de rependre la route de Leh. Passage du col Taglang La (5330m). Vue superbe sur la vallée de Rupshu. Descente vers Rumtse avant de regagner, par des gorges étroites, la vallée de l'Indus que l'on aperçoit depuis le col. Fin de journée libre à Leh.

  • en hôtel
  • Véhicule privatisé, entre 4h30 et 5h

Leh - Delhi - vol de retour

Tôt le matin, vol pour Delhi (soumis aux aléas climatiques) et transfert au terminal international pour votre vol international retour.

  • en avion
  • Véhicule privatisé, entre 0h30 et 1h
  • Jour -2
  • Jour -1
  • Jour 1
  • Jour 2
  • Jour 3
  • Jour 4
  • Jour 5
  • Jour 6
  • Jour 7
  • Jour 8
  • Jour 9
  • Jour 10
  • Jour 11
  • Jour 12
  • Jour 13
  • Jour 14
  • Jour 15
  • Jour 16
  • Jour 17
  • Jour 18
  • Jour 19
  • Jour 20
  • Jour 21
  • Jour 22
  • Jour 23
  • Jour 24
  • Jour 25
  • Important itinéraire
    • Depuis plusieurs années, l'Inde s’est lancé dans la construction de nouvelles routes au Ladakh et au Zanskar, spécialement au-dessus de Manali. La situation évoluant sans cesse, nous avons grandement modifié notre itinéraire historique en supprimant la partie entre Padum et Reru. Notre itinéraire emprunte donc un nouvel itinéraire via plusieurs cols au-dessus de 5000m et permet de rejoindre la vallée de la Tsarap et le monastère de Phuktal par le nord.
    • Afin de préserver l'esprit de ce voyage et d'éviter de marcher pendant 2 jours sur le parcours historique du col du Shingo La, nous proposons une très belle alternative : le col du Surichan La (5650m). Plus élevé que le col alternatif choisi par la plupart des agences, il en demeure plus facile, superbe et offre la possibilité de rester dans la haute vallée de la Lugnak un jour de plus nous permettant de voir les plus beaux villages et la fameuse montagne sacrée du Gumburanjon.
    • Le début et la fin du programme pourront être ajustés en fonction des horaires des vols internationaux et domestiques.
    • Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins. Pour les étapes en altitude, le niveau d'acclimatation joue aussi un rôle dans la durée des marches.
    • Pendant le trekking, en cas de routes coupées, sentiers impraticables, ponts abîmés ou selon le niveau et la force du courant de l'eau dans les rivières, notre guide pourra être amené à modifier l'itinéraire pour des raisons de sécurité. Les durées de randonnées sont donc données à titre indicatif et pourront être amenées à être raccourcies ou allongées en fonction des conditions de randonnée lors de notre venue.
    • Les impératifs locaux : fêtes et jours fériés, conditions météorologiques locales etc … peuvent nous amener à modifier l'itinéraire sur place.
    • Il existe de nombreux monastères au Ladakh, chacun ayant son propre festival. Les dates suivent un calendrier lunaire et ne sont donc pas à dates fixes chaque année. Si notre venue coïncide avec l'un de ces festivals, nous pourrions modifier l'itinéraire afin de pouvoir assister aux cérémonies. Lors de ces fêtes, l'accès à certains monuments peut être restreint (ou parfois interdit aux visiteurs étrangers). La fermeture des sites peut aussi dépendre des autorités. Nous essayons tant que possible d'obtenir toutes les informations avant le départ de votre voyage mais il est difficile d'obtenir des confirmations fiables et précises sur le déroulement des événements à l'avance. Sur place, votre guide pourra adapter l'itinéraire en fonction des possibilités.
    Détails du prix
    Le prix comprend
    • Les transports terrestres
    • Les vols intérieurs aller-retour entre Delhi et Leh
    • L'encadrement par un guide local francophone
    • L’assistance d’une équipe ladakhie pour votre trekking (assistant guide, cuisiniers, muletiers…)
    • L'hébergement en pension complète sauf les boissons et les repas à Delhi
    • La taxe environnementale d'entrée au Ladakh
    • Le transport des bagages
    • Les permis de trekking et droits d'entrée dans les temples et monastères
    • Le matériel de camping et de cuisine (voir rubrique "matériel fourni")
    • La présence durant le trekking du matériel de premier secours (trousse de secours, bouteilles d'oxygène, caisson hyperbare)
    • L’accès au service médical de l’Ifremmont, spécialisé sur l’altitude, ouvert 24h/24 et 7j/7 (dans la mesure où une communication GSM peut être établie)
    Le prix ne comprend pas
    • Le transport aérien international
    • Les assurances
    • Les frais d'inscription
    • Les frais de visa
    • Les repas à Delhi (prévoir 10 à 15$ environ par repas)
    • Les visites non prévues au programme
    • Les boissons, les dépenses personnelles, les pourboires et les dons dans les monastères
    • Les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe
    Privatiser votre voyage

    Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

    Hébergement

    Pour ce voyage, nous alternons nuitées en hôtels (simple mais confortable) à Leh et Delhi et nuits sous tente pendant le trek, entre confort et expérience hors des sentiers battus, au plus proche de la nature. Selon les possibilités lors de notre venue, nous pourrons également dormir chez l'habitant pendant la traversée du Zanskar.

