Nouveau

Randonnée Désert De Gobi - Trek Orkhon Trek des dunes du Gobi aux parc des 8 lacs

  • Eleveur Nomade - Mongolie
  • Vallée de l Orkhon - Mongolie
  • Chameau - Désert de Gobi - Mongolie
  • Parc national de Naiman Nuur ou des 8 lacs - Mongolie
  • Vallée de l Orkhon - Khangai - Mongolie
  • Chute de l Ulaan Tsutgalan - Vallée de l Orkhon - Mongolie
  • Eleveur Nomade - Mongolie
  • Yolin Am - Désert de Gobi - Mongolie
  • Falaises de Bayanzag - Désert de Gobi - Mongolie
  • Dunes de Khongor - Désert de Gobi - Mongolie
  • À partir de 4800 $CAD
  • Prochain départ
  • Circuit accompagné
  • 16 Jours
  • Niveau :
  • Altitude
  • Code : MON033

  • • 2 treks dans les dunes de Khongor et le parc des 8 lacs
  • • Les rencontres avec les nomades
  • • Une véritable immersion dans une nature vierge

Le mythique désert de Gobi, situé au sud de la Mongolie, offre une grande palette de paysages : dunes de sable, imposantes chaînes de montagnes creusées de canyons, vastes plaines désertiques. Il sera notre point de départ : après une courte randonnée dans le canyon gelé de Yoliin Am, nous partons pour un trek en itinérance le long du cordon dunaire de Khongoryn Els, qui s'étire sur plus de 100km entre deux chaînes de montagnes.
Nous partons ensuite vers le nord en direction du parc national de Naïman Nuur, ou parc des 8 lacs. Changement complet de décor : place aux steppes herbeuses, collines boisées et nombreux lacs. Notre deuxième trek traverse ce superbe environnement pour aboutir dans la magnifique vallée de l'Orkhon, immense espace où les nomades viennent chercher d'excellents pâturages pour leurs troupeaux.
Nous terminons ce voyage au parc national de Khustai, connu notamment pour ses chevaux de Przewalski. Le périple sera émaillé de visites de monastères dont celui d'Ongiin Hiid, et celui d'Erdenezuu dans l'ancien capitale de Gengis Khan : Karakorum (Kharkhorin). La vie nomade est partout présente, et les occasions seront nombreuses de rencontrer les nomades et découvrir leur mode de vie.

  • Activités

    Randonnée, Découverte

  • Hébergements

    Sous tente (12), en yourte (4), Libre (2), en hôtel (1)

  • Transferts

    Véhicule privatisé

  • Itinérance

    Voyage itinérant

  • Environnement

    Forêts, collines, rivières et lacs, Désert

Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

04/06/2023

19/06/2023

4970 $CAD Assuré à partir de 4

16/07/2023

31/07/2023

5150 $CAD Assuré

06/08/2023

21/08/2023

5150 $CAD Assuré

03/09/2023

18/09/2023

4800 $CAD Assuré

Le prix comprend

Les transferts lors du circuit
Le transport des bagages
L’encadrement
L’hébergement en pension complète sauf les boissons et certains repas
Les vols intérieurs

Le prix ne comprend pas

• Le transport aérien international
• Assurances
• Frais d'inscription
• Frais de visa pour les ressortissants non canadiens
• Pourboires, boissons et dépenses personnelles
• Les repas à Ulan-Bator (compter entre 8000 et 13000 Tughrig par repas)
• Les frais de surcharge des bagages sur les vols intérieurs (environ 5 $/kg supplémentaire au-delà des 15kg)
• Les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe

Complément d'information tarifaire

Supplément single : nous consulter

Idées associées

Karakorum  /   Oulan Bator  /   Erdene Zuu.

Jour par jour

Jour 1 :

Oulan-Bator

Arrivée à Oulan-Bator, la capitale de la Mongolie. Rendez-vous à l'hôtel. En fonction des horaires de vol, première visite de la ville.
Programme indicatif : après avoir traversé la place centrale où trône le mausolée de Gengis Khan et la statue de Sukbataar, nous visitons le musée national de Mongolie qui retrace l'histoire du pays.
Repas libres.

  • Hébergement : en hôtel
Jour 2 :

Oulan-Bator - vol pour Dalanzadgad - réserve naturelle de Yoliin Am (2500m)

Tôt le matin, vol pour Dalanzadgad (environ 1h30) dans le sud du pays, porte d'entrée du désert du Gobi. Nous retrouvons nos véhicules et faisons la connaissance de notre chauffeur et notre cuisinier qui nous accompagnent tout au long du voyage.
Nous partons en direction du canyon de la réserve naturelle de Yoliin Am à 2500m, refuge des gypaètes barbus, ibex et argalis. Nous randonnons dans le canyon de Yoliin Am, très encaissé et dont la rivière est gelée la majeure partie de l'année.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 2h et 2h30
  • Hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 1h et 1h30, 60 km
Jour 3 :

Yoliin Am - Khoolt Bag (1800m)

Départ en direction de Khoolt Ba, petit hameau administratif entouré par les magnifiques montagnes de sable. Balade autour de campement dans les montagnes. C'est le point de départ de notre trek qui commence le lendemain.
Repas inclus.

  • Hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 3h30 et 4h, 130 km
Jour 4 :

Khoolt Bag - vallée de Gyalaan

Aujourd'hui démarre notre périple de 4 jours le long de la vallée des Grandes Dunes de Khongor, la rivière de Khongor et ses plages de sable. Nous commençons notre randonnée près de Khoolt Bag et traversons les dunes par Davkhar Tovog, avant d'atteindre la vallée de Gyalaan, où nous installons notre campement.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 4h30 et 5h
  • Distance Parcourue : 16 km
  • Dénivelé + : 350 m
  • Dénivelé - : 100 m
  • Hébergement : sous tente
Jour 5 :

Vallée de Gyalaan

Poursuite de notre randonnée dans la vallée de Gyalaan. Plusieurs familles de nomades habitent la région, en yourte, accompagnée de leur bétail. Nous rendrons visite à l'une d'elles pour découvrir le mode de vie traditionnel des bergers du désert de Gobi. En chemin, nous croiserons un "ovoo", un lieu sacré pour la population locale.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 4h et 4h30
  • Distance Parcourue : 15 km
  • Dénivelé + : 100 m
  • Dénivelé - : 150 m
  • Hébergement : sous tente
Jour 6 :

Vallée de Gyalaan - Vallée de Jargalant

Après avoir traversé la vallée de Gyalaan, nous descendons dans la vallée de Jargalant. Nous installons notre bivouac au pied des montagnes avec une magnifique vue sur les dunes de sables de Khongor.
Repas inclus.

  • Heures de marche : 4h
  • Distance Parcourue : 15 km
  • Dénivelé - : 450 m
  • Hébergement : sous tente
Jour 7 :

Vallée de Jargalant - Khongoryn Els (dunes de Khongor)

Nous traversons les dunes de sable de Khongor par le passage d’Uujim. Les dunes occupent une superficie de 965km² dans le parc national de Gobi Gurvan Saïkhan. Elles s’étirent sur 180km de long pour une largeur pouvant atteindre par endroit plus de 20km. Les dunes les plus élevées peuvent atteindre 200m de haut. Nous continuons notre randonnée jusqu’aux sources de Seruun et Nuden. C’est l'une des plus belles oasis du désert de Gobi.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 4h et 5h
  • Distance Parcourue : 16 km
  • Dénivelé + : 180 m
  • Dénivelé - : 120 m
  • Hébergement : en yourte
Jour 8 :

Khongoryn Els - Falaises de Bayanzag (1200m)

Aujourd'hui, nous prenons la route en direction de Bulgan, en traversant une immense plaine. Nous nous arrêtons à la montagne de Khavtsgait pour observer les pétroglyphes, qui dateraient de 4000 à 5000 ans au cours de l'âge du bronze moyen et tardif et du début de l'âge du fer. Nous arrivons ensuite à Bayanzag, superbe falaise de sable rouge où furent découverts les premiers œufs fossilisés de dinosaures en 1922. Le soir, balade à pied pour admirer le merveilleux coucher du soleil sur ces falaises teintées d'ocre et de rouge.
Repas inclus.

  • Heures de marche : 3h
  • Dénivelé + : 120 m
  • Dénivelé - : 120 m
  • Hébergement : en yourte
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 3h30 et 4h, 160 km
Jour 9 :

Bayanzag - monastère d'Ongiin Hiid - Bayangol (1300m)

Nous quittons le mythique désert de Gobi pour remonter plus au nord en traversant quelques déserts de pierres, herbes rases et mini dunes. Le ciel et la terre se confondent en mirages dans une immensité digne du bush australien. Pique-nique face aux ruines du monastère d’Ongiin Hiid, détruit par les dernières purges staliniennes en 1939. C'était l'un des plus grands du désert de Gobi ; il pouvait accueillir jusqu'à 1000 moines. Nous poursuivons notre route jusqu'à Bayangol où nous installons notre campement au bord d'une rivière.
Repas inclus.

  • Hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 5h30 et 6h, 250 km
Jour 10 :

Bayangol - marché de Arvaïkheer - parc national de Naïman Nuur ou des 8 lacs (2500m)

Continuation en direction des verts pâturages et de la chaîne de montagnes du Khangaï. En chemin, nous nous arrêtons à Arvaïkheer et visitons son marché de containers (s'il est ouvert lors de notre passage). Si nous le souhaitons, et selon la taille du groupe, nous essaierons d'acheter un mouton afin de préparer un khorkhog le soir (plat typique mongol de viande cuite dans une énorme cocotte à l'aide de pierres chauffées).
Nous reprenons la route par une piste de montagne jusqu'à Uyanga, aux portes du parc national de Naïman Nuur (signifiant "huit lacs"). Situés à une altitude moyenne de 2500m, ces lacs de montagne sont alimentés par la rivière Urkhit et environnés de cratères de volcans éteints.
Nous rencontrons la famille nomade qui nous accompagnera pour le portage par yacks ou chevaux pendant notre randonnée. Selon la capacité des yourtes, nous avons la possibilité, soit de dormir dans une des yourtes installées près de celle de la famille (4/5 personnes par yourte), soit dans une tente que nous installons à côté du camp de nomades.
Repas inclus.

