Incontournables Voyage Varanasi – Découvrir l'Inde – Gange Varanasi et fleuve sacré

  • Varanasi - Inde
  • Les ghats - Varanasi - Uttar Pradesh - Inde
  • Coucher de soleil - Varanasi - Uttar Pradesh - Inde
  • Varanasi - Inde
  • Varanasi - Uttar Pradesh - Inde
  • Varanasi - Inde
Découverte et rencontre
  • Voyage réalisable : toute l'année
  • À partir de 8 ans
  • 4 Jours
  • Niveau :
  • Altitude
  • Code : INDL09

  • • Un lieu sacré empreint de spiritualité au bord du Gange
  • • Les ghats et cérémonies religieuses de Varanasi
  • • Les visites et la balade en bateau sur le Gange incluses dans le prix
  • • Visite de Sarnath, lieu saint du bouddhisme

Considérée comme l'une des villes les plus anciennement habitées du monde, Varanasi (autrefois Bénarès) se situe sur les rives du Gange. Chaque année, des milliers d'hindouistes viennent se laver de leurs péchés et pratiquer l'ablution dans ce fleuve sacré. D'autres viennent pour mourir et briser le cycle des réincarnations. Les rituels de vie et de mort se côtoient. Une expérience mystique et bouleversante.

Découvrir le pays

Aucune date n'est actuellement programmée pour ce voyage.

Pour plus d'informations n'hésitez pas à nous contacter.

Jour par jour

Jour 1 : Varanasi

Arrivée matinale à Varanasi par le train de nuit et installation dans votre hôtel. Visite de la ville piétonne et ses nombreuses boutiques. Balade à pied sur les ghats, fameuses marches qui descendent vers le Gange ; c'est là que l'on incinère les morts. Il est possible d'assister à la cérémonie "Aarti", spectacle émouvant où les pèlerins déposent sur le fleuve des offrandes (petites coupelles avec des fleurs et une bougie) qui voguent au fil de l'eau dans la lumière du soleil couchant.

  • Hébergement : en hôtel
  • Encadrement : Chauffeur anglophone

Jour 2 : Varanasi (Bénarès)

A l’aube, départ vers le ghat Daswamedh et promenade en bateau sur le fleuve sacré, pour voir les ghats de crémation et assister aux rites d’une des plus anciennes et importantes religions du monde. Visite de quelques-uns des nombreux temples hindous qui bordent le fleuve. Vous verrez une foule de personnes venant le matin se purifier, prier, mais aussi se laver ou encore faire la lessive dans les eaux du Gange. C'est le poumon et le cœur de la ville, un spectacle inoubliable dans la lueur du soleil levant.
Possibilité de traverser le Gange et se balader sur l’autre rive.
L'après-midi, visite de Ramnagar. Le fort de Ramnagar surplombe le Gange et abrite deux petits temples de Shiva postés sur ses remparts. Le palais, les ghats en contrebas et le Gange composent un ensemble harmonieux. Dans l'enceinte du palais, où loge encore le maharaja, visite d’un petit musée où s'y côtoient vieilles voitures, carrosses, palanquins et howdah en ivoire, argent, or, et des armes anciennes.

  • Hébergement : en hôtel
  • Encadrement : Chauffeur anglophone

Jour 3 : Varanasi - Sarnath

Sarnath est aussi sainte pour les bouddhistes que Varanasi l’est pour les hindous. Etant parvenu à l’illumination à Bodhgaya, le Bouddha se rendit à Sarnath pour prêcher son message de la voie du milieu.
Un lieu diamétralement opposé à Varanasi. Ici tout est calme et silencieux. Visite du joli musée archéologique qui abrite une collection d’art bouddhiste et des sculptures trouvées sur le site (le musée est fermé le vendredi). Retour à Varanasi

  • Hébergement : en hôtel
  • Encadrement : Chauffeur anglophone
  • Transfert : Véhicule, 1h, 20 km

Jour 4 : Varanasi - Delhi - vol retour en France

Vol retour pour Delhi et correspondance avec votre vol international.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Découverte,
Balades

Environnement

Patrimoine et Nature

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Découverte des activités. Balade de quelques heures. Accessible à tous


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Début du séjour

A la gare de Delhi la veille pour le train de nuit.

Fin du séjour

A l'aéroport de Delhi.

Hébergement

Varanasi (nuit 1 à 4) :
Nuit en chambre d’hôtes avec terrasse ouverte au bord du Gange. Les chambres sont joliment décorées. Accueil familial.

