Incontournables Randonnée Arménie - Randonnée Géorgie Balade caucasienne

  • Marche vers le mont Chaukhebi - Géorgie
  • L église de la Trinité de Guerguéti et le mont Kazbek - Géorgie
  • Couple géorgien - Mtskhéta - Géorgie
  • La cité troglodyte de Ouplistsikhé - Géorgie
  • Randonnée dans la région d Haghpat - Arménie
  • Monastère d Haghpat - Arménie
  • Le lac Sevan - Arménie
  • Monastère de Khor Virap et le Mont Ararat - Arménie
  • Village d Artanboujnk - Forteresse de Smbataberd - Monastère de Tsakhats Kar -  Arménie
  • Forteresse d’Amberd - Arménie
  • À partir de 3390 $CAD
  • Prochain départ
  • Circuit accompagné
  • 14 Jours
  • Niveau :
  • Altitude
  • Code : ARM003

  • • Un bon équilibre entre nature et culture en Arménie et Géorgie
  • • Les belles randonnées géorgiennes et les sites culturels de David Garedja et Uplistsikhe
  • • Un beau panorama des diverses régions d’Arménie, avec notamment la région d'Haghpat
  • • De multiples rencontres avec les habitants en Arménie y compris en allant dormir chez eux

Cet itinéraire dévoile quelques-uns des plus beaux secrets du Caucase. Nous voyageons de la Géorgie à l'Arménie pour découvrir ces deux musées à ciel ouvert. Ces deux pays, au carrefour de l'Asie et de l'Europe, recèlent des secrets encore méconnus des Occidentaux. Dans ce décor de montagnes piquetées de monastères, au cœur de la mythique chaîne du Caucase, nous allons à la rencontre d'un peuple ouvert et chaleureux au travers de randonnées sur des sentiers ancestraux. Nous visitons la Géorgie, avec des randonnées autour du mont Chaukhebi, dans les vallées de Sno et Trussot, offrant des panoramas spectaculaires sur le mont Kazbek qui trône fièrement à plus de 5000m. Du sud du pays, nous arrivons en Arménie voisine. Nous découvrons les multiples facettes de l’Arménie, entre la belle région d'Haghpat, aux paysages contrastés du sud du pays et de la région de Dilidjan, surnommée la "Suisse arménienne". Notre déambulation arménienne sera également marquée par de nombreux moments d'échange avec cette population si généreuse et accueillante.

Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

24/05/2020

06/06/2020

3510 $CAD Assuré

21/06/2020

04/07/2020

3470 $CAD Assuré à partir de 4

12/07/2020

25/07/2020

3580 $CAD Assuré

26/07/2020

08/08/2020

3470 $CAD Assuré

09/08/2020

22/08/2020

3390 $CAD Assuré

23/08/2020

05/09/2020

3390 $CAD Assuré à partir de 4

06/09/2020

19/09/2020

3600 $CAD Assuré

04/10/2020

17/10/2020

3590 $CAD Assuré à partir de 4

25/04/2021

08/05/2021

3590 $CAD Assuré à partir de 4

16/05/2021

29/05/2021

3590 $CAD Assuré à partir de 4

06/06/2021

19/06/2021

3590 $CAD Assuré à partir de 4

18/07/2021

31/07/2021

3580 $CAD Assuré à partir de 4

01/08/2021

14/08/2021

3580 $CAD Assuré à partir de 4

15/08/2021

28/08/2021

3580 $CAD Assuré à partir de 4

05/09/2021

18/09/2021

3590 $CAD Assuré à partir de 4

03/10/2021

16/10/2021

3590 $CAD Assuré à partir de 4

Le prix comprend

• Les transferts
• L’encadrement
• Les visites et excursions mentionnées
• L’hébergement en pension complète sauf les boissons et certains repas
• Les frais d’entrée sur les sites en Arménie
• Le transport des bagages.

Le prix ne comprend pas

• Le transport aérien sur vol régulier et les taxes aériennes
• Les assurances
• Les frais d'inscription
• Les frais de visa
• Les visites non prévues au programme
• Les pourboires
• Les boissons et dépenses personnelles
• Les repas du J1 à Erevan et le dîner du J14 à Tbilissi
• Les frais d’entrée sur les sites en Géorgie
• Les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe.

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre individuelle (à la demande) : nous contacter pour disponibilité et prix.

Frais d'entrée sur les sites en Géorgie : comptez environ 30$ par personne, à régler sur place en monnaie locale.
Dîner à Tbilissi : comptez environ 25$ par personne.