  • Hébergement : en yourte
  • Transfert : Véhicule privatisé , entre 5h et 5h30, 160 km
Jour 11 :

Shuranga - Khar Khad

Ce matin les chauffeurs nous quittent ; nous les retrouverons au parc national de l’Orkhon. Préparation et chargement des chevaux ou yacks qui porteront nos affaires.
Début de notre trek dans le parc de Naïman Nuur. Le décor est ici totalement différent des paysages des jours précédents : steppe, collines et petite montagnes, lacs, zones herbeuses et forêts. Montée facile jusqu'au col de Shireet, qui offre une vue magnifique sur le lac du même nom. Nous poursuivons jusqu'à Khar Khad, puis installons notre camp au bord de l'eau, à l'orée de la forêt.
Note : bagages réduits du J12 au J14. Le véhicule ne pouvant pas nous suivre pendant le trek, nous devons réunir dans un petit sac uniquement nos affaires pour ces 4 jours. L'ensemble de ces petits sacs sera acheminé par des chevaux ou des yacks qu’il ne faut pas surcharger.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Distance Parcourue : 20 km
  • Dénivelé + : 700 m
  • Dénivelé - : 400 m
  • Hébergement : sous tente
Jour 12 :

Khar Khad - Lac du Nombril (2200m)

Randonnée en forêt. Nous passons près du lac Bugat ("lac du Cerf") où nichent de nombreux oiseaux migrateurs (2250m). Nous continuons à travers ces vallées parsemées de lacs aux couleurs changeantes… Chacun est constitué de micro-organismes différents et pour la plupart endémiques. Nous marchons jusqu'au "lac de l’Autel" puis longeons un autre lac, désormais asséché, et remontons sur les collines en face. Pique-nique au Döröö Nuur ("lac de l'Etrier"), puis courte marche pour rejoindre le camp au-dessus du Khuis Nuur (“lac du Nombril") à 2200m : vue splendide sur la vallée.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 4h30 et 5h
  • Distance Parcourue : 15 km
  • Dénivelé + : 150 m
  • Dénivelé - : 300 m
  • Hébergement : sous tente
Jour 13 :

Lac du Nombril - Khyatruunii Am

Nous quittons la réserve naturelle des 8 lacs. Le paysage devient plus volcanique avec de grandes coulées de lave qui annoncent la vallée de l’Orkhon. Nous randonnons jusqu’à Khyatruunii Am en passent par le col Buurug offrant une vue splendide sur la coulée de lave fermant la vallée des 8 lacs, puis descente vers la plaine. Marche entre coulées basaltiques et forêt de conifères jusqu’à notre campement. Nous retrouvons nos véhicules à l'entrée de Khyatruunii Am.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 5h30 et 6h
  • Distance Parcourue : 20 km
  • Dénivelé + : 300 m
  • Dénivelé - : 550 m
  • Hébergement : sous tente
Jour 14 :

Khyatruunii Am - Chutes de l'Orkhon

Nous randonnons dans la Vallée de l’Orkhon, classée au patrimoine mondial par l’UNESCO en 2004, où vivent de nombreuses familles d’éleveurs. Pique-nique au bord de la rivière Orkhon. La vallée est recouverte de lave provenant du volcan Togoo (qui signifie "le chaudron" ou "la marmite") entré en éruption il y a probablement 20 à 30 000 ans ; cela a donné naissance à une faille dans laquelle s’écoulent l’Orkhon et ses affluents, dont le "fleuve Rouge" (Ulaan). Nous rejoignons les célèbres chutes de l'Orkhon (24m de haut) et poursuivons la randonnée jusqu’au camp des yourtes où nous passons une nuit.
Possibilité de faire une courte balade à cheval.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 4h30 et 5h
  • Distance Parcourue : 16 km
  • Dénivelé - : 140 m
  • Hébergement : en yourte
Jour 15 :

Vallée de l'Orkhon

Journée de randonnée le long des rives de la rivière Orkhon. La vallée de l’Orkhon offre l'image typique des grands espaces de la Mongolie : grandes steppes herbeuses entourées de collines, parsemées de yourtes où vivent des nomades avec leurs troupeaux. Nous passons la nuit au bord de la rivière.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 6h et 7h
  • Distance Parcourue : 25 km
  • Dénivelé - : 130 m
  • Hébergement : sous tente
Jour 16 :

Vallée de l'Orkhon - Kharkhorin

Nous prenons la route pour Kharkhorin, lieu où Gengis KHan établit sa capitale sous le nom de Karakorum au XIIIe siècle. Visite d'Erdenezuu, l’un des plus anciens et importants monastères mongols. Construit au XVIe siècle sur les ruines de l’ancienne capitale mongole, ses temples furent souvent brûlés et détruits au cours des invasions. Célèbre pour sa muraille de 400m couronnée de 108 chörtens, c’est aujourd’hui un lieu de culte et un musée. Visite du petit marché local. L'après-midi, route en direction de l'est à travers d'immenses steppes jusqu'à notre campement.
Repas inclus.

  • Hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule privatisé , 4h30, 130 km

Important itinéraire

- En 2023, il n'est pas certain que les vols entre Dalanzadgad et Oualn-Bator soient opérés de manière régulière. En l'absence de vols, nous ferons l'ensemble du trajet par la route et adapterons l'itinéraire en conséquence :
Jour 1 : Vol pour Oulan-Bator
Jour 2 : Arrivée à Oulan-Bator
Jour 3 : Oulan-Bator - Tsagaan Suvarga
Jour 4 : Tsagaan Suvarga - Dalanzaadgad - Canyon de Yoliin Am
Jour 5 : Yoliin Am - Khoolt Bag
Jour 6 : Khoolt Bag - vallée de Gyalan
Jour 7 : Vallée de Gyalan
Jour 8 : vallée de Gyalan - vallée de Jargalant
Jour 9 : Vallée de Jargalant - Khongoryn Els
Jour 10 : Khongoryn Els - Bayanzag
Jour 11 : Bayanzag - Monastère Ongiid Khid - Bayangol
Jour 12 : Bayangol - Arvaikheer - parc de Naiman Nuur - Shuranga
Jour 13 : Shuranga - Khar Khad
Jour 14 : Khar Khad - lac du Nombril
Jour 15 : Lac du Nombril - Khyatruunii Am
Jour 16 : Khyatruunii Am - Chutes de l'Orkhon
Jour 17 : Vallée de l'Orkhon
Jour 18 : Vallée de l'Orkhon - Kharkhorin - Khogno Khan
Jour 19 : Khogno Khan - Oulan-Bator
Jour 20 : Oulan-Bator - vol de retour

- L'itinéraire peut être modifié sur place en fonction de la météo, des emplacements des camps de nomades, du niveau des participants etc…

- Seules deux compagnies aériennes locales opèrent les vols intérieurs qui sont parfois très chargés en période de haute saison. Par conséquent, l'itinéraire peut être inversé.

- Les temps de transferts sont donnés à titre indicatif. Ils dépendent des conditions climatiques et de l'état des routes.

- Les temps de marche sont également donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins.

- Les nomades, par définition, se déplacent régulièrement en fonction des alpages, de l'eau... nos rencontres avec eux sont donc aléatoires.

- Les participants devront aider au montage et démontage des campements, ainsi qu’à la manutention des bagages. Merci de prendre soin du matériel mis à votre disposition.

• Afin de vous protéger et de protéger les autres face à l'épidémie de Covid-19 pendant votre séjour, nous vous demandons de vous munir de gel hydro alcoolique et de masques en quantité suffisante pour toute la durée de votre séjour. Il est également essentiel de bien respecter les gestes barrières et suivre les recommandations du guide.

• Pour répondre aux réglementations locales et vous assurer un voyage dans les meilleures conditions, voici les principales mesures mises en place et quelques règles à respecter :
- Respecter une distance physique d’au moins 1,5 mètres avec les membres de l’équipe locale et les autres voyageurs (en dehors des membres du même cercle social)
- Le port du masque est obligatoire à l’aéroport d'Oulan-Bator ainsi que dans tous les transports et dans certains halls et couloirs d’hôtels.
- Une prise de température quotidienne sera effectuée par votre guide.
- Avant chaque visite, votre guide vous informera du protocole sanitaire prévu par chaque partenaire (généralement port du masque et lavage des mains et éventuellement création de sous-groupes si des restrictions de capacités existent).
- Votre guide ne pourra pas vous prêter son équipement personnel (télescope, jumelles, brochures entre autres).
- Au restaurant, des mesures de distanciation seront appliquées entre des personnes faisant partie d’un cercle social différent.
Ces informations sont des lignes directrices générales auxquelles peuvent s’ajouter d’autres mesures appliquées par nos partenaires sur place et adaptées aux besoins spécifiques de chaque lieu ou activité. Merci de respecter ces consignes et d’être à l’écoute des recommandations de votre guide.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée,
Découverte

Environnement

Forêts, collines, rivières et lacs,
Désert

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
4 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 300 à 500 mètres. Bonne condition physique requise.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

11 jours de randonnée

Nombre de participants

De 5 à 15 participants

Caractéristiques du circuit

Les conditions d’un voyage en Mongolie sont très particulières. En effet, ce pays ne peut se comparer à aucune autre destination. Les distances importantes sur des pistes en plus ou moins bon état et les faibles infrastructures touristiques impliquent un voyage qui peut s’avérer rude. Heureusement, la diversité des paysages, le mode de vie unique des Mongols et leur hospitalité, la sensation enfin d'horizons infinis, viennent largement compenser le confort sommaire de ces voyages.

