Nouveau

Découverte Désert De Gobi - Randonnée Khangaï Dunes du Bayan Gobi et steppes du Khangaï

  • Femmes - Mongolie
  • Steppe - Mongolie
  • Chaine de montagne de Khogno Khan - Mongolie
  • Environs de Kharkhorin - Khangai - Mongolie
  • - Mongolie
  • Steppe - Mongolie
  • Steppe - Mongolie
  • Khangai - Mongolie
  • Camp de yourtes - Environs de Kharkhorin - Khangai - Mongolie
  • Parc des falaises Khogno Khan - Mongolie
  • À partir de 3900 $CAD
  • Prochain départ
  • Circuit accompagné
  • 13 Jours
  • Niveau :
  • Altitude
  • Code : MON034

  • • 2 treks accessibles dans les immenses steppes mongoles
  • • Les nuits chez l'habitant en camp de yourtes nomades
  • • Le centre de calligraphie de Kharkhorin

Ce voyage permet en deux semaines de découvrir la diversité des paysages de la Mongolie : les massifs rocheux du parc national de Khogno Khan, le cordon dunaire de Bayan Gobi, les steppes des monts du Khangaï. Au cours de deux treks, hors sentiers mais accessibles, nous vivons une véritable plongée dans la nature, profitant du spectacle des immenses espaces si caractéristiques de la Mongolie. Chaque jour de randonnée sera l'occasion d'aller à la rencontre des nomades, de découvrir leur mode de vie et de goûter à leurs produits laitiers. Nous passerons deux nuits en yourte chez une famille afin de favoriser l'immersion dans le rythme de vie des nomades.

  • Activités

    Randonnée, Découverte

  • Hébergements

    Sous tente (7), en yourte (3), en hôtel (2)

  • Transferts

    Véhicule privatisé

  • Itinérance

    Voyage itinérant

  • Environnement

    Forêts, collines, rivières et lacs

Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

02/05/2023

14/05/2023

4070 $CAD Assuré à partir de 5

06/06/2023

18/06/2023

4070 $CAD Assuré à partir de 5

25/07/2023

06/08/2023

4070 $CAD Assuré

08/08/2023

20/08/2023

4070 $CAD Assuré

05/09/2023

17/09/2023

4070 $CAD Assuré à partir de 5

03/10/2023

15/10/2023

3900 $CAD Assuré à partir de 5

Le prix comprend

Les transferts lors du circuit
Le transport des bagages
L’encadrement
L’hébergement en pension complète sauf les boissons et certains repas
Les vols intérieurs

Le prix ne comprend pas

• Le transport aérien international
• Assurances
• Frais d'inscription
• Frais de visa pour les ressortissants non canadiens
• Pourboires, boissons et dépenses personnelles
• Les repas à Ulan-Bator (compter entre 8000 et 13000 Tughrig par repas)
• Les frais de surcharge des bagages sur les vols intérieurs (environ 5 $/kg supplémentaire au-delà des 15kg)
• Les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe

Complément d'information tarifaire

Supplément single : nous consulter

Idées associées

Karakorum  /   Oulan Bator.

Jour par jour

Jour 1 :

Oulan-Bator

Arrivée à Oulan-Bator, la capitale de la Mongolie. Rendez-vous à l'hôtel. Si les horaires de vols le permettent, première visite de la ville.
Déjeuner libre, dîner inclus.
Programme indicatif : visite du monastère de Gandan et du musée d'histoire ; montée à Tsaïsan, petit mémorial russo-mongol situé sur une colline offrant une vue imprenable sur la ville.

  • Hébergement : en hôtel
Jour 2 :

Oulan-Bator - parc national de Khogno Khan (Petit Gobi)

Départ dans la matinée vers l’Arkhangay. C’est à Khogno Khan que nous ferons notre première escale. Khogno Khan est aussi appelé "Petit Gobi", ou le Gobi du centre. Long cordon dunaire au cœur d’un massif granitique, Khogno Khan est un parc national de première importance. Découverte de ce Gobi du centre, aussi appelé Bayan Gobi.
Le massif rocheux qui se dresse au-dessus des dunes crée une ambiance surréaliste. C’est un superbe endroit où, avec un peu de chance, nous pourrons observer la faune qui vit là : cerfs, bouquetins et bien entendu une large variété d’oiseaux.
Blotti à flanc de collines, se trouve le monastère d'Uvgun Khiid (Uvgun signifie "vieil homme" et Khiid "monastère"), un monument architectural de l'époque de l'invasion du Khan Galdan des Mongols de l'Ouest. Selon certaines légendes, le monastère a été construit par des moines tibétains dans le milieu du 17e siècle. Détruit à plusieurs reprises, la majeure partie de ce monastère bouddhiste est en ruine.
Installation sous tente à côté de la yourte de la famille qui nous accueille.
Repas inclus.

  • Hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule privatisé , 4h, 290 km
Jour 3 :

Parc national de Khogno Khan : trek

Le matin, balade à dos de chameau. Puis départ pour notre premier trek à la découverte des paysages du parc national de Khogno Khan, où nous apprécions les ambiances variées entre paysages de steppes et de désert.
Nous partons en direction d'un petit lac, blotti entre contreforts rocailleux et dunes de sable, qui abrite de nombreux oiseaux migrateurs, dont des cygnes et des canards.
Repas inclus.

  • Heures de marche : 3h
  • Distance Parcourue : 10 km
  • Hébergement : sous tente
Jour 4 :

Parc national de Khogno Khan : trek

Aujourd'hui nous nous enfonçons plus loin dans le cordon dunaire de l'est du Bayan Gobi. Nous profitons de la pause pique-nique pour aller rencontrer des familles nomades. Découverte de leur mode de vie, au plus près de la nature.
La randonnée comporte un dénivelé globalement faible, mais sur un terrain irrégulier constitué de petites dunes.
4h30 à 6h de marche, 15 à 20km, dénivelé faible.

  • Hébergement : sous tente
Jour 5 :

Parc national de Khogno Khan : trek

Aujourd'hui nous terminons notre boucle dans la zone dunaire et retournons au camp de départ, dans une zone aride.
Repas inclus.
4h30 à 6h de marche, 15 à 20km, dénivelé faible.

  • Hébergement : sous tente
Jour 6 :

Khogno Khan - Kharkhorin : monastère et centre de calligraphie

Nous reprenons la route vers l'ouest jusqu'à Kharkhorin. Visite du monastère Erdenezuu et du centre de calligraphie Erdenesiin Khuree.
Karakorum, édifiée par Gengis Khan à l'emplacement actuel de la ville de Kharkhorin, a connu les fastes d’une cité impériale durant 140 ans mais ne fut capitale de l’empire que 32 ans. En 1235, Ögedeï, fils de Gengis Khan, fait bâtir un rempart de protection de plus de 2km autour de la ville ; c’est aussi à cette époque que la ville prend son ampleur de centre économique et politique. Conservant toutefois leurs coutumes nomades, les membres de la cour royale n’habitent pas au palais, qui ne sert que de lieu de réception, mais aux alentours de la capitale dans des yourtes. De cette riche cité impériale il ne subsiste que peu de vestiges, les briques ayant été utilisées pour la construction du monastère Erdenezuu, sur le site exact de l’ancienne ville.
Lors de l'édification de sa capitale, Gengis Khan a instauré l'écriture ouïghour, que l'on appelle "mongol ancien", dont découle la calligraphie mongole. Le centre de calligraphie Erdenesiin Khuree vise à préserver et faire connaître cette calligraphie traditionnelle, inscrite au patrimoine mondial par l'Unesco.
Repas inclus.

  • Hébergement : en yourte
  • Transfert : Véhicule privatisé , 1h30, 90 km
Jour 7 :