Idées associées

Caucase  /   Erevan.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Tbilissi - Gudauri

Arrivée à Tbilissi. La suite du programme est à moduler en fonction de l'heure d'arrivée du vol. Découverte de la ville, capitale de la Géorgie à partir du Ve siècle, qui possède une histoire longue et fascinante. Fondée au IVe siècle par le roi Vakhtang Gorgasali, la ville s’est transformée en ville principale du Caucase. Aujourd’hui, la partie la plus ancienne de la ville est réputée par son merveilleux mélange de cultures : mosquées, synagogues, églises arméniennes et romaines catholiques se mêlent harmonieusement aux magnifiques églises géorgiennes. Les maisons de bois aux balcons sculptés se marient à l'architecture de la ville moderne. Nous découvrons l’église de Métekhi (XIIIe siècle), la forteresse de Narikala et nous promenons dans les ruelles étroites de la vieille ville. Visite de la cathédrale de Sioni (VI-VIIe siècles), où est conservée la croix de sainte Nino, et de l’église d’Antchiskhati (VIe siècle). Nous prenons ensuite le funiculaire pour voir la ville d'en haut et admirer la vue. En traversant le pont de la Paix, nous nous baladons dans des quartiers plus modernes et découvrons le parc du même nom, lieu de rencontre prisé par les jeunes Géorgiens et les familles. Déjeuner en ville puis promenade le long de l’avenue Roustaveli, principale artère de la ville. Départ en milieu d'après-midi en direction de la fameuse route militaire de Géorgie, traversant les montagnes du Grand Caucase jusqu'à Gudauri (120km, 2h de route).

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 2h et 2h30

Jour 2 : Gudauri - col de Jvari - vallée de Trussot - Kazbegui - église Trinité de Guerguéti - Kazbegui

Nous commençons notre voyage dans les montagnes du Grand Caucase. De Gudauri, nous partons vers le nord en passant par le col de Jvari (2395m) ou col de la Croix, à destination de la vallée de Trussot (25km, 45mn de route). Nous arrivons au début de la vallée dans le village de Kobi, où nous débutons notre balade de 2h à 3h de marche. Nous traversons plusieurs hameaux de bergers, entourés par leurs troupeaux et profitons de la belle vue sur les montagnes environnantes. Départ vers le village de Kazbegui (1700m, 2h de route). Entouré par les montagnes gigantesques de Kazbek, ce village pittoresque est dominé par le mont Kazbek (5047m) septième plus haut sommet du Caucase. Déjeuner puis départ à pied en direction de l’église de Sameba (l’église de Trinité de Gerguéti, XIVe siècle) (1h15 de marche). Magnifiquement située sur la colline (2250m), les vues sur le mont Kazbek et ses sommets environnants sont splendides. Retour au village (45mn à 1h de marche) et installation pour deux nuits dans notre guest house familiale à Kazbegui.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Dénivelé + : 600 m
  • Dénivelé - : 600 m
  • Hébergement : en guesthouse
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 3h et 3h30

Jour 3 : Kazbegui - vallée de Sno - Juta - chaîne Chaukhi - mont Chaukhebi - Kazbegui

Nous nous dirigerons vers la vallée de Sno où nous récupérons nos 4x4, puis continuons jusqu'au village de Juta (2150m, 25km, 1h de route). Depuis le village, nous débutons notre marche d'1h30 pour atteindre les pentes du mont Chaukhebi jusqu'à 2700m d’altitude. Panorama splendide des sommets environnants, dont celui du mont Chaukhebi (ou Asatiani) à 3840m, l'un des plus hauts sommets de Géorgie. Déjeuner pique-nique. Retour au village de Juta puis à Kazbegui.

Note : Cette journée peut-être équivalente à un niveau 2 chaussures. Toutefois la randonnée se réalisant en aller-retour, le guide pourra réduire la durée de la randonnée si le groupe le souhaite.

  • Heures de marche : entre 4h et 4h30
  • Dénivelé + : 600 m
  • Dénivelé - : 600 m
  • Hébergement : en guesthouse
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 2h et 2h30

