Voyages solidaires participatifs Voyage solidaire Vietnam - Immersion Vietnam Rencontres et chantier solidaire avec l’ethnie Tay

  • Travaux champêtres - Chu Lang - Vietnam
  • Baie d Along - Vietnam
  • Chez l habitant - Chu Lang - Vietnam
  • Route d accès au village Chu Lang - Vietnam
  • Marché - Chu Lang - Vietnam
  • Baie - Chu Lang - Vietnam
  • Plantation de riz - Chu Lang - Vietnam
  • Environs de Chu Lang - Vietnam
  • Vie rurale - Chu Lang - Vietnam
  • Chantier solidaire - Chu Lang - Vietnam
  • Nous sommes en cours de programmation des dates pour ces voyages. Pour plus d'informations n'hésitez pas à nous contacter
  • Circuit accompagné
  • 14 Jours
  • Niveau :
  • Altitude
  • Code : VIE900

  • • La participation à une action d'aide au développement
  • • L'immersion chez les familles de l'ethnie Tay
  • • La croisière sur une jonque dans la baie d'Halong
  • • Les randonnées dans les superbes paysages karstiques

Nous partons à la rencontre des différentes minorités ethniques vivant dans le nord du Vietnam : une immersion qui nous conduira au cœur de la province de Cao Bang. Au village de Chu Lang, nous vivrons avec l’ethnie Tay, une communauté qui pratique le culte des ancêtres et se bat pour préserver ses traditions.
La 1ère semaine est consacrée à la mission de construction. Plusieurs chantiers ont été mis en avant selon les besoins des familles. Pour chaque séjour, un chantier sera choisi en fonction du nombre de voyageurs : installation d’un réservoir d’eau, de toilettes, d’un poulailler, d’une étable, d’un système biogaz.... Notre partenaire finance l’achat des matières premières et rémunère un villageois spécialisé dans ce projet. C’est lui qui dirige les travaux et c’est nous qui le mettons en place. Chaque jour sera divisé en deux parties : une demi-journée consacrée au chantier de construction et l’autre à diverses activités partagées avec les habitants : aller à la pêche, se rendre au marché local, organiser des parties de foot avec les villageois, randonner.
La 2ème semaine sera consacrée à la découverte du nord du Vietnam, un pays resté traditionnel, ses minorités ethniques et leurs villages, les superbes paysages karstiques, enfin la mythique baie d'Halong.

Découvrir le pays

Périodes de départ et prix

Aucune date n'est actuellement programmée pour ce voyage.

Pour plus d'informations n'hésitez pas à nous contacter.

Idées associées

Ethnie  /   Hanoi  /   Hué  /   Saigon  /   Tonkin  /   Baie d'Halong  /   Delta du Mékong  /   Hoi An  /   Ba Be.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Hanoi

Arrivée à Hanoi, la capitale du Vietnam (25m d'altitude et environ 7 millions d'habitants). Rendez-vous à l'hôtel.

Important : en cas d'arrivée très matinale à Hanoi, Terres d'Aventure prend en charge le supplément afin que vous ayez des chambres disponibles avant midi (early check-in) pour vous doucher, vous changer etc...

  • Hébergement : en hôtel

Jour 2 : Hanoi - Cao Bang - Chu Lang

Route vers le nord pour le village de Chu Lang, à 15km de Cao bang. A notre arrivée, dîner préparé par la communauté. Installation dans notre famille d’accueil.

  • Hébergement : chez l'habitant
  • Transfert : Véhicule privatisé, 7h, 300 km

Jour 3 : Chu Lang

Dans la matinée, nous aurons une présentation du projet, de notre mission et une première rencontre avec les habitants du village. Puis, il sera temps de vérifier les matériaux pour la construction : ciment, sables, briques... avant de nous mettre au travail ! En fin d’après-midi, nous aurons du temps libre pour découvrir le village à pied. Déjeuner et dîner préparés par la communauté.

  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 4 : Chu Lang

Après le petit déjeuner, notre mission continuera avec la participation des villageois. L’après-midi sera réservé à la visite de la crèche du village où nous pourrons apprendre à chanter en vietnamien avec les enfants, un moment de joie et de tendresse qui restera dans nos mémoires pour de longues années ! Déjeuner et dîner préparés par la communauté.