Kharkhorin - monts du Khangaï : immersion chez les nomades

Court transfert vers un petit vallon à l'entrée des monts du Khangaï, où habite la famille de Jaaya, qui nous accueille. Journée d'immersion pour découvrir le mode de vie nomade.
Chez Jaaya, nous découvrons la gentillesse légendaire et le sens de l’accueil des nomades, et surtout un mode de vie assez différent de celui du "Petit Gobi". Nous pouvons participer et aider nos hôtes dans leurs tâches quotidiennes, comme aller rechercher le troupeau de chevaux pour traire les juments.
La vie nomade est à la fois paisible et bien remplie, les tâches journalières s’enchaînent sans que la notion du temps ne vienne s’immiscer. Pas de stress, mais pas non plus le temps de faire la sieste. S’occuper de pousser les troupeaux pour les rapprocher des yourtes en soirée et, dès le matin suivant, les ramener vers de meilleurs pâturages, transformer le lait de la traite de la veille en yaourt, fromage, airag (le fameux lait de jument fermenté), séparer la crème de lait, etc..., préparer les repas et déjà la fin de la journée approche, de nouveau c’est le moment de la traite. Des petits feux sont allumés avec des bouses de vaches séchées pour produire de la fumée qui éloignera mouches et moustiques.
Pendant ce temps, les hommes sont occupés avec les chevaux et les yacks, il y a tout le temps quelque chose à faire : regrouper le troupeau, sélectionner les chevaux pour la monte, d’autres qui participeront aux course de l’été.
Chaque membre de la famille a sa place sous la yourte et un travail attribué, les jeunes enfants sont souvent occupés au ramassage du crottin pour le faire sécher, les plus grands s’occupent des agneaux et des veaux. Et bien sûr, des travaux de dernière minute trouvent toujours une place pour remplir l’espace de la journée, comme réparer le feutre de la yourte, laver la toile et bien d’autres.
Nous dormons en yourte, ou sous une tente installée à côté des yourtes, selon l'espace disponible.
Repas inclus.

  • Hébergement : en yourte
  • Transfert : Véhicule privatisé , 0h30, 20 km
Jour 8 :

Monts du Khangaï : trek

Début de notre trek dans les monts du Khangaï, au cœur des immenses paysages de steppes typiques de la Mongolie : nous randonnons dans de grandes vallée herbeuses et entre des collines couvertes de forêts. Les randonnées sont assez faciles, bien qu'hors sentiers. Nous rencontrerons certainement plusieurs familles habitant ces vallées.
Chaque soir nous dressons le camp à proximité d'un point d'eau ou d'un camp nomade. L'itinéraire pourra varier et dépendra de divers facteurs tels que la météo, la richesse des pâturages, l'emplacement des camps nomades. L'itinéraire de ces 4 jours se dirigera vers Khayrkhan Uul, crête montagneuse qui culmine à 3380m. Le Khayrkhan sépare le massif du Khangaï en deux, chacun des versants subissant une influence climatique différente, l’un orienté au nord reçoit les perturbations venant de Sibérie, c’est l’Arkhangay, l’autre étant sous influence du Gobi est plus désertique, c’est l’Ovorkhangay.
Repas inclus.
4h30 à 6h de marche, 15 à 20km, dénivelé faible.

  • Hébergement : sous tente
Jour 9 :

Monts du Khangaï : trek

Poursuite de notre trek : nous passons un petit col et sillonnons la vallée voisine, où nous rencontrons d'autres familles.
Repas inclus.
4h30 à 6h de marche, 15 à 20km, dénivelé faible.

  • Hébergement : sous tente
Jour 10 :

Monts du Khangaï : trek

Nous nous enfonçons dans les monts Khangaï et randonnons dans une succession de steppes et vallons, prairies et zones boisées, collines et crêtes rocailleuses.
Repas inclus.
4h30 à 6h de marche, 15 à 20km, dénivelé faible.

  • Hébergement : sous tente
Jour 11 :

Monts du Khangaï : trek

Dernière journée de trek en boucle dans les monts du Khangaï : nous aurons le plaisir de retrouver Jaaya pour une dernière nuit en pleine nature.
Nous dormons en yourte, ou sous une tente installée à côté des yourtes, selon l'espace disponible.
Repas inclus.
4h30 à 6h de marche, 15 à 20km, dénivelé faible.

  • Hébergement : en yourte
Jour 12 :

Monts du Khangaï - Khogno Khan - Oulan-Bator

Nous prenons la route pour rentrer à Oulan-Bator. Arrivée en milieu d'après-midi et temps libre dans la capitale.
Repas inclus.

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé , 5h30, 380 km
Jour 13 :

Oulan-Bator - fin des services

Fin des services.
Note : en fonction des horaires de vol, il est possible que le départ d'Oulan-Bator soit le J13 au soir.

Important itinéraire

• L'itinéraire peut être modifié sur place en fonction de la météo, des emplacements des camps de nomades, du niveau des participants etc…

• Seules deux compagnies aériennes locales opèrent les vols intérieurs qui sont parfois très chargés en période de haute saison. Par conséquent, l'itinéraire peut être inversé.