Jour 4 : Kazbegui - Ananuri - Gori - Uplistsikhe - Mtskheta - Jvari - Tbilissi

Nous redescendons progressivement des montagnes du Grand Caucase en visitant au passage l’ensemble architectural d’Ananuri du XVIIe siècle (90km, 1h45 de route). Déjeuner dans la région de Gori (110km, 1h15 route), aujourd'hui connue pour son imposante forteresse et comme étant le lieu de naissance de Joseph Staline. Rapide transfert à Uplistsikhe (15km, 20mn de route), ville troglodytique (IVe siècle av.J.-C.), située sur une des grandes routes de la Soie. Nous découvrons les grottes troglodytiques, caves à vin (marani), poêles géorgiens (thoné), la basilique à trois nefs creusée dans le rocher et le théâtre antique. Arrivée dans la ville de Mtskheta (55km, 1h de route), centre culturel et religieux de la Géorgie. Elle fut la capitale du royaume géorgien de l'est de l'Ibérie. Située à la confluence des rivières Aragvi et Mtkvari, la ville était un carrefour de nombreuses routes commerciales. C’est à Mtskheta que les Géorgiens ont accepté le christianisme au début du VIe siècle. La ville et ses monuments architecturaux sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Visite de l’église de Jvari (VIe siècle) et de la cathédrale Svetiskhoveli (XIe siècle) considérée comme l’un des endroits les plus sacrés de Géorgie car elle renfermerait la tunique du Christ. Arrivée à Tbilissi en soirée (20km, 30mn de route).

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 4h30 et 5h

Jour 5 : Tbilissi - Kakheti - Tbilissi

Nous roulons vers l'est en direction de Kakheti, la célèbre région viticole de Géorgie, une terre parsemée de belles églises anciennes et de vignobles. Nous traversons les montagnes boisées de Gombori et arrivons dans la ville de Telavi. Une courte visite guidée. Puis nous visitons le domaine Tsinandali datant du XIXème siècle.
Dégustation de vins et déjeuner. Après le déjeuner, nous visitons la cathédrale d'Alaverdi (XIème siècle) et retournons à Tbilissi par la même route. Arrivée à Tbilissi. Dîner d'adieu au restaurant.


Note pour le départ du 25/07/2020 le programme de cette journée se déroulera de la façon suivante :
Route vers la ville troglodytique de David Garedja (120km, 2h de route), fondée au VIe siècle par David, l’un des 13 pères syriens qui ont propagé le christianisme en Géorgie. L’ensemble est situé dans un paysage semi-désertique et comporte 19 monastères. Déjeuner pique-nique. Marche jusqu'au monastère d’Oudabno pour admirer ses belles fresques. Il faut compter 35mn de montée pour y accéder (sentier raide mais pas dangereux). Descente au monastère le plus ancien, Lavra, où vivent plusieurs moines, et qui renfermerait le tombeau du père David. Dans l'après-midi nous réalisons une promenade pour aller à la découverte des lacs autour du monastère. Retour à Tbilissi.

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 4h et 4h30

Jour 6 : Tbilissi - monastère d'Haghpat - Odzun

Petit déjeuner puis départ en direction de la frontière arménienne (75km, 1h30 de route) ; nous changeons alors de transport et de guide. Transfert vers la région de Lori au nord de l’Arménie pour visiter le monastère-forteresse chalcédonien d’Akhtala dont les superbes fresques du XIIIe siècle sont admirablement conservées. Ici nous pouvons apprécier la grande valeur artistique de ces fresques. Nous rencontrons ensuite des membres du Centre de Développement Rural Nourik, une entreprise sociale établie par l’Association des jeunes femmes d’Arménie dont la mission consiste à développer le tourisme rural à travers plusieurs activités participatives. A ce titre nous mettons la main à la patte pour préparer des galettes traditionnelles. Déjeuner sur place.
Dans l'après-midi nous partons vers le village de Haghpat pour y visiter le monastère d'Haghpat (Xe/XIIIe siècles), l’un des sites majeurs d’Arménie, joyau de l’architecture médiévale arménienne. Ce monastère, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, relève d’une longue tradition de spiritualité avec une école supérieure de théologie, des bibliothèques, chapelles… La richesse de l'ornementation et la qualité de la conception sont admirables. Après cette visite nous rejoignons nos hôtes pour cette première soirée conviviale en Arménie.

  • Hébergement : chez l'habitant
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 4h30 et 5h

Jour 7 : Vallée du Debed - église d'Odzun - monastère de Kobayr - Dilidjan

Le matin, nous visitons la basilique d’Odzoun qui domine la vallée du Debed. Cette église exceptionnelle de l’époque paléochrétienne (VIe siècle) est une basilique à coupole construite par le catholicos de l’époque. Cette construction en pierre rosée est également agrémentée de quelques Khatchkars. Depuis la basilique, nous prenons un sentier forestier qui aboutit au monastère de Kobayr qui est l’une des rares constructions où se sont conservées des fresques dans un très bon état. Nous retrouvons notre véhicule et continuons vers Dilidjan, en traversant de petits villages, y compris celui de Fioletovo où nous avons l’occasion d’être accueilli chez une famille orthodoxe russe vivant au sein d'une communauté relativement hermétique à la modernité. Cette minorité slave de moloques (ou molokans) s’est installée ici depuis le XVIIIe siècle. Nous déjeunons chez Natacha pour goûter entre autres le thé russe préparé dans un vrai samovar servi avec des pirojkis. Nous profitons de ce moment pour échanger sur leur vision du monde et l'histoire des molokans.
Continuation vers Dilidjan au charme typique des villes du nord du pays. Cette région riche en faune et en flore est souvent surnommée la "Suisse arménienne". Le paysage est dominé par des paysages des forêts de Dilidjan. Dîner chez l'habitant.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Distance Parcourue : 9 km
  • Dénivelé + : 100 m
  • Dénivelé - : 350 m
  • Hébergement : chez l'habitant
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 1h30 et 2h