  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 5 : Chu Lang

Situé à 7 kilomètres du village, le marché local se tient tous les 5 jours. Si nous avons la chance de visiter le village un jour de marché, nous pourrons nous y rendre (à pied ou à moto) après le petit déjeuner, afin de faire quelques courses et échanger avec les habitants de la région. Nous reprendrons le chantier dans l’après-midi après le déjeuner. En travaillant aux côtés des villageois, nous aurons ainsi l’occasion d’en apprendre plus sur le mode de vie local, les métiers et les traditions. Nous terminerons l’après-midi avec une petite séance de pêche accompagnés d’un habitant qui nous emmènera à la rivière du village. Notre défi sera alors d’attraper suffisamment de poissons pour le dîner. Néanmoins ce défi sera de taille puisque la rivière n’en compte pas beaucoup. Déjeuner et dîner préparés par la communauté.

  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 6 : Chu Lang

Après le petit déjeuner, notre mission continuera. En fin de journée, nous pourrons faire un match de football avec les villageois ou les enfants. Déjeuner et dîner préparés par la communauté.

  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 7 : Chu Lang

C’est le dernier jour de mission, le temps d’admirer notre résultat ! Grâce à notre aide, les habitants du village auront une meilleure qualité de vie. Nous aurons un après-midi libre pour explorer la région à pied. Disposant de superbes richesses naturelles, Cao Bang fait partie des plus belles régions du Vietnam, avec des paysages à couper le souffle que nous découvrirons sur la route. Déjeuner et dîner préparés par la communauté.

  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 8 : Chu Lang - Cao Bang - Meo Vac

Petit déjeuner avant de quitter les habitants. Transfert à Meo Vac. Déjeuner local en cours de route.

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, 8h, 250 km

Jour 9 : Meo Vac - Dong Van - Nam Dam

Le matin, départ vers Dong Van, le plateau de pierres calcaires peuplé par les Hmongs Bleus, en empruntant la section la plus impressionnante de notre voyage : 20 kilomètres en zigzag entre Meo Vac et Dong Van. La route tortueuse à souhait nous offrira de stupéfiants panoramas sur les paysages karstiques et la rivière Nho Que. Arrêt en cours de route pour visiter la villa de la famille royale Vuong Chi Sinh. Son architecture mixte chinoise et européenne montre nettement la forte créativité des Hmongs ainsi que leurs dons pour l'art constructif.
Déjeuner local. Nous nous rendrons à Nam Dam. Nous descendrons la vallée de Sung La aux paysages authentiques et magnifiques. Arrivée au village de Nam Dam dans l'après-midi. Le village de Nam Dam (des Dzaos) est situé à 5km de Quan Ba. Composé de maisons en terre battue et entouré de belles rizières en terrasses, Nam Dam respire l’harmonie et la sérénité. Visite du village de Truc Son et balade aux alentours.

  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 10 : Village de Nam Dam

Après le petit déjeuner chez l'habitant, nous partons pour une randonnée jusqu'à Lung Tam. Lung Tam, un village de Hmongs Bleus qui vivent au bord de la belle rivière Mien. La visite de Lung Tam nous permettra de comprendre le processus de ce magnifique travail, ainsi que les efforts faits par les femmes Hmongs pour préserver leur héritage. Déjeuner local. Retour au village de Nam Dam. Le soir, nous participons à un spectacle de danses présenté par les villageois.

  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 11 : Nam Dam - Hanoi

Retour à Hanoi. Le trajet durera toute la journée et nous permettra de traverser la région habitée par les ethnies Viet, San Chay et Dao. Déjeuner dans un restaurant local en cours de route. Divers arrêts seront prévus afin de nous permettre de prendre des photos, visiter les villages, profiter des marchés... Arrivée à Hanoi en fin de journée. Installation à l'hôtel. Dîner libre.

  • Hébergement : en hôtel

Jour 12 : Hanoi - baie d'Halong

Le matin nous prenons la route et arrivons à la baie d'Halong vers midi. Embarquement immédiat pour une croisière sur la baie à bord d’une très belle jonque en bois. Les repas de midi et du soir sont pris sur la jonque avec au menu d’excellents fruits de mer frais de la baie. Pour finir la journée, une séance de pêche nocturne sera organisée sur le bateau.

  • Hébergement : en bateau

Jour 13 : Baie d'Halong - Hanoi

Petit déjeuner à bord. Poursuite de notre croisière dans la baie. Débarquement et retour à Hanoi par la route qui traverse les grandes étendues de rizières du delta du fleuve Rouge. Installation à l'hôtel. Temps libre pour la découverte personnelle. Dîner local.

  • Hébergement : en hôtel

Jour 14 : Hanoi - Fin des services

Fin des services.
Repas libres.