• Les temps de transferts sont donnés à titre indicatif. Ils dépendent des conditions climatiques et de l'état des routes.

• Les temps de marche sont également donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins.

• Les nomades, par définition, se déplacent régulièrement en fonction des alpages, de l'eau... nos rencontres avec eux sont donc aléatoires.

• Afin de vous protéger et de protéger les autres face à l'épidémie de Covid-19 pendant votre séjour, nous vous demandons de vous munir de gel hydroalcoolique et de masques en quantité suffisante pour toute la durée de votre séjour. Il est également essentiel de bien respecter les gestes barrières et suivre les recommandations du guide.

• Pour répondre aux réglementations locales et vous assurer un voyage dans les meilleures conditions, voici les principales mesures mises en place et quelques règles à respecter :
- Respecter, autant que possible, une distance physique d’au moins 1,50m avec les membres de l’équipe locale et les autres voyageurs (en dehors des membres du même cercle social).
- Le port du masque est obligatoire dans les aéroports et les gares, ainsi que dans tous les transports et dans certains halls et couloirs d’hôtels.
- Une prise de température quotidienne pourra être effectuée par votre guide.
- Avant chaque visite, votre guide vous informera du protocole sanitaire prévu par chaque partenaire (généralement port du masque et lavage des mains et éventuellement création de sous-groupes si des restrictions de capacités existent).
- Votre guide ne pourra pas vous prêter son équipement personnel (télescope, jumelles, brochures entre autres).
- Au restaurant, des mesures de distanciation pourront être appliquées entre des personnes faisant partie d’un cercle social différent.
Ces informations sont des lignes directrices générales auxquelles peuvent s’ajouter d’autres mesures appliquées par nos partenaires sur place et adaptées aux besoins spécifiques de chaque lieu ou activité. Les règlementations locales sont susceptibles d'évoluer, le cas échéant votre guide vous en informera. Merci de respecter ses consignes et d’être à l’écoute de ses recommandations.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée,
Découverte

Environnement

Forêts, collines, rivières et lacs

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
4 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 300 à 500 mètres. Bonne condition physique requise.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

7 jours de marche

Nombre de participants

De 5 à 15 participants

Caractéristiques du circuit

Longueur et dénivelés des randonnées
Les déserts et steppes de Mongolie offrent un terrain de jeu aux nombreuses possibilités. Selon les conditions météo, l'état du terrain et le niveau du groupe, le guide adaptera la longueur des randonnées. Elles seront généralement un peu plus courtes lorsque le terrain est constitué de sable. En moyenne, les randonnées se feront sur une distance de 15 à 20km. Les dénivelés sont globalement assez faibles et ne dépasseront guère les 400 ou 500m par jour. Certaines journées se font sur un terrain quasiment sans dénivelé.

Terrain de randonnée
Le trek se fait en grande partie hors sentiers mais ne présente pas de difficulté particulière. A Khogno Khan, nous marchons en partie sur un terrain de petites dunes peu techniques, quoique le sable ralentisse le rythme de marche. Dans les monts du Khangaï nous évoluons généralement sur un terrain assez facile couvert d'herbe.

Voyager en Mongolie
Les conditions d’un voyage en Mongolie sont très particulières. En effet, ce pays ne peut se comparer à aucune autre destination. Les distances importantes sur des pistes en plus ou moins bon état et les faibles infrastructures touristiques impliquent un voyage qui peut s’avérer rude. Heureusement, la diversité des paysages, le mode de vie unique des Mongols et leur hospitalité, la sensation enfin d'horizons infinis, viennent largement compenser le confort sommaire de ces voyages.

Hébergement

- 2 nuits à Oulan-Bator (J2 et 13) :
Hôtel Edelweiss (ou similaire)
www.edelweiss.mn

En dehors des villes :

- 7 nuits en campement : nous utilisons des tentes trois places pour deux personnes. Tapis de sol fournis. Les repas du soir sont pris sous une grande tente mess avec tables et chaises de camping. Chacun doit participer au montage et démontage de sa tente.