Jour 8 : Dilidjan - parc national de Dilidjan : monastère de Djoukhtakvank et de Matossavank - lac Sevan

Le matin, nous partons pour une petite balade à la découverte de l'habitat rural traditionnel et des ateliers d'artistes de la rue Charamberian. Nous reprenons ensuite le minibus pour rejoindre le point de départ de la marche, dans le quartier Chamakhian. La marche nous mène après 2 heures au monastère de Djoukhtakvank (XIe-XIIe siècle). Le site se compose de deux églises "djoukhtak" signifiant paire. Nous continuons vers le monastère de Matossavank (XIIe siècle) et prenons notre déjeuner pique-nique. Ces deux monastères sont perdus dans les forêts de Dilidjan. Nous retrouvons le véhicule et partons pour le lac Sevan (45km, 40mn de route), "la perle de l'Arménie". D'après l'histoire populaire, il s'agirait d'un "morceau du ciel tombé dans les montagnes d’Arménie". Visite du monastère de Sévanavank (Xe siècle) perché sur les hauteurs de la presqu’île avec une très belle vue sur le lac. Nous terminons par le village de Noratus (35km, 45mn de route), renfermant la plus grande concentration de khachkars (croix en pierre). Les véritables dentelles sculptées sur la pierre datent des IX-XVe siècles. Après cette visite, nous concluons la journée par la rencontre d'une famille de fromagers locaux. Le jeune couple qui a lancé cette activité a quitté l'agitation de la capitale pour revenir sur les terres de leurs parents et renouer avec ce savoir faire local. Nous profitons d'un moment de calme et de dégustation dans leur magnifique jardin fleuri.
Nous rejoignons notre guest house pour le dîner.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Distance Parcourue : 8 km
  • Dénivelé + : 500 m
  • Dénivelé - : 500 m
  • Hébergement : en guesthouse
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 1h et 1h30

Jour 9 : Lac Sevan - Noratus - caravansérail de Sélim - Noravank - Yeghegnadzor

Nous prenons la direction du col de Vardeniats (ou col de Selim) à 2410m (35km, 45mn de route) et profitons du superbe panorama. Nous débutons notre balade le long de la rivière Arguitchi, puis descendons jusqu'au caravansérail d'Orbelian (Selim) de 1332, construite sur l'ancienne route commerciale. Ce caravansérai est le mieux conservé d'Arménie. Déjeuner pique-nique. Du col, nous rejoignons la ville de Yéghegnadzor (35km, 40mn de route) en profitant des beaux paysages du sud. Découverte du monastère de Noravank (XIIIe siècle) qui surgit d’un cirque montagneux aux falaises abruptes. La particularité de la conception architecturale se marie parfaitement avec la beauté de l'environnement naturel. Ce site érigé par les Orbelian relève encore une grande part de mystère dans sa structure, son orientation, ses allégories originales au monde des cieux, ainsi que pour les sépultures des frères Orbelian. Balade dans la gorge de Noravank (30mn de marche) et retour à Yeghegnadzor pour un dîner chez l'habitant.

  • Heures de marche : entre 1h30 et 2h
  • Distance Parcourue : 7 km
  • Dénivelé + : 230 m
  • Dénivelé - : 300 m
  • Hébergement : chez l'habitant
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 2h30 et 3h

Jour 10 : Yeghegnadzor - monastère de Tsakhats Kar - forteresse de Smbataberd - Eghéguisse - Yeghegnadzor

Le matin, nous partons vers le village d'Artanboujnk (10km, 15mn de route) et débutons notre randonnée en direction de la forteresse de Smbataberd et du monastère de Tsakhats Kar, chacun sur une montagne opposée. Nous commençons la montée vers le monastère de Tsakhats Kar (Xe siècle), perdu dans les montagnes arides, l'un des sites hors des sentiers battus. Déjeuner pique-nique et continuation vers la forteresse de Smbataberd (Xe siècle) qui culmine sur un éperon rocheux entre 2 vallées. Pendant toute la marche les paysages sont surprenants, caractéristiques du sud, étendues immenses et montagnes arides. Descente au village Eghéguisse, témoignage d'un riche passé révolu. Aux XIIIe-XIVe siècles, cette cité était le siège des princes Orbelian. Le village est parsemé des vestiges de ce passé. Nous y apercevons des petites chapelles, des tombes princières, des khatchkars (croix en pierre)… Retour à Yeghegnadzor (25km, 30mn de route).