Hébergement

- 2 nuits à Oulan-Bator : hôtel 4 étoiles (normes locales), base chambre double, avec petit déjeuner (http://www.bayangolhotel.mn). Notre choix s'est porté sur cet hôtel essentiellement parce qu'il a de l'eau chaude en quasi permanence, ce qui n'est pas chose évidente à Oulan-Bator. En effet, la plupart des établissements ne peuvent le garantir, et il arrive même qu'ils en soient privés pendant plusieurs jours : cette situation est fort désagréable après un séjour dans la steppe et avant de reprendre l’avion…

En dehors des villes :
- 3 nuits (J8, 9 et 15) en camp de yourtes (« ger camp ») dans des zones aménagées. Les yourtes hébergent deux à quatre personnes (salle commune, lits individuels, couvertures et oreillers fournis). Les repas sont pris dans une grande yourte « restaurant » équipée d’une cuisine. Toilettes et douches avec eau chaude communes. Electricité disponible. Pas de moustiquaires et de connexion Wifi.

- 12 nuits en campement : nous utilisons des tentes trois places pour deux personnes. Tapis de sol fins fournis. Tente toilettes et tente douche. Douche solaire ou à pompe, selon la disponibilité.
Les repas du soir sont pris sous une grande tente mess avec tables et chaises de camping. Chacun doit participer au montage et démontage de sa tente.
Note : il peut arriver que nous n'utilisions pas la douche sur certaines étapes, s'il y a peu d'eau disponible. En cas de vent fort, il ne sera peut-être pas possible de monter la tente douche.

- 1 nuit chez l'habitant en yourte nomade (J11) : il s'agit de 2 ou 3 yourtes supplémentaires installées près de celle de la famille. Le confort y est très sommaire mais ce type d'hébergement facilite le contact avec les locaux. Il y a généralement 4 ou 5 lits dans une yourte, les matelas sont durs et il n'y a ni toilettes ni douche. Selon la capacité de la yourte, la nuit peut se faire sous tente que nous installons à côté du camp de nomade.
Il est d'usage d'offrir un petit cadeau à nos hôtes type savon, cahier avec stylo...

Un supplément single vous permet de dormir en chambre individuelle en hôtel et sous tente.

Nourriture

Régimes alimentaires spécifiques :
Nous nous efforçons de nous adapter à vos éventuelles restrictions alimentaires, en fonction des menus et aliments disponibles en Mongolie. Si vous suivez un régime particulier, vous pouvez en faire part à votre conseiller au moment de votre inscription.
Pour information, en Mongolie, nous sommes en mesure de nous adapter aux régimes suivants : végétarien, végétalien/végan, sans gluten, sans fruits à coques, sans crustacés, sans lactose.
Il est en revanche difficile de s'adapter aux régimes crudivore, kascher et halal.

A Ulan-Bator, il y a pléthore de restaurants facilement accessibles à pied depuis l'hôtel. Cela va de la cantine mongole bon marché, où l'on mange pour moins de 5€, jusqu'à de très bonnes tables, comme le Silk Road avec ses plats d'Asie centrale ou indiens qui coûtent jusqu'à 10€.
En dehors de la capitale, les repas sont préparés par le cuisinier à base de produits achetés à Ulan-Bator, complétés par des produits locaux achetés dans les marchés ou dans la steppe. Même si la viande et le lait sont les produits de base de l'alimentation des Mongols, votre cuisinier saura vous préparer des repas variés à base de légumes (salades, soupe...). Si vous avez des barres énergétiques de prédilection, vous pouvez en apporter.

Boissons :
A Ulan-Bator et dans les autres petites villes, possibilité d'acheter de l'eau minérale (non compris, en supplément, environ 1000 tugriks la petite bouteille dans les supérettes).
Pendant les randonnées, l'eau des rivières doit être traitée directement et individuellement dans chaque gourde.
Le thé est servi à volonté par votre cuisinier lors des repas en campement.

Encadrement

- Un accompagnateur Terres d'Aventure mongol francophone
- Un guide local mongolophone pour les randonnées
- Un chauffeur par véhicule
- Un cuisinier pour la préparation des repas lors des campements sous tente (assisté d’un aide cuisinier si la taille du groupe le justifie)
- Des yak-pa mongolophones pour la gestion des yaks

Le guide a en charge la réussite de votre voyage donc n’hésitez pas à lui poser des questions et, surtout, à suivre ses conseils !

Note : le tourisme en Mongolie est relativement récent et ne fonctionne que quelques mois par an, aussi faut-il savoir se montrer tolérant vis-à-vis des guides locaux qui n'ont pas encore toute l'expérience et le savoir-faire que l'on trouve dans d'autres pays d'Asie…

Transfert et transport des bagages

Transferts terrestres en véhicules tout-terrain privatisés.

Important : peu de routes sont asphaltées, il s'agit la plupart du temps de pistes. Un voyage sur de longues distances en Mongolie est éprouvant pour le dos. Les véhicules, soumis à rude épreuve, souffrent eux aussi. Il est courant de perdre quelques heures, au cours du voyage, pour des raisons mécaniques. Les chauffeurs, mécaniciens hors pairs (et propriétaires de leur véhicule) savent tout réparer. Il faut apprendre à vivre comme les Mongols : la patience devient une vertu indispensable.