  • Hébergement : en avion

Important itinéraire

- Les temps de transferts sont donnés à titre indicatif, ils dépendent des conditions climatiques et de l'état des routes.
- Les temps de marche sont également donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Découverte,
Navigation

Environnement

Patrimoine et Nature

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Découverte des activités. Balade de quelques heures. Accessible à tous


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

balades à pied, en bateau et à vélo

Nombre de participants

De 2 à 10 participants

Caractéristiques du circuit

En immersion dans le petit village de Chu Lang, à une centaine de kilomètres de la frontière chinoise, nous participons à la création d’un chantier de construction au bénéfice d’une famille locale, avec le soutien des habitants et les conseils d’un professionnel local.
Pendant 5 jours, nous sommes en pleine immersion et ne manquons pas d’opportunités pour découvrir la culture locale et les différentes ethnies de la région. Pendant nos divers temps libres, nous pouvons nous balader dans le village, partager des moments de jeux avec les villageois et découvrir la culture Tay.
A Chu Lang, nous concentrons l’ensemble de nos actions sur plusieurs projets prédéfinis, attribués à chaque voyage en fonction de la saison et du nombre de voyageurs (1 séjour = 1 projet). Ces projets répondent aux besoins primordiaux des familles du village : construction d’un puits, construction d’un poulailler, construction d’une porcherie, construction d’une étable, construction de toilettes et douche, construction d’un système de biogaz, construction d’une cuve de récupération des eaux de pluies, etc
Notre partenaire finance l’achat des matières premières et rémunère un villageois spécialisé dans la réalisation de ce chantier. C’est lui qui dirige les travaux et c’est nous qui le mettons en place ! A Chu Lang, les villageois ont mis en avant le désir de participer également aux projets, nous réaliserons donc le projet avec eux. Il n’est pas nécessaire de ramener quoi que ce soit, tout le matériel est sur le terrain. Pensez juste à prendre des vêtements auxquels vous ne tenez pas trop !
L’objectif, à terme, est de permettre à l’ensemble des familles du village de bénéficier de nos projets. L’ONG locale avec laquelle nous travaillons détermine en début d’année, au regard de la saison et des besoins de chaque famille, le planning annuel. Soit : quel projet, pour quelle famille, à quelle période. Une fois vos dates de séjours définies, nous vous ferons part du projet retenu par l’association locale.

Hébergement

Voici la liste de nos hôtels (ou similaires, pouvant changer selon la disponibilité au moment de votre réservation):

A Hanoi : hôtel Hong Ngoc dynastie
A Chu Lang et Nam Dam : chez l'habitant
A Meo Vac : hôtel Hoa Cuong
Dans la baie d'Halong : à bord d'une jonque non privatisée (Oriental Sails)

Qu'est ce que l'hébergement local ?
Les populations des villages du Vietnam vivent encore aujourd'hui de façon traditionnelle et sont très accueillantes. Afin de permettre un réel et authentique contact avec ces populations, nous proposons dans nos voyages certaines nuits chez l'habitant. Bien sûr, leur niveau de vie est très différent du nôtre et cela demandera une véritable capacité d'adaptation et de tolérance notamment sur le fait que souvent les animaux tels que cochons ou buffles peuvent dormir sous la maison et par la même dégager quelques bruits/odeurs...

Chez l'habitant veut dire :
• Vous dormez en dortoir sommaire (pièce commune)
• Chacun aura un matelas et une couverture
• Il n'y a généralement pas d'eau chaude pour faire sa toilette
• Pas de chauffage et les portes ne ferment pas à clef

NB : un supplément vous permet de dormir en chambre individuelle à Hanoi, Meo Vac et dans la baie d'Halong.