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Distance Parcourue : 10 km
  • Dénivelé + : 400 m
  • Dénivelé - : 420 m
  • Hébergement : chez l'habitant
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 1h et 1h30

Jour 11 : Yeghegnadzor - monastère de Khor Virap - Etchmiadzin - Erevan

Nous quittons le sud du pays et marquons un premier arrêt au monastère de Khor Virap (XVIIe siècle) dominé au loin par la cime enneigée du mont Ararat (70km, 1h30 de route). Continuation en direction de la ville d’Etchmiadzin (70km, 1h30 de route), ancienne capitale arménienne et ville sainte où bat le cœur de la chrétienté arménienne depuis le IVe siècle. La découverte de cette ville mythique commence par la cathédrale d’Etchmiadzin qui est théoriquement le plus ancien édifice chrétien d’Arménie, et renferme le siège du patriarche suprême de l’Eglise arménienne. Déjeuner puis arrivée à Erevan (20km, 20mn de route) et promenade dans les quartiers de la vieille ville. Nous croisons les sites les plus emblématiques de la ville : la place de la République, l’avenue du Nord et l’Opéra. Nous rejoignons le beau quartier de la Cascade, comprenant le centre artistique Cafesjian, endroit très prisé en fin de soirée pour se promener. Dîner dans un salon de vin connu à Erevan, avec une dégustation de vin arménien à la clé.

Note : Depuis 2019 la cathédrale d'Etchmiadzin subit des travaux de restauration provoquant des fermetures ponctuelles. Dans ce cas là nous visiterons le musée d'Etchmiadzin.

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 3h30 et 4h

Jour 12 : Erevan - gorge et temple de Garni - monastère de Ghégarde - Erevan

Départ à destination de la vallée d'Azad et découverte du temple païen de Garni (27km, 45mn de route). Ce joyau de l’architecture arménienne pré-chrétienne du 1er siècle est l’unique monument appartenant à la culture hellénistique épargné des premiers âges du christianisme arménien. Après la visite, nous débutons notre marche en direction de la gorge de Garni et traversons de magnifiques paysages d'origine volcanique. Nous longeons la rivière, traversant la forêt de Khosrov. Nous arrivons au célèbre site des orgues de basalte, au cœur de la gorge de Garni, dans des paysages typiques des hauts plateaux arméniens. Déjeuner chez l'habitant. Dans l'après-midi, visite du monastère de Ghégarde (XIIIe siècle) représentant l’architecture arménienne médiévale à son apogée. Un ensemble monastique sans pareil est adossé aux chapelles du monastère creusées dans la paroi rocheuse. Retour à Erevan (35km, 30mn de route) et visite du musée Paradjanov qui présente l’œuvre d’un des cinéastes les plus controversés du XXe siècle. Fin d'après-midi libre pour profiter de la capitale à notre guise.

  • Heures de marche : entre 1h30 et 2h
  • Distance Parcourue : 3 km
  • Dénivelé + : 150 m
  • Dénivelé - : 170 m
  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 1h30 et 2h

Jour 13 : Erevan - visite de la capitale

Nous partons à la découverte de la ville à pied.Nous commençons par la rue Abovian, la première rue construite au milieu du XIXe siècle, l’une des plus pittoresque et élégante, bordée d’immeubles à deux étages à balcons. Nous continuons avec l’élégante place Aznavour, l’un des pôles culturels de la cité et la place de la République. Nous accédons en fin de matinée au Matenadaran, l’un des plus riches musées d’enluminures avec sa collection impressionnante de 17 000 manuscrits.
Dans l’après-midi, visite de l’atelier de doudouk - hautbois arménien fabriqué dans du bois d’abricotier. L’origine de la musique doudouk en Arménie remonte à l’époque du roi arménien Tigran le Grand (95-55 av. J.-C.) et l’instrument est décrit dans de nombreux manuscrits arméniens du Moyen Age. En 2005 le doudouk est inscrit par l’Unesco dans la liste des chefs-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité. Maître Karen est heureux de nous accueillir dans son atelier pour une petite leçon de musique.
Enfin, nous marquerons un arrêt symbolique au mémorial du génocide arménien de 1915 sur le sommet de la colline des hirondelles (Tsitsernakaberd).
Dîner d’adieux dans un restaurant traditionnel.