- 2 nuits en yourte chez l'habitant (J8 et 12) : le confort y est très sommaire mais ce type d'hébergement facilite le contact avec les locaux. Il y a généralement 4 ou 5 lits dans une yourte, les matelas sont durs et il n'y a ni toilettes ni douche. Selon la capacité de la yourte et la taille du groupe, la nuit peut se faire sous une tente que nous installons à côté du camp de nomades.
Il est d'usage d'offrir un petit cadeau à nos hôtes (savon, cahier avec stylo...).

Chambre / tente individuelle (à la demande) : nous contacter pour disponibilité et prix.

Nourriture

Régimes alimentaires spécifiques
Nous nous efforçons de nous adapter à vos éventuelles restrictions alimentaires, en fonction des menus et aliments disponibles en Mongolie. Si vous suivez un régime particulier, vous pouvez en faire part à votre conseiller au moment de votre inscription.
Pour information, en Mongolie nous sommes en mesure de nous adapter aux régimes suivants : végétarien, végétalien/vegan, sans gluten, sans fruits à coques, sans crustacés, sans lactose.
Il est en revanche difficile de s'adapter aux régimes crudivore, kascher et halal.

A Oulan-Bator, il y a pléthore de restaurants facilement accessibles à pied depuis l'hôtel. Cela va de la cantine mongole bon marché, où l'on mange pour moins de 5€, jusqu'à de très bonnes tables, comme le Silk Road avec ses plats d'Asie centrale ou indiens qui coûtent jusqu'à 10€.
En dehors de la capitale, les repas sont préparés par le cuisinier à base de produits achetés à Oulan-Bator, complétés par des produits locaux achetés dans les marchés ou dans la steppe. Même si la viande et le lait sont les produits de base de l'alimentation des Mongols, votre cuisinier saura vous préparer des repas variés à base de légumes (salades, soupe...). Si vous avez des barres énergétiques de prédilection, vous pouvez en apporter.

Boissons
A Oulan-Bator et dans les autres petites villes, il est possible d'acheter de l'eau minérale (environ 1000 tugriks la petite bouteille dans les supérettes).
Pendant les randonnées, l'eau des rivières doit être traitée directement et individuellement dans chaque gourde.
Le thé est servi à volonté par votre cuisinier lors des repas en campement.

Encadrement

- Un accompagnateur Terres d'Aventure mongol francophone
- Un guide local mongolophone pour les randonnées
- Un chauffeur par véhicule
- Un cuisinier pour la préparation des repas lors des campements sous tente (assisté d’un aide cuisinier si la taille du groupe le justifie)
- Des cavaliers pour la gestion des chevaux de portage

Le guide a en charge la réussite de votre voyage, donc n’hésitez pas à lui poser des questions et, surtout, à suivre ses conseils !

Note : le tourisme en Mongolie est relativement récent et ne fonctionne que quelques mois par an, aussi faut-il savoir se montrer tolérant vis-à-vis des guides locaux qui n'ont pas encore toute l'expérience et le savoir-faire que l'on trouve dans d'autres pays d'Asie…

Transfert et transport des bagages

Transferts terrestres en véhicules tout-terrain privatisés.

Lors des randonnées, des chevaux portent le matériel nécessaire à la journée, et le reste du matériel (bagages principaux, matériel de campement) est transporté par notre véhicule que nous retrouvons chaque soir.

Important : peu de routes sont asphaltées, il s'agit la plupart du temps de pistes. Un voyage sur de longues distances en Mongolie est éprouvant pour le dos. Les véhicules, soumis à rude épreuve, souffrent eux aussi. Il est courant de perdre quelques heures au cours du voyage, pour des raisons mécaniques. Les chauffeurs, mécaniciens hors pairs (et propriétaires de leur véhicule) savent tout réparer. Il faut apprendre à vivre comme les Mongols : la patience devient une vertu indispensable.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 30 à 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.
Si vous décollez de Paris avec le reste du groupe, l’assistant aéroport vous remettra des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Si vous décollez à un horaire différent du groupe, ou au départ d’un autre aéroport, vous pouvez demander les étiquettes bagages à votre conseiller.