Nourriture

Petits déjeuners sous forme de buffet.

Nous vous conseillons de prendre vos dîners "à la carte" dans les hôtels où vous passerez la nuit.
Pour les déjeuners, vous pouvez les prendre dans des restaurants locaux, sur la route ou lors des visites. Les guides de voyage indiquent souvent de bonnes adresses et votre chauffeur peut également vous conseiller. Vous pourrez trouver des conseils d'autres voyageurs sur le site Tripadvisor.

Certains plats peuvent être assez pimentés, surtout dans les petits restaurants locaux. Indiquez au serveur si vous ne voulez pas manger trop épicé.

Attention néanmoins de ne pas manger dans la rue, et de ne vous rendre que dans des établissements assurant une certaine hygiène si votre estomac est fragile.
Prix moyen d’un repas classique : à partir de 7€
Prix moyen d’un repas de spécialités, fruits de mer, hôtels de luxe : à partir de 17€.

La cuisine dans le nord de l'Inde est assez différente à celle du sud. Les Indiens sont pour la plupart végétariens, vous trouverez donc une multitude de plats végétariens.
Dans le nord, c’est la cuisine dite "mughlai", c’est-à-dire apparentée à celle du Moyen Orient et on y mange un peu plus de viande (poulet, mouton) que dans le sud. Les épices sont plus utilisées que le piment et le pain plus que le riz.
Les plats "tandoori" (nourriture grillée dans les fours "tandoor" (fours de terre cuite) sont principalement proposés dans le nord.

L'Inde regorge de toute sorte de fruits (ananas, mangues, papayes, pastèques, noix de coco…) et pâtisseries. Les Indiens aiment le sucré et ont une étonnante palette de confiseries à base de riz ou de lait, arrosé d’eau de rose, sirop de safran et autre cardamome. Le "kulfi", glace à la pistache, est aussi très répandue.

Voici quelques idées de prix des boissons:
Prix moyen d’une bouteille d’eau : entre 1,5 et 3€ (plus chère dans les hôtels que dans la rue).
Prix moyen d’une bouteille de bière (vendue partout sauf sur les lieux de pèlerinage, près des temples et dans le Gujarat) : entre 2 et 3€.
Prix moyen d’une boisson sans alcool (type limonade ou cola local) de 0,8 à 2,5€.

Boisson incontournable, le thé ! Servi avec du lait et très sucré est connu sous le nom de "chai".
Si vous souhaitez un thé nature avec un nuage de lait, demandez un "black tea" avec "separate milk" et bien préciser si vous voulez le lait froid, sinon il sera servi chaud !

Lors de votre nuit dans le train, il est judicieux de prendre avec vous quelques provisions comme des fruits, des biscuits et de l'eau minérale.

Encadrement

Déplacements en véhicule avec chauffeur anglophone (attention, le chauffeur n’est pas un guide).

Documents de voyage

Votre carnet de voyage est composé de :
• l’itinéraire final en fonction des hôtels confirmés avant le départ
• les coordonnées de nos prestataires locaux

Les "vouchers" (bons d'échange pour les hôtels et les transferts) sont remis sur place à l'arrivée.

Informations pratiques

Manifestations spéciales :
Diwali : en octobre ou novembre. Sans aucun doute la fête hindoue la plus importante de l'année. La nuit, on allume des bougies devant toutes les maisons pour célébrer le retour de Rama dans son royaume d'Ayodhya.

Holi : en février ou mars. C'est la fête des couleurs qui marque le début du printemps. Petits et grands armés de pistolets à eau remplis de poudre colorée s'adonnent à des "batailles" dans les rues.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs :
1• Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 20 à 30 litres maximum, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée (appareil photo, films, cape de pluie, médicaments personnels, pique-nique, gourde, etc. …).
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors des transports aériens pour toutes vos affaires lourdes (pour alléger le sac de voyage en soute), fragiles (appareil photo…).

2• Le grand sac de voyage :
Il doit contenir le restant de vos affaires, et nécessaires de toilette, maintenant interdits en bagages à mains. Il sera en soute lors des transports aériens. Vous le trouverez chaque soir à l’hôtel ou au campement. Il sera transporté par des véhicules. Il est préférable de prévoir des sacs plastiques pour emballer vos affaires et en assurer l’étanchéité. Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.

Pour le trajet en avion, merci de noter que les contrôles de sécurité sont stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux et piles de rechange dans votre sac de soute. Pensez à la limite de restriction des produits liquides.