  • Hébergement : en hôtel

Jour 14 : Erevan

Petit déjeuner à l'hôtel.
Fin de nos services.

Important itinéraire

• Les impératifs locaux : fêtes et jours fériés, ouverture des musées ou sites visités, conditions météorologiques locales, … peuvent nous amener à modifier l'itinéraire sur place.

• Les étapes de marche peuvent être modifiées en fonction des conditions atmosphériques (pluies).
Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins. Pour les étapes en altitude, le niveau d'acclimatation joue aussi un rôle dans la durée des marches.

• Le début et la fin du programme pourront être ajustés en fonction des horaires des vols internationaux.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée

Environnement

Forêts, collines, rivières et lacs,
Patrimoine et Nature

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
1 à 4 heures maximum de marche par jour. Faible dénivelé. Aucun entraînement spécifique requis.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

6 jours de marche

Nombre de participants

De 4 à 14 participants

Caractéristiques du circuit

Cet itinéraire est taillé pour allier l'émerveillement, par les sublimes montagnes du Caucase notamment dans le nord de la Géorgie, à l'enrichissement si bien culturel, au travers des nombreuses visites de sites historiques qui composent ces 2 premiers catholiques au monde, que personnel avec les nombreuses rencontre qui jalonnent le parcours.
Les paysages contrastés d'Arménie n'ont d'égal que la population qui les habite. Ainsi nous rencontrons une ancienne professeur de français, une association de jeune femme en milieu rural, des fromagers en reconversion, une famille de molokans russes, des artistes...

Hébergement

Gudauri (J2)
Hôtel Gold Kazbegui*** (ou similaire)
Ce petit hôtel d'une dizaine de chambres se trouve au fond d'un vallon isolé. Entre forêt et sommets caucasiens il offre un calme propice au repos.

Kazbegui (J3 & J4)
Nuit en guest house "Tower" (ou similaire)
Une maison de caractère au cœur des montagnes du Grand Caucase. Les chambres sont propres et spacieuses. Nos hôtes s'attachent à entretenir une ambiance conviviale et valorisent le patrimoine géorgien.

Tbilissi (J1, J5 & J6)
Hôtel Passport*** (ou similaire)
Situé en plein centre ville, dans un batiment patrimonial, cet hôtel est parfait pour profiter du centre ville. Il met en avant le confort moderne dans le charme de l'ancien avec des chambres très lumineuses.
http://passport.tbilisi-hotels.com/en/

A Haghpat (J7)
Guest house chez Azniv (ou similaire)
Situé dans le village de Odzun, cette maison est tenue par une ancienne professeur de français. Son mari pratique l'apiculture et maîtrise parfaitement l'art subtil du barbecue. Leur maison propose des chambres spacieuses avec salle de bain privée. Quiétude et convivialité sont les maîtres mots.

Haghpart tout proche du monastère et surplombant la rivière Debed pour une vue imprenable. 12 chambres au mobilier simple et moderne avec parquet. Chacune dispose d’une salle de bain privée, télévision, minibar. A disposition : accès Internet, coin salon avec cheminée et bar. http://www.qefohotel.com
En cas d’indisponibilité de l’hôtel, possibilité de nuit chez l’habitant dans une maison de 8 chambres avec salle de bain commune et eau chaude. Petit jardin.

Dilidjan (J8)
Guest house Armenia (ou similaire)
Cette maison familiale compte une dizaine de chambres dont 5 en cottage dans le jardin. Chacune d'elle possède une salle de bain privée et l'accès au wifi. Les repas sont pris sur la terrasse familiale, faisant face aux collines verdoyantes.

Lac Sevan (J9)
Guest house Au Moulin (ou similaire)
Situé à 1km du lac Sevan, en bordure de la rivière Argidji cet hébergement convivial au confort simple mais propre met en valeur l'architecture rural de la région. La famille qui administre cette maison s'attache à valoriser le savoir-faire local en présentant notamment des outils traditionnels, un moulin à eau datant du XIXe siècle et en s'appuyant sur une cuisine de terroir.

Yeghegnadzor (J10 & J11)
Chez l’habitant
Mme Gohar possède 7 chambres qui bordent son jardin et sa piscine. Chacune est confortablement aménagée avec sa salle de bain. Les repas se prennent autour de la piscine. Mme Gohar est la pionnière de la ville pour cette forme d'hébergement, et elle prend toujours un malin plaisir à venir échanger avec ses hôtes et à raconter ses anecdotes. Si il n'y a pas de disponibilités chez elle, nous nous rendons dans une guest house plus proche du centre-ville.