Nourriture

La nourriture au Vietnam est particulièrement fine et légère. Beaucoup la considèrent comme la meilleure d'Asie avec la thaïlandaise mais peu épicée par rapport à cette dernière. Bien que la cuisine vietnamienne s'inspire parfois de la chinoise, elle s'en distingue nettement par le fait qu'elle est moins grasse, moins enrobée de sauce et qu'elle comporte beaucoup plus d'herbes et de légumes.
Dans la cuisine vietnamienne on trouve très souvent du nuoc mâm, sauce salée faite à base de poissons fermentés.
Au Vietnam des différences régionales existent comme par exemple des plats avec une saveur sucrée dans sud en raison de présence de noix de coco dans la recette. Dans le centre, les produits de la mer (crevettes, poissons, crabes) tiennent également une grande place.
Le riz constitue la base de l'alimentation et accompagne la plupart des plats à base de bœuf, porc et volailles. On trouve principalement 3 sortes de riz au Vietnam : le riz normal, le riz gluant et le riz parfumé.
Parmi les plats les plus répandus on trouve le "Pho", servi dans un grand bol ; il s'agit d'une soupe au bœuf (Pho Bo) ou au poulet (Pho Ga) avec des nouilles de riz, le tout parfumé d'herbes, de coriandre, d'anis, d'épices etc… Le Pho était au départ un plat du nord qui a gagné tout le pays avec des variantes en fonction des régions.
Mais le plat le plus connu du Vietnam reste incontestablement les fameux nems. Hanoi est la capitale mondiale du nem au même titre que Castelnaudary pour le cassoulet !
On trouve également du pain ("bánh mi") qui ressemble à nos baguettes, reste de la colonisation. Il est proposé en général le matin et il se mange souvent avec le seul fromage qui ait subsisté à l'époque française : "La vache qui rit"…
On trouve également des fruits, principalement l'ananas, la banane, la papaye et le pamplemousse.
A noter qu'au Vietnam on mange avec des baguettes, ustensiles issus du bouddhisme : elles ne piquent pas, ne transpercent pas, ne découpent pas…

Important : dans la cuisine vietnamienne on trouve souvent du glutamate de sodium qui sert à mieux faire ressortir les saveurs mais attention, ce produit est déconseillé aux personnes cardiaques ou qui souffrent d'hypertension.

Encadrement

La mission à Chu Lang est encadrée par un coordinateur local francophone.
Les visites sont encadrées par un guide francophone, parfois des guides locaux, et un chauffeur.

Transfert et transport des bagages

Pour tous les transferts ainsi que pendant vos excursions, vous vous déplacerez en véhicule privatisé. Vous trouverez l'ensemble de vos bagages chaque soir.

Informations pratiques

Au Vietnam, pendant la période du Têt (nouvel an vietnamien), la plupart des magasins et des restaurants sont fermés. Cette fête est d’une importance cruciale pour les Vietnamiens et à cette occasion ils se retrouvent en famille pendant 4 à 5 jours. Chez nous, en France, ce serait l'équivalent de Noël, du jour de l'An et du 1er mai réunis !
En 2017, le Têt qui avait lieu le samedi 28 janvier annonçait l'année du coq.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage (sac souple ou valise) :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations pour l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur mais toutes les boutiques ne proposent pas ce sac : renseignez-vous avant de faire vos achats. Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières ; attention cependant aux correspondances.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• T-shirts. Evitez le coton, très long à sécher ; préférez t-shirts manches courtes en matière respirante
• Chemise manches longues
• 1 sweat shirt
• 1 polaire
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste type Gore-tex
• 1 maillot de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes. Evitez les chaussettes en coton, très longues à sécher et risque élevé d’ampoules.
• 1 paire de chaussures de randonnée légère tenant bien la cheville
• 1 paire de sandales ou de chaussures détente pour le soir

En fonction des saisons, les températures peuvent fortement varier dans les régions montagneuses du Vietnam du nord. De décembre à février, il peut faire frais en soirée, la nuit et le matin.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 lampe frontale
• Crème solaire de haute protection
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement, type Packtowl
• Boules pour atténuer les bruits, type Quiès (facultatif)
• Papier toilette + 1 briquet (pour éventuellement le brûler)
• Répulsif anti-moustiques

Couchage

Drap de sac

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique (type Lopémaride ou Tiorfan…)
• Pansement intestinal (type Smecta)
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Pommade anti-inflammatoire
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Biafine
• Double peau (protection contre les ampoules)

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours, fournie par l'agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

3. Formalités et santé

Formalités

Pour obtenir les informations sur les formalités d'entrée dans le pays, consulter : http://www.voyage.gc.ca/countries_pays/menu-fra.asp

Vaccins Obligatoires

Il n'y en a pas, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays infestés.

Vaccins Conseillés

Comme pour tous les voyages, il est important d'être immunisé contre diphtérie, tétanos, coqueluche et poliomyélite, hépatite A (risque alimentaire), hépatite B (risque sexuel et sanguin), rougeole pour les enfants. Et, moins systématiquement, en fonction des risques personnels d'exposition, typhoïde (risque alimentaire), rage pour les séjours aventureux et pour les résidents (surtout les enfants) ; encéphalite japonaise, la vaccination (à faire faire dans un centre de vaccinations internationales) concerne surtout les expatriés en zone rurale, mais elle doit aussi être conseillée aux voyageurs ayant une activité de plein air importante pendant les périodes de circulation du virus (nuits sous la tente, treks dans les rizières, pendant la mousson en particulier).