Nos recommandations :
• Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
• Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité notamment vos médicaments en cas de traitement particulier (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Des réglementations strictes sont en vigueur concernant les bagages en soute et en cabine. Nous vous conseillons vivement de vous renseigner sur les différentes restrictions et de consulter les informations présentes sur les sites des compagnies aériennes, des aéroports et auprès des autorités compétentes en matière d’aviation civile (en France, consulter le site de la direction de l’aviation civile?: https://airbag.dsac.aviation-civile.gouv.fr/AirBag

Merci de noter que le poids de vos bagages (soute + bagage à main) est limité à 15kg par personne sur les vols intérieurs en Mongolie.
Cependant, moyennant environ 5$ par kilo supplémentaire, vous êtes autorisé à transporter jusqu'à 20kg maximum (soute + bagage à main). Ce supplément est à régler par vos soins directement à l'aéroport.
Afin de ne pas surcharger vos animaux de bât (cheval), il est préférable de vous limiter à 15 kg au départ de la France.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• 1 bonnet et/ou bandeau
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche) : évitez le coton, très long à sécher ; préférez des t-shirts manches courtes en Capilene (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 ou 2 sous-pulls (remarques idem ci-dessus) ou chemises manches longues
• 1 collant
• 1 bermuda/short
• 2 pantalons de trekking
• 1 cape de pluie et surpantalon
• 1 veste en "fibre polaire" type Polartec 200 ou Windstopper ou Windpro
• 1 veste type Gore-tex, simple et légère type Paclite ou H2No Storm
• 1 gilet ou veste (duvet ou Thermolite) ou anorak chaud
• 1 maillot de bain (sauf en septembre et octobre)
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Evitez les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules, préférez celles à base de Coolmax par exemple.
• 1 paire de gants
• 1 paire de chaussures de randonnée de très bonne qualité
• 1 paire de stop-tout ou guêtres (facultatif mais peut s’avérer utile)
• 1 paire de chaussures de jogging
• 1 paire de sandales (ou de vieilles baskets) pour les traversées de gués

Merci de respecter scrupuleusement la liste des vêtements conseillés : chacun d'eux peut s'avérer utile. Le climat en Mongolie est très capricieux et, dans un même voyage, vous pouvez vivre les 4 saisons.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil de bonne qualité
• 1 ou 2 bâtons télescopiques (facultatifs)
• 1 gourde (1 litre minimum)
• 1 lampe frontale + piles + ampoules
• 1 couteau de poche
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Des sacs plastiques pour protéger ses affaires
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable) + des lingettes ; il y a des serviettes de toilette qui sèchent rapidement
• Bouchons d'oreilles
• Quelques mètres de cordon à linge + petites pinces peuvent s’avérer utiles
• Papier toilette (à ne pas brûler - feu de steppe - mais l'enterrer)
• Crème solaire (très haute protection) + stick à lèvres

Couchage

Matériel à emporter :
• 1 sac de couchage pouvant aller à -5°/-10°C en température dite "confort"
• 1 drap sac (plus facile à laver après le voyage que le sac de couchage)

Facultatif mais recommandé : vous pouvez apporter un matelas mousse ou gonflable qui apportera plus de confort que le simple tapis de sol fourni sur place, pour les nuits sous tente.

Note : en mai-juin, il peut faire encore froid et dès le mois d'août, les nuits deviennent de plus en plus froides.

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique (type Lopéramide ou Tiorfan…)
• Pansement intestinal (type Smecta)
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Pastilles purifiantes pour l’eau (type Micropur Forte ou Aquatabs)
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Pommade anti-inflammatoire
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Répulsif anti-moustiques efficace
• Crème solaire et Biafine

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours, fournie par l'agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

Pour les nuits en campement : tapis de sol, matériel de cuisine collectif, tentes, tente mess et vaisselle.

Pour se laver, nous fournissons de petites bassines. La toilette se fait au bord des rivières, néanmoins l'eau usagée ne doit pas être versée dans la rivière mais jetée en pleine nature.

3. Formalités et santé

Formalités

Pour obtenir les informations sur les formalités d'entrée dans le pays, consulter : http://www.voyage.gc.ca/countries_pays/menu-fra.asp

Vaccins Obligatoires

Pas de vaccin obligatoire, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays d'Afrique subsaharienne et d'Amérique latine où la maladie est présente.

Vaccins Conseillés

Les conditions d'hygiène souvent précaires réclament que le voyageur soit efficacement protégé contre tuberculose, diphtérie, tétanos, poliomyélite, hépatites A et B, coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), rougeole pour les enfants, typhoïde, rage.