Erevan (J12 à J14)
Villa Aygedzor*** (ou similaire)
Hôtel au charme italien se trouvant à 5 minutes du parc des Amants. Les chambres disposent d’une salle de bain privée avec sèche-cheveux, télévision, bureau, connexion Wifi, minibar. L’hôtel possède différents balcons pour profiter de l’extérieur.


Notes importantes :
- Les catégories d’hôtel mentionnées sont établies selon la norme locale en vigueur.
- Les hôtels sont indiqués à titre indicatif. Il est possible que ces derniers changent selon les disponibilités. Nous nous réservons le droit de les modifier sans préavis, dans une catégorie similaire.
- Pas de possibilité de chambre individuelle chez l’habitant et sous tente.

Nourriture

Déjeuners dans des restaurants locaux ou sous forme de pique-nique selon le programme.
Les dîners sont pris au restaurant dans les villes ou chez l'habitant.

Au cours de la journée, afin de réduire les déchets plastiques, nous prévoyons de mettre un bidon d'eau à disposition dans les véhicules pour remplir vos gourdes. Ce bidon sera régulièrement réalimenté par le guide.

La table arménienne n’aime pas la succession de plats, mais préfère mélanger les genres et laisser l’invité se régaler dans l’ordre de son choix. Le facteur le plus important c’est l’hospitalité, la cordialité et l’accueil chaleureux des propriétaires de la maison. Ils ouvrent leur porte aux étrangers et font tout pour ne pas décevoir celui qui a fait un long chemin pour arriver jusqu’à chez eux.

La cuisine arménienne est caractérisée par la profusion d’herbes aromatiques : basilic, estragon, aneth, persil, coriandre, cardamine…, mais également de légumes, d'aubergines aux noix, poivrons, tomates, concombres, courgettes, et de fruits - abricot, pêche, raisin, prune, pastèque, melon… dont la terre arménienne est riche.
Le plat essentiel est toujours la viande, parce que les Arméniens en sont de grands amateurs : les khorovats-barbecue, poulet,... sans oublier les fromages à base de lait de brebis ou de vache.
Au dessert, le gâteau est d’une saveur extraordinaire. Les plus populaires sont les paklava, fourrées de noix et de miel, la gata, galette fourrée d’une pâte à base de beurre cuit, de farine et de sucre.

Encadrement

Accompagnateur arménien francophone en Arménie et géorgien francophone en Géorgie. Ils sont en charge de la réussite de votre voyage donc n’hésitez pas à leur poser des questions et, surtout, à suivre leurs conseils.

Transfert et transport des bagages

En véhicules privatisés.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Evitez le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 ou 2 sous-pulls (remarques idem ci-dessus) ou chemises manches longues
• 1 bermuda (pour les hommes) ou pantacourt (pour les femmes)
• 1 pantalon de trek
• 1 pantalon confortable
• 1 sur-pantalon imperméable (facultatif)
• 1 cape de pluie (utilisation délicate et peu conseillée par grand vent)
• 1 veste en fibre polaire type Polartec 200, Windstopper ou Windpro.
• 1 veste type Gore-tex simple et légère, Paclite ou H2No Storm.
• Sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Evitez les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférez celles à base de Coolmax par exemple.
• 1 paire de chaussures de randonnée obligatoire (chaussures légères hautes : possibilité de chemins épineux lors du trekking) de bonne qualité avec semelles ayant une bonne adhérence dans la terre humide pour les périodes de pluies (semelle type Vibram)
• 1 paire de chaussures de jogging ou tennis
• 1 paire de sandales ou tongs.

Attention, même en été le temps peut être pluvieux. Prévoyez des vêtements pour vous protéger.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 gourde (1 litre minimum). Afin de réduire les déchets plastiques, nous prévoyons de mettre un bidon d'eau à disposition dans les véhicules pour remplir vos gourdes.
• 1 lampe frontale + piles de rechange + ampoules
• 1 parapluie
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent

Divers :
• Protection solaire de haute protection (peau + lèvres)
• Nécessaire de toilette léger : prenez des produits biodégradables de préférence
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement
• Boules Quies
• Papier toilette + briquet pour éventuellement le brûler
• Nécessaire de couture
• Lingettes
• L'idée trek : système de recharge solaire, type panneau de trek (sortie usb ou lot de piles) : moyen exceptionnel afin de recharger : les piles rechargeables, ipod, mp3, appareils numériques etc… www.offgridsystems.ch

Couchage

Les draps et les couvertures sont fournis dans tous les hébergements.
Ce n'est pas indispensable mais pour plus de confort, vous pouvez prévoir un drap de sac pour les nuits chez l'habitant.