- Portage des bagages par des chevaux ou des yacks pendant le trek.
Bagages réduits du J12 au J14 : le véhicule ne pouvant pas nous suivre pendant ces 3 jours de randonnée, nous devons réunir dans un petit sac uniquement nos affaires pour ces 3 jours. L'ensemble de ces petits sacs sera acheminé par des chevaux ou des yacks qu’il ne faut pas surcharger.

Documents de voyage

Une carte de la Mongolie vous sera offerte à votre arrivée à Ulan-Bator

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 30 à 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.
Si vous décollez de Paris avec le reste du groupe, l’assistant aéroport vous remettra des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Si vous décollez à un horaire différent du groupe, ou au départ d’un autre aéroport, vous pouvez demander les étiquettes bagages à votre conseiller.

Nos recommandations :
• Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
• Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité notamment vos médicaments en cas de traitement particulier (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Des réglementations strictes sont en vigueur concernant les bagages en soute et en cabine. Nous vous conseillons vivement de vous renseigner sur les différentes restrictions et de consulter les informations présentes sur les sites des compagnies aériennes, des aéroports et auprès des autorités compétentes en matière d’aviation civile (en France, consulter le site de la direction de l’aviation civile?: https://airbag.dsac.aviation-civile.gouv.fr/AirBag

Merci de noter que le poids de vos bagages (soute + bagage à main) est limité à 15kg par personne sur les vols domestiques en Mongolie.
Cependant, moyennant environ 5$ par kilo supplémentaire, vous êtes autorisé à transporter jusqu'à 20kg maximum (soute + bagage à main). Ce supplément est à régler par vos soins directement à l'aéroport.
Afin de ne pas surcharger vos animaux de bât (cheval), il est préférable de vous limiter à 15 kg au départ de la France.

Particularités Bagages

Sur les vols intérieurs en Mongolie, le poids de votre bagage (soute + bagage à main) est limité à 15kg par personne. Cependant, moyennant environ 5$ par kilo supplémentaire, vous êtes autorisé à transporter jusqu'à 20kg maximum (soute + bagage à main). Ce supplément est à régler par vos soins directement à l'aéroport. Au vu du faible coût du kg supplémentaire, ne vous restreignez pas concernant votre équipement qui est primordial (mais bien sûr, pas au-delà des 20kg autorisés).

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• 1 bonnet/bandeau
• T-shirts. Evitez le coton, très long à sécher ; préférez t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 sous-pull (remarques idem ci-dessus) ou chemise manches longues
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste type Gore-tex, simple et légère
• 1 polaire
• 1 cape de pluie de bonne qualité (qui ne se déchire pas au premier coup de vent, fréquent en Mongolie)
• 1 sur-pantalon imperméable (facultatif)
• 1 maillot de bain (sauf en septembre et octobre)
• Des sous-vêtements chauds pour nuits froides
• Chaussettes de marche. Evitez les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférez celles à base de Coolmax par exemple
• 1 paire de gants
• 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville (semelle type Vibram)
• 1 paire de sandales ou de chaussures détente pour le soir
• 1 paire de sandale ou des bottes en caoutchouc pour traverser de petits cours d'eau et certaines zones marécageuses.

Merci de respecter scrupuleusement la liste des vêtements conseillés : chacun d'eux peut s'avérer utile. Le climat en Mongolie est très capricieux et dans un même voyage, vous pouvez vivre les 4 saisons.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants.
• 1 gourde (1 litre minimum)
• 1 lampe frontale
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO)
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement : marque Packtowl (existent en 4 tailles).
• Boules Quiès (facultatif)
• Papier toilette - crème solaire + stick à lèvres
• Quelques mètres de cordon à linge + pinces peuvent s’avérer utiles
• Câble + chargeur allume-cigare pour votre appareil photo (facultatif)

Couchage

Matériel à emporter :
• 1 sac de couchage pouvant aller à -5°/-10°C en température dite "confort"
• 1 drap de sac (plus facile à laver après le voyage que le sac de couchage)

Facultatif mais recommandé : vous pouvez apporter un matelas supplémentaire (type Karimat, ou mieux, autogonflant type Thermarest) qui apportera plus de confort que le simple tapis de sol fourni sur place, pour les nuits sous tente.

Note : en mai/juin, il peut faire encore froid, et dès le mois d'août, les nuits deviennent de plus en plus froides.

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique (type Lopémaride ou Tiorfan…)
• Pansement intestinal (type Smecta)
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Pastilles purifiantes pour l’eau (type Micropur forte ou Aquatabs)
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Pommade anti-inflammatoire
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Répulsif anti-moustiques efficace
• Crème solaire et Biafine

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours, fournie par l'agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

Pour les nuits en campement : tapis de sol, matériel de cuisine collectif, tentes, tente mess et vaisselle.