Bien que située dans une zone potentiellement endémique d’encéphalite japonaise, la Mongolie, n’ayant pas eu d’épidémie ces dernières années, ne justifie pas systématiquement la recommandation du vaccin Ixiaro (sinon aux expat', plus qu’aux voyageurs).
Les tiques peuvent être responsables de plusieurs maladies dont seule l’encéphalite à tiques peut être prévenue par la vaccination, laquelle est recommandée, aux cavaliers notamment. La protection contre les autres risques liés aux morsures de tiques (maladie de Lyme, borrélioses…) justifie le port de vêtements couvrants (de la tête aux pieds) en randonnée, la recherche quotidienne et l’extraction des tiques (en vérifiant que la totalité du corps de l'acarien ait été extirpée - avec un tire-tique ou une pince à épiler). Les répulsifs « peau et vêtements » habituels (Insect Ecran, Cinq sur Cinq) ont une action modérée. Un traitement antibiotique (doxycycline) n’est justifié qu’en cas de réaction inflammatoire au point d’extraction.

Autres risques

PENDANT LA PERIODE DE CIRCULATION DU COVID19, NOUS INVITONS LES VOYAGEURS A CONSULTER NOS « NEWS » SANTE, OU NOUS ACTUALISONS LES RECOMMANDATIONS SANITAIRES.

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont précaires dans l'ensemble. En cas de problème grave, il faudra prendre conseil auprès de la compagnie d'assistance et des services de l´ambassade de France à Oulan-Bator

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Climat:

La Mongolie est le "pays du ciel bleu", elle jouit en effet de plus de 250 jours d’ensoleillement par an. Il faut dire qu’en toute saison le vent pousse les nuages… Climat continental classique : des hivers secs et froids (jusqu’à -50°) et des étés chauds (jusqu’à 45°, dans le désert de Gobi). Les températures sont assez homogènes sur l’ensemble du pays. Les précipitations (pluie, neige) se raréfient d’ouest en est ; "ça tombe" entre mars et octobre. Certaines années, le mois de mai peut être encore un mois d’hiver : froid, brouillard, tempêtes de neige... Températures moyennes en été, 20° ; en hiver, -24°.

Le climat de la Mongolie est continental et capricieux. Il change vite, influencé par le vent du nord. Un proverbe mongol dit qu'on peut voir les quatre saisons en une seule journée. Ce circuit se passe dans le désert du Gobi et dans la région du Khangaï, deux régions aux climats bien différents.

Dans la vallée du Khangaï : en mai et juin, il peut faire encore froid (de 0° à +15°). L'été (juillet-août) est une bonne saison : on trouve les températures les plus chaudes (15° à 25°), mais il pleut souvent. L'automne (septembre-octobre) est moins pluvieux, mais il fait frais la nuit (-5° à +15°). La région du parc national des 8 lacs est très fraîche, et des tempêtes de neige ne sont pas rares en juin, ou à partir de la mi-août.

Dans le désert du Gobi : en mai et juin les températures oscillent entre 5° et 25°. Attention l'été, car elles peuvent être très élevées en juillet et août (prévoyez des vêtements en conséquence), entre 25° et 35°, avec des nuits chaudes. En septembre et octobre, les températures, plus fraîches, vont de 6° à 20°.

Ce circuit peut être réalisé de mai à octobre, avec des températures plus élevées en juillet-août. Pour les personnes sensibles à la chaleur, nous vous conseillons de partir en mai-juin ou septembre-octobre, notamment dans le désert de Gobi. Ces mois de l’année ont de nombreux atouts. En mai-juin, la nature s’éveille après les longs mois d’hivers : les paysages reverdissent, la floraison commence, les animaux mettent bas et c’est l’occasion de voir les agneaux, poulains et jeunes yacks. Les chameaux portent leur robe d’hiver et sont bien plus majestueux ainsi ! C’est aussi en mai, juin, septembre et octobre que l’on profite souvent de lumières extraordinaires. Le climat changeant renforce l’extraordinaire sensation de retour à la nature que l’on recherche lors d’un voyage en Mongolie. Quant aux rencontres, les nomades sont souvent très actifs durant l’été, occupés par leurs tâches quotidiennes, et sont donc plus disponibles en mi-saison.


