Terre, une invitation au voyage

Monténégro : la Montagne Noire des Balkans

Estelle Abecassis
Monténégro : la Montagne Noire des Balkans

Connaissez-vous le Monténégro, petit pays des Balkans limitrophe de la Croatie, la Bosnie, la Serbie, la Macédoine et l’Albanie ?

Encore préservé et à quelques heures de vol seulement de la France, le pays de la Montagne Noire est une bonne option pour les amateurs de randonnées qui voudraient mêler une nature au caractère alpin (au nord) et des paysages méditerranéens (au sud). 

Massif du Komovi, Alpes dinariques

Petit pays… grands contrastes ! Du Durmitor aux Bouches de Kotor, les typologies des paysages traversés sont le gros point fort de ce circuit. En une semaine, vous aurez un bon aperçu de la géographie monténégrine, avec une partie intérieure montagnarde à l’esprit bien slave, puis un littoral à l’ambiance plus méditerranéenne et à la cuisine plus raffinée !

Sur les pentes du Lovcen, Bouches de Kotor

Dans la région des parcs nationaux, la grande forêt primaire du parc de Biograd et le parc national de Lovcen offriront des randonnées très différentes dont les chemins conduisent parfois vers d’incontournables points d’intérêt culturels. Le massif karstique du Durmitor, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO pour sa flore et sa faune endémiques, est également d’une beauté naturelle saisissante. Hébergés dans les « katun », petites bergeries de montagne transformées en refuges, vous vous sentirez seuls au monde !

Perast, Kotor

Au final, vous rentrerez sans doute avec l'impression d’avoir effectué plusieurs voyages en un. Certes, vous ne resterez pas longtemps en Croatie ni en Bosnie-Herzégovine avec ce circuit, mais ces incursions vous donneront matière à étudier l’histoire entremêlée de ces régions, afin de mieux saisir les enjeux géopolitiques souvent méconnus des Balkans.

Retour