Pour se laver, nous fournissons de petites bassines. La toilette se fait au bord des rivières, néanmoins l'eau usagée ne doit pas être versée dans la rivière mais jetée en pleine nature.

Pour la balade à cheval, nous vous fournissons une bombe d'équitation.

3. Formalités et santé

Formalités

Pour obtenir les informations sur les formalités d'entrée dans le pays, consulter : http://www.voyage.gc.ca/countries_pays/menu-fra.asp

Vaccins Obligatoires

Pas de vaccin obligatoire, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays d'Afrique subsaharienne et d'Amérique latine où la maladie est présente.

Vaccins Conseillés

Les conditions d'hygiène souvent précaires réclament que le voyageur soit efficacement protégé contre tuberculose, diphtérie, tétanos, poliomyélite, hépatites A et B, coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), rougeole pour les enfants, typhoïde, rage.

Bien que située dans une zone potentiellement endémique d’encéphalite japonaise, la Mongolie, n’ayant pas eu d’épidémie ces dernières années, ne justifie pas systématiquement la recommandation du vaccin Ixiaro (sinon aux expat', plus qu’aux voyageurs).
Les tiques peuvent être responsables de plusieurs maladies dont seule l’encéphalite à tiques peut être prévenue par la vaccination, laquelle est recommandée, aux cavaliers notamment. La protection contre les autres risques liés aux morsures de tiques (maladie de Lyme, borrélioses…) justifie le port de vêtements couvrants (de la tête aux pieds) en randonnée, la recherche quotidienne et l’extraction des tiques (en vérifiant que la totalité du corps de l'acarien ait été extirpée - avec un tire-tique ou une pince à épiler). Les répulsifs « peau et vêtements » habituels (Insect Ecran, Cinq sur Cinq) ont une action modérée. Un traitement antibiotique (doxycycline) n’est justifié qu’en cas de réaction inflammatoire au point d’extraction.

Autres risques

PENDANT LA PERIODE DE CIRCULATION DU COVID19, NOUS INVITONS LES VOYAGEURS A CONSULTER NOS « NEWS » SANTE, OU NOUS ACTUALISONS LES RECOMMANDATIONS SANITAIRES.

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont précaires dans l'ensemble. En cas de problème grave, il faudra prendre conseil auprès de la compagnie d'assistance et des services de l´ambassade de France à Oulan-Bator

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Climat:

La Mongolie est le "pays du ciel bleu", elle jouit en effet de plus de 250 jours d’ensoleillement par an. Il faut dire qu’en toute saison le vent pousse les nuages… Climat continental classique : des hivers secs et froids (jusqu’à -50°) et des étés chauds (jusqu’à 45°, dans le désert de Gobi). Les températures sont assez homogènes sur l’ensemble du pays. Les précipitations (pluie, neige) se raréfient d’ouest en est ; "ça tombe" entre mars et octobre. Certaines années, le mois de mai peut être encore un mois d’hiver : froid, brouillard, tempêtes de neige... Températures moyennes en été, 20° ; en hiver, -24°.

Le climat de la Mongolie est continental et capricieux. Il change vite, influencé par le vent du nord. Un proverbe mongol dit qu'on peut voir les quatre saisons en une seule journée. Ce circuit se passe dans le désert du Gobi et dans la région du Khangaï, deux régions aux climats bien différents.

Dans la vallée du Khangaï : en mai et juin, il peut faire encore froid (de 0° à +15°). L'été (juillet/août) est une bonne saison : on trouve les températures les plus chaudes (15° à 25°), mais il pleut souvent. L'automne (septembre-octobre) est moins pluvieux, mais il fait frais la nuit (-5° à +15°). La région du parc national des 8 lacs est très fraîche, et des tempêtes de neige ne sont pas rares en juin, ou à partir de la mi-août.

Dans le désert du Gobi : en mai et juin les températures oscillent entre 5° et 25°. Attention l'été, car elles peuvent être très élevées en juillet et août (prévoyez des vêtements en conséquence), entre 25° et 35°, avec des nuits chaudes. En septembre et octobre, les températures, plus fraîches, vont de 6° à 20°.

Ce circuit peut être réalisé de Mai à Octobre, avec des températures plus élevées en Juillet et Août. Pour les personnes sensibles à la chaleur, nous vous conseillons de partir en mai/juin ou septembre/octobre, notamment dans le désert de Gobi. Ces mois de l’année ont de nombreux atouts. En mai/juin, la nature s’éveille après les longs mois d’hivers : les paysages reverdissent, la floraison commence, les animaux mettent bas et c’est l’occasion de voir les agneaux, poulains et jeunes yaks. Les chameaux portent leur robe d’hiver et sont bien plus majestueux ainsi ! C’est aussi en mai, juin, septembre et octobre que l’on profite souvent de lumières extraordinaires. Le climat changeant renforce l’extraordinaire sensation de retour à la nature, que l’on recherche lors d’un voyage en Mongolie. Quant aux rencontres, les nomades sont souvent très actifs durant l’été, occupés par leurs tâches quotidiennes, et sont donc plus disponibles en mi-saison.