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Vitamine C
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Anti-diarrhéique (type Lopéramide ou Tiorfan)
• Pansement intestinal (type Smecta)
• Pommade anti-inflammatoire
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Collyre (poussière, ophtalmie)
• Pastilles purifiantes pour l’eau de boisson (Micropur Forte ou Aquatabs)
• Bande adhésive (type Elastoplast en 6cm de largeur) efficace en prévention des ampoules…
• Jeu de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Pansements hydrocolloïdes anti-ampoules (disponible en magasins de sport, pharmacie, grandes surfaces...)
• Traitement pour rhume et maux de gorge
• Biafine : pour les coups de soleil et les brûlures
• Répulsif anti-moustiques
Important : en Géorgie, tout médicament contenant de la codéine (ex : Dafalgan codéiné) est interdit.

Important : consignes concernant l'importation de médicaments psychotropes en Géorgie.
L’importation de médicaments psychotropes est soumise à une réglementation stricte. Elle concerne tous les stupéfiants, notamment les médicaments contenant de la
codéine, de la benzodiazépine, de l’opium, du tramadol, de la morphine, du cannabis.
La loi prévoit les modalités d’entrée avec ce type de substances psychotropes et de médicaments pour l’usage personnel des voyageurs. Le voyageur doit avoir en sa
possession les documents suivants :
- un exemplaire de l’ordonnance délivrée par le pays d’origine traduite en anglais - doivent y être indiqués : nom, sexe, âge, rapport médical, nom commercial et
générique de la substance stupéfiante/psychotrope, forme galénique du médicament, nombre de pilules et/ou ampoules, posologie du médicament et durée du
traitement ;
- un certificat du médecin du patient délivré par le pays d’origine traduit en anglais ;
- un document du pays d’origine certifiant l’authenticité de l’ordonnance et du certificat - le nom de l’organisme délivrant ce document, ainsi que son adresse juridique,
le nom de personne de contact, son téléphone et le nom du pays de destination doivent être indiqués.

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours collective, fournie par l’agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

3. Formalités et santé

Formalités

Pour obtenir les informations sur les formalités d'entrée dans le pays, consulter : http://www.voyage.gc.ca/countries_pays/menu-fra.asp

Vaccins Obligatoires

Pas de vaccin obligatoire, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays d'Afrique subsaharienne et d'Amérique latine où la maladie est présente.

Vaccins Conseillés

Les conditions d'hygiène souvent déficientes nécessitent que l’on soit efficacement protégé contre la tuberculose, la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, les hépatites A et B, la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage). Pour les séjours longs ou aventure, la typhoïde, la rage, l'encéphalite à tiques en zones rurales.

Autres risques

PENDANT LA PERIODE DE CIRCULATION DU COVID19, NOUS INVITONS LES VOYAGEURS A CONSULTER NOS « NEWS » SANTE, OU NOUS ACTUALISONS LES RECOMMANDATIONS SANITAIRES.

Le risque alimentaire est important pour le voyageur. Les conditions de transport précaire des denrées périssables et les ruptures de la chaîne du froid expliquent la fréquence des toxi-infections alimentaires, depuis les banales "turistas", jusqu'aux problèmes plus graves des salmonelloses, des hépatites A, et du choléra qui sévit fréquemment sous forme d'épidémies régionales. Les précautions sur la prévention de ces risques, décrites dans nos recommandations générales devront être en permanence présentes à l'esprit: lavage des mains, aliments cuits et consommés chauds, boissons capsulées.

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont précaires dans l'ensemble, si on excepte quelques rares unités médico-chirurgicales de Erevan. En cas de problème grave, il faudra prendre conseil auprès de la compagnie d'assistance et des services de l'Ambassade de France à Erevan.

4. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc… Votre accompagnateur vous y aidera.

Afin de réduire les déchets plastiques, nous prévoyons de mettre un bidon d'eau à disposition dans les véhicules pour remplir vos gourdes.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

5. Bibliographie

Bibliographie

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Extension

Pour prolonger votre voyage, n’hésitez pas à rester quelques jours de plus en sélectionnant une extension.

Extension sud de l’Arménie
Nous vous proposons une extension culturelle de 4 jours, dans la région de Vayots Dzor. Découverte des nombreux lieux qui ont fait sa réputation tels que le monastère de Tatev, les sites préhistoriques du mont Oughtassar et Karahounj. L'extension se termine par une marche dans les montagnes arméniennes jusqu'au monastère de Spitakavor.
Nous consulter.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

S'inscrire / Poser une option