Prévention Paludisme

On devra partout mettre en application les mesures actives de prévention contre les piqûres de moustiques : répulsifs, vêtements couvrants, moustiquaires. Et ceci d'autant plus qu’elles vous protègeront d'autres affections transmises par d'autres insectes, en particulier la dengue, ou le virus Zika. Les circuits classiques, qui mènent le voyageur de Ho Chi Minh-Ville à Hanoi, au delta du Mékong et sur la côte, en passant par Hue et la baie d´Halong, nécessitent une protection individuelle contre les piqûres mais pas de prise de traitement antipaludique. Ailleurs, en particulier pendant la mousson, il faudra prendre Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques) ou doxycycline. Compte tenu du risque d'effets indésirables, la prescription de méfloquine (Lariam) ne sera proposée aux voyageurs qu'en cas de bonne tolérance lors de voyages antérieurs ou de contre-indication aux autres médicaments actifs.

Autres risques

Les autorités vietnamiennes étant très pointilleuses sur l'importation de médicaments psychotropes, il est très important pour leurs utilisateurs de se munir de la prescription de leur médecin (nom de produit, posologie, durée de traitement).
L´apparition, en 2003, de l´épidémie de SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) et, en 2004, celle de grippe aviaire dans certaines régions d´Asie du sud-est, nécessite que l’on s’informe, avant le départ, auprès du Ministère des Affaires Etrangères de la réalité du risque local.

Informations pratiques

Les infrastructures médicales sont en progrès. En cas de problème grave, difficile à résoudre par l'intermédiaire de votre organisme d'assistance, vous pouvez prendre contact avec les services de l'ambassade de France

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Au Vietnam, il n’existe pas de saison idéale sur l’ensemble du pays. S’étalant sur 1650 km de long, le climat est différent du nord au sud.

Au nord :
L’automne est la meilleure saison pour visiter le nord du Vietnam : il fait de 20 à 30°C, faible humidité et ciel dégagé en général. Au début de l’automne les rizières sont splendides.
L’hiver, il fait frais et humide (crachin), surtout dans les montagnes où la température descend souvent en dessous de +10°C.
Le printemps : peu de pluie avec souvent une brume de chaleur humide.
L’été : températures de 28 à 38°C avec parfois de grosses averses en fin de journée ou la nuit. C’est la période d'activité dans les rizières ; idéale pour celles et ceux qui s'intéressent à la vie locale des paysans.

Au centre : à l’automne, il arrive qu’il y ait des typhons.

Au sud : l’hiver est en général très sec avec des températures agréables. A partir du printemps, il peut faire très chaud (35/38°C). L’été, il pleut beaucoup mais ce sont généralement de grosses averses, en fin de journée. La moyenne des températures est quasiment la même toute l’année, entre 28°C et 32°C.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc… Votre accompagnateur vous y aidera.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

Bibliographie

• Guide Lonely Planet Vietnam, Editions Lonely Planet
• Guide Vietnam, bibliothèque du voyageur, Editions Gallimard
• Guide Olizane du Vietnam, Jacques Népote et Xavier Guillaume, Editions Olizane
• Vietnam, du fleuve Rouge au Mékong, Nathalie et Philippe Body, Editions Palantines
• Ticket to Vietnam, Gaspard Walter, Editions La Martinière
• Terre des oublis, Duong Thu Huongn, Editions Sabine Wespieser
• Une si jolie petite guerre, Marcelino Truong, Editions Denoël
• L’amant, Marguerite Duras, Editions Les Editions de Minuit
• Peste et choléra, Patrick Deville, Editions Points
• La Princesse et le pêcheur, Minh Tran Huy, Editions Actes Sud Littérature
• Vivre avec les vietnamiens, Philippe Papin et Laurent Passicousset, Editions Archipel
• Vietnam attitude, Collectif, Editions Hachette Guides bleus
• Dictionnaire insolite du Vietnam, Ariane Louvet, Editions Cosmopole
• Parler le vietnamien en voyage, Philippe Lambert et Michel Fournier, Editions Harrap’s
• Les recettes authentiques de Uyen Luu (Cuisine vietnamienne), Luu Uyen, Editions Solar
• Carte du Vietnam 1/1.000.000, Editions I.T.M (International Travel maps)

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 55 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Vidéos

Titre

Description

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

Découvrez notre bateau