Un conseil : enregistrez en bagage de soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Nous vous recommandons cependant de porter sur vous ou en bagage à main une tenue vestimentaire adaptée à votre circuit (pantalon de randonnée, pull et ou veste polaire, veste imperméable, chaussures de randonnée).
Si vous suivez un traitement médical, gardez-le avec vous (dans la limite des restrictions concernant les produits liquides : ordonnance et flacons de 100ml max.).

Particularités Bagages

Pour le transport aérien, les compagnies devenant de plus en plus strictes, vous aurez un bagage cabine qui ne dépassera pas 7kg et se logera dans les gabarits situés à chaque point d’enregistrement.
Sur les vols intérieurs en Inde, le poids de votre bagage en soute est limité à 15 kg par personne. Tout excédent donne lieu à un supplément (environ 250 roupies le kilo).
Nous vous demandons donc de limiter le poids de vos bagages.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• T-shirts => éviter le coton, long à sécher
• 1 ou 2 sous-pulls (remarques idem ci-dessus) ou chemises manches longues
• 1 bermuda ou pantacourt
• 1 veste en fibre polaire
• 1 veste type Gore-tex simple et légère
• 1 maillot de bain + sous-vêtements
• Chaussettes de marche. Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple.
• 1 paire de chaussures de randonnée légère (semelle type Vibram)
• 1 paire de sandales ou tongs.

Une tenue correcte est de rigueur pour visiter les temples, pantalons et chemises à manches longues ou tee-shirts amples. Pas de short, de bermuda ou de vêtements trop moulants ou décolletés

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 gourde (1 litre minimum)
• 1 lampe frontale + piles + ampoules
• 1 parapluie qui peut aussi protéger du soleil (facultatif, on en trouve sur place)
• 1 couteau de poche
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent

Divers :
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence
• Boules Quies
• Quelques mètres de cordon à linge + pinces peuvent s’avérer utiles

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Vitamine C
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement
(sur prescription médicale)
• Anti-diarrhéique (type Lopéramide ou Tiorfan)
• Pansement intestinal (type Smecta)
• Pommade anti-inflammatoire
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Collyre (poussière, ophtalmie)
• Pastilles purifiantes pour l’eau de boisson (Micropur Forte ou Aquatabs)
• Bande adhésive élastique (type "Elastoplast" en 6 cm de largeur) efficace en prévention des ampoules…
• Jeu de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Pansement hydrocolloïdes anti-ampoules (disponible en magasins de sport, pharmacie, grandes surfaces...)
• Traitement pour rhume et maux de gorge
• Protection solaire (peau + lèvres)
• Biafine : pour les coups de soleil et les brûlures
• Répulsifs anti-moustiques efficaces en zone tropicale

3. Formalités et santé

Formalités

Pour obtenir les informations sur les formalités d'entrée dans le pays, consulter : http://www.voyage.gc.ca/countries_pays/menu-fra.asp

Vaccins Obligatoires

Il n'y en a pas pour les voyageurs en provenance d'Europe ou des États-Unis, mais un certificat de vaccination contre la fièvre jaune peut être exigé pour les voyageurs en provenance des pays d'Afrique subsaharienne et d'Amérique latine où la maladie peut être présente.

Vaccins Conseillés

Comme pour tout voyage, il est important d'être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, les hépatites A et B, la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), la rougeole pour les enfants. Mais aussi contre la fièvre typhoïde (le sous-continent indien étant l’une des régions du monde les plus infectées) et contre l'encéphalite japonaise, la vaccination (à faire faire dans un centre de vaccinations internationales) concerne surtout les expatriés en zone rurale, mais elle doit aussi être conseillée aux voyageurs ayant une activité de plein air importante pendant les périodes de circulation du virus (nuits sous la tente, treks dans les rizières, pendant la mousson en particulier), la rage, en cas de séjour prolongé en zone rurale Vaccin anti-méningococcique tétravalent A/C/Y/W135 (Menveo) en période épidémique.

Prévention Paludisme

La majorité des voyages hors mousson (grandes villes, Rajasthan, Tamil Nadu, Kerala, Karnataka, Madya Pradesh, Uttar Pradesh et États himalayens) ne réclame aucun traitement préventif. Ce qui ne dispense pas d’une protection rigoureuse contre les piqûres de moustiques (répulsifs peau et vêtements, moustiquaires en l’absence d’air conditionné), vecteurs d’autres maladies (dengue, chikungunya, voire encéphalite japonaise ou virus Zika) pouvant être présentes. Par contre, le risque de paludisme est réel au-dessous de 1500 m dans les Etats de l’Inde « profonde » (zones rurales de l'Orissa, du Bengale Occidental ou de l'Andra Pradesh. Pour ces régions, un traitement préventif par Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques) ou chloroquine-proguanil (Savarine) devra être prescrit.