Us et coutumes, bonnes pratiques:

> Respecter les habitants:
Il est conseillé d'éviter de poser certaines questions, comme l'âge des personnes. Le guide, faisant office de traducteur lorsque vous discutez avec les habitants, vous signalera toute question à éviter.
Il est souvent mal vu de photographier les personnes sans leur demander la permission. N'hésitez pas à demander l'autorisation, et à prendre une photo si la personne vous le permet.

> Respecter les lieux sacrés.
Il existe certains sites sacrés, que le guide vous indiquera si vous y passez, mais le plus important est de respecter l'eau: elle est sacrée dans la culture nomade. Les nomades utilisent l'eau des sources, rivières, ruisseaux, lacs etc pour leur alimentation quotidienne (préparation du thé, des repas...). Il ne faut donc pas salir l'eau, par exemple éviter de se laver, faire ses besoins, laver un objet. Il est en revanche possible de prendre de l'eau puis de jeter l'eau usagée dans une zone sèche.
De même, le feu revêt une grande importance pour les nomades. En campement ou dans les yourtes, il ne faut rien jeter de sale dans le feu, tels que mégots, mouchoirs usagés, etc...(des sacs poubelle seront à votre disposition).
Dans les temples bouddhiques, veuillez retirer votre chapeau ou casquette.

> Troupeaux:
Restez prudent lorsque vous êtes proche d'un troupeau (yaks, chameaux etc), notamment évitez d'approcher une femelle et ses petits. Même partiellement domestiqués, leurs comportements restent imprévisibles.

> Les bons comportements lors des nuits en yourte chez l'habitant:

Faire:
• Mettre d’abord le pied droit pour entrer dans une yourte
• Garder votre chapeau quand vous entrez dans une yourte (si vous en portez un)
• Accepter les choses avec les deux mains, ou avec votre main droite
• Accepter (au moins goûter) la nourriture ou boisson que votre hôte vous offre
• Accepter la tabatière de votre hôte, sentir l’ouverture et la retourner
• Demander, se présenter et faire la conversation avant de prendre des photos
• Offrir un cadeau autre que de l’argent en quittant vos hôtes

Ne pas faire:
• Frapper la porte de la yourte ou du tipi et dire « puis-je entrer ? »
• Bloquer la zone sacrée dans la yourte
• Refuser de la nourriture ou du thé
• Lancer des objets, surtout à l'intérieur de la yourte
• Passer par le nord de la yourte sans autorisation
• Diriger vos pieds en direction de l’autel (c’est à dire au nord) quand vous êtes assis dans une yourte.
• Ne pas gêner la circulation dans la yourte en gardant les jambes déployées
• S’adosser contre la colonne centrale ou les murs d’une yourte
• Ne pas piétiner un feu, y verser de l’eau ou y jeter des ordures ; le feu est sacré
• Tourner le dos ou pointer avec votre doigt l’autel et les objets religieux au fond de la yourte
• Agiter votre manche est un signe de protestation quand on reçoit de la nourriture
• Marcher sur le seuil ni s’y arrêter pour entrer ou sortir de la yourte
• Passer entre les 2 poteaux, c'est le territoire de l’esprit du feu dans le poêle
• Passer ou accepter quoi que ce soit avec la main gauche
• Pointer quelqu'un ou les objets religieux avec votre doigt
• Parler ou plaisanter au sujet de mauvaises choses qui peuvent arriver
• Toucher le chapeau ou le haut du corps de quelqu'un sans autorisation
• Siffler à l’intérieur de la yourte ou d’une maison appartenant à un Mongol
• Laver la vaisselle sale / vêtements directement dans un plan d'eau
• Mettre des déchets ou choses sales dans l’eau
• Pointer un couteau ou un objet pointu en direction de quelqu'un

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L'équilibre écologique des régions de montagne est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupe restreint, le perturbe d'autant plus facilement. Dans l'intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l'état des sites qu'il traverse et où il bivouaque. La lutte contre la pollution doit être l'affaire de chacun, même si vous constatez que certains lieux sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs, boîtes, etc… Votre accompagnateur y veillera.

Ne pas brûler le papier WC (feux de steppe et de forêt) mais l'enterrer.
Ne pas se laver (ni se soulager) dans les rivières et lacs, en Mongolie ce sont des lieux sacrés et ils ne doivent pas être pollués.

La région des 8 lacs (Khuissin Naiman Nuur) est une réserve naturelle classée pour l’écosystème endémique de ses lacs. Il est important de ne pas rejeter de détergents dans l’eau. C’est pourquoi nous utilisons des bassines plastiques afin de déverser les eaux savonneuses loin du bord.
Cette consigne reste valable pour toutes les rivières d’une manière générale.
Faire attention aux nids d’oiseaux dissimulés dans les hautes herbes près des lacs. Ne jamais toucher les petits ou les œufs, et rester à une distance raisonnable de la faune sauvage afin de ne pas la déranger.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

Bibliographie

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Dans l'ombre de Gengis Khan de Julien Peltier, édition Transboréal.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

S'inscrire / Poser une option