    • Delhi : Ashok Country Resort
    Hôtel tout confort situé à proximité de l’aéroport. 82 chambres avec salle de bain, eau chaude et air conditionné. Jardin et piscine. Wifi disponible. www.ashokcountryresort.com

    • Leh : Hôtel Lharimo
    Situé dans le centre de Leh, à environ 10 minutes à pied du bazar de Leh et à proximité de nombreux cafés, boutiques et restaurants. Une trentaine de chambres réparties dans un joli bâtiment avec un agréable jardin. Toutes les chambres sont équipées de salles de bain privées avec eau chaude. Wifi aléatoire.

    • Pendant le trekking :
    Nuits sous tente : grandes tentes pour 2 personnes de marque Vayde Dome, MSR, Tatanka ou The North Face. Deux tentes mess, une pour la cuisine et une autre pour les repas (avec tables, nappes, chaises, assiettes, verres et couverts en inox). Une troisième tente peut être montée pour la toilette. Bassine d'eau chaude disponible matin et soir pour la toilette. Matelas en mousse et oreillers sont fournis. Le montage et le démontage des tentes sont effectués par nos équipes sur place mais votre aide et la participation à l'installation du camp sera toujours encouragée et appréciée
    Nuits chez l'habitant : pendant ce voyage, des nuits pourront se dérouler chez l'habitant. Le confort de ces petites maisons est très simple avec généralement des chambres à partager pour 5 à 6 personnes (matelas au sol). Comme pendant le trekking, il n'y aura pas forcément d'accès à des douches ou des toilettes. Les repas se prennent dans la salle commune de la maison et sera cuisiné par les familles et les cuisiniers qui vous accompagnent durant tout le reste du trekking. Il est important de noter que les réservations dans ces hébergements ne sont pas possibles et que nous sommes tributaires de la présence ou non des familles à ces étapes. Si les nuits chez l'habitant ne sont pas possibles, nos équipes installeront les tentes aux espaces de campements habituels.

    Notes :
    - Supplément chambre et tente individuelle (à la demande) : nous contacter pour disponibilité et prix. Selon la taille du groupe, la tente individuelle ne sera pas possible sur tous les lieux de campements.
    - Les hôtels sont indiqués à titre indicatif. Il est possible que ces derniers changent selon les disponibilités. Nous nous réservons le droit de les modifier sans préavis, dans une catégorie similaire.

    Fiche technique
    • Détail du voyage
    • Equipement
    • Formalités et santé
    • Pays et climat
    • Tourisme responsable
    • Extensions
    • Code voyage : LAD002 À savoir avant de partir
    Vidéos
    Lancer la vidéo
    Les avis sur ce voyage (29 avis)
    Note globale : 4.5 / 5

    Toutes les appréciations affichées ci-dessous proviennent uniquement de personnes qui ont voyagé avec nous. À leur retour, nos clients reçoivent un e-mail qui leur propose de faire part de leurs impressions. Bons ou mauvais, les avis sont publiés sur le site, à condition qu'ils respectent notre charte éditoriale.

    • CHANGEMENT SANS CONCERTATION
      insatisfait

      Il est regrettable qu'un jugement sur une condition physique d'un participant soit soumis à l'arbitraire d'un guide non médecin et en cours de trek.

      Hélène,
    • Zanskar
      satisfait

      Voyage merveilleux Merci Infiniment au staff pour leur gentillesse,leur dévouement, grâce à eux nous avons pu vivre cette traversée avec beaucoup de confort. Merci à toutes ces personnes rencontrés pour leur sourire , et les leçons de vies. Merci à Igor de nous avoir fait vivre cette traversée à travers ses yeux et son grand cœur, merci de nous avoir fait vivre Delhi de cette façon, j'ai eu le sentiment de vivre un deuxième voyage. Les reportages de Marianne Chaud,La terre des femmes , le chemin du ciel, La nuit nomade, complète merveilleusement cette expérience au Ladakh,des reportages remplis de douceurs et de sensibilités. Merci Terdav pour cette belle aventure !

      Joanna,
    • Zanskar, un rêve enfin réalisé
      satisfait

      Voici plusieurs années que je rêvais de traverser ce Zanskar et je n’ai pas été déçu. Merci à Igor qui nous a transmis tout au long du voyage sa passion pour cette région et sa culture. Merci également à l’équipe locale qui a tout fait pour que nous passions un séjour de rêve. Mais surtout un immense merci à la nature de nous offrir ces paysages d’une beauté à couper le souffle, chaque vallée est différente et la roche change de couleurs plusieurs fois par jour, c’est magique. Que dire des gens croisés sur notre route, tellement gentils et toujours le sourire aux lèvres. Pour terminer en beauté, plongée dans les entrailles de Dehli, une expérience unique qui marque pour la vie, merci Igor…

      Stéphane,
    Pourquoi voyager avec nous
    • Plus de 45 ans d'expérience du voyage d'aventure

    • 14 agences au Québec et à l'étranger

    • Des conseillers spécialistes à votre service

    • Des voyages 100% carbone absorbé

    • 1 magazine inspirationnel pour rêver

    • Une assistance 7j/7 et 24h/24 pendant votre voyage

    Idées associées
    Autres idées
    > Nos autres voyages en Inde