Us et coutumes, bonnes pratiques:

> Respecter les habitants
Il est conseillé d'éviter de poser certaines questions, comme l'âge des personnes. Le guide, faisant office de traducteur lorsque vous discutez avec les habitants, vous signalera toute question à éviter.
Il est souvent mal vu de photographier les personnes sans leur demander la permission. N'hésitez pas à demander l'autorisation, et à prendre une photo si la personne vous le permet.

> Respecter les lieux sacrés
Il existe certains sites sacrés, que le guide vous indiquera si vous y passez, mais le plus important est de respecter l'eau : elle est sacrée dans la culture nomade. Les nomades utilisent l'eau des sources, rivières, ruisseaux, lacs etc. pour leur alimentation quotidienne (préparation du thé, des repas...). Il ne faut donc pas salir l'eau, par exemple éviter de se laver, faire ses besoins, laver un objet. Il est en revanche possible de prendre de l'eau puis de jeter l'eau usagée dans une zone sèche.
De même, le feu revêt une grande importance pour les nomades. En campement ou dans les yourtes, il ne faut rien jeter de sale dans le feu, tels que mégots, mouchoirs usagés, etc. (des sacs poubelles seront à votre disposition).
Dans les temples bouddhiques, veuillez retirer votre chapeau ou casquette.

> Troupeaux
Restez prudent lorsque vous êtes près d'un troupeau (yacks, chameaux etc.), évitez notamment d'approcher une femelle et ses petits. Même partiellement domestiqués, leurs comportements restent imprévisibles.

> Les bons comportements lors des nuits en yourte chez l'habitant

Faire
• Mettre d’abord le pied droit pour entrer dans une yourte
• Garder votre chapeau quand vous entrez dans une yourte (si vous en portez un)
• Accepter les choses avec les deux mains, ou avec votre main droite
• Accepter (au moins goûter) la nourriture ou boisson que votre hôte vous offre
• Accepter la tabatière de votre hôte, sentir l’ouverture et la retourner
• Demander, se présenter et faire la conversation avant de prendre des photos
• Offrir un cadeau autre que de l’argent en quittant vos hôtes

Ne pas faire
• Frapper la porte de la yourte ou du tipi et dire « puis-je entrer ? »
• Bloquer la zone sacrée dans la yourte
• Refuser de la nourriture ou du thé
• Lancer des objets, surtout à l'intérieur de la yourte
• Passer par le nord de la yourte sans autorisation
• Diriger vos pieds en direction de l’autel (c’est-à-dire au nord) quand vous êtes assis dans une yourte
• Ne pas gêner la circulation dans la yourte en gardant les jambes déployées
• S’adosser contre la colonne centrale ou les murs d’une yourte
• Ne pas piétiner un feu, y verser de l’eau ou y jeter des ordures : le feu est sacré
• Tourner le dos ou pointer avec votre doigt l’autel et les objets religieux au fond de la yourte
• Agiter votre manche est un signe de protestation quand on reçoit de la nourriture
• Marcher sur le seuil, ni s’y arrêter pour entrer ou sortir de la yourte
• Passer entre les 2 poteaux, c'est le territoire de l’esprit du feu dans le poêle
• Passer ou accepter quoi que ce soit avec la main gauche
• Pointer quelqu'un ou les objets religieux avec votre doigt
• Parler ou plaisanter au sujet de mauvaises choses qui peuvent arriver
• Toucher le chapeau ou le haut du corps de quelqu'un sans autorisation
• Siffler à l’intérieur de la yourte ou d’une maison appartenant à un Mongol
• Laver la vaisselle sale / vêtements directement dans un plan d'eau
• Mettre des déchets ou choses sales dans l’eau
• Pointer un couteau ou un objet pointu en direction de quelqu'un

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L'équilibre écologique des régions de montagne est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupe restreint, le perturbe d'autant plus facilement. Dans l'intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l'état des sites qu'il traverse et où il bivouaque. La lutte contre la pollution doit être l'affaire de chacun, même si vous constatez que certains lieux sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs, boîtes, etc… Votre accompagnateur y veillera.

Ne pas brûler le papier WC (feux de steppe et de forêt) mais l'enterrer.
Ne pas se laver (ni se soulager) dans les rivières et lacs, en Mongolie ce sont des lieux sacrés et ils ne doivent pas être pollués.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

Bibliographie

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Dans l'ombre de Gengis Khan de Julien Peltier, édition Transboréal.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

S'inscrire / Poser une option