Autres risques

Les pollutions de la terre, de la mer et surtout de l'air, sont devenues le problème écologique majeur de l'Inde. Les pics de pollution atmosphérique, pas seulement dans les grandes villes, peuvent générer des problèmes respiratoires pour les voyageurs fragiles, qui devront donc être prudents, voire utiliser des masques protecteurs. En suivant le plus possible les conseils qui vous ont été donnés pour vous préserver des risques alimentaires, environnementaux et comportementaux dans nos recommandations générales, vous diminuerez la probabilité d'y être confrontés. Les infections d'origine alimentaire sont très fréquentes en Inde et rares sont les voyageurs qui y échappent. Redoublez donc de vigilance, dans le choix de vos boissons et repas. La randonnée dans les États himalayens (Ladakh, Cachemire, Sikkim, Himachal Pradesh) nécessite un équipement, une préparation physique et l'observance de règles strictes (dont nous vous avons parlé dans nos recommandations). Il faut savoir qu'un trek, pour être réussi, doit être une randonnée en montagne et non une épreuve sportive dont on revient épuisé. La nature, les paysages, les villages et leurs habitants sont aussi intéressants à 3 000 qu'à 4 500 mètres. Pour avoir une échelle de ce qu'est l'altitude en Himalaya, il faut se souvenir que les camps de base des expéditions qui tentent l'ascension du « toit du monde », sont installés vers 5 500 mètres, c'est à dire bien plus haut que les plus hauts sommets européens. Pour échapper au mal des montagnes, il faut garder en permanence à l'esprit les règles montagnardes : s'acclimater, monter lentement (paliers de moins de 300 mètres par jour entre 3 000 et 4 500 mètres, et de moins de 150 mètres au-delà), « monter haut, dormir bas ». Ces règles doivent permettre de remédier à l'apparition d'un mal aigu des montagnes et, surtout, d'éviter ses redoutables complications que sont l'œdème pulmonaire et l'œdème cérébral de haute-montagne. Des traitements préventifs peuvent être prescrits par les médecins spécialisés, qui auront conseillé un test à l´hypoxie avant le départ.

Informations pratiques

À Delhi et à Bombay, les infrastructures médicales sont satisfaisantes, tant pour ce qui relève d'une consultation en ville que pour une éventuelle hospitalisation. Dans tous les cas, vous ne prendrez de décision qu'après consultation de votre compagnie d'assistance et, au besoin, des services de l'ambassade de France.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

CLIMAT
Dans la région de votre voyage : chaud en septembre, octobre et jusqu’à mi-novembre, puis de mi février à avril. Plus tempéré entre mi-novembre et mi-février avec des nuits fraîches, surtout dans le désert. Possibilités de brouillards matinaux denses en décembre et janvier, pouvant perturber les vols internationaux ou intérieurs.
L’Inde a trois grandes saisons : l’hiver, l’été, et la saison des moussons, ou saison des pluies.
Les mois d’hiver, de novembre à mars, sont agréables dans toute l’Inde : journées claires et ensoleillées. Dans les plaines du nord, il arrive souvent que la température baisse brusquement. Au même moment, il commence à neiger dans les montagnes de l’Himalaya.
Cependant, dans le Maharashtra et le Deccan, dans le sud et l’est de l’Inde, les mois de décembre et janvier sont frais sans jamais devenir vraiment froids.
Les mois d’été, d’avril à juin, sont très chauds sur presque toute la surface du pays, mais dans les régions de montagne au nord, le climat reste assez frais.
La mousson du sud-est commence à la mi-juin sur la côte ouest, et plus tard dans les autres régions de l’Inde. Sauf dans les régions du sud-est, les plus grosses pluies tombent entre juin

US ET COUTUMES :
• A l’étranger, l’étranger c’est vous ! Donc, en cas de choc des cultures, c’est plutôt à vous de vous faire discret…
• Sauf s’il en a pris l’initiative, ne serrez pas la main de votre interlocuteur
• Ne le touchez pas non plus avec vos pieds mais si avec vos mains vous lui touchez les pieds, il y verra un signe de grand respect
• Au lieu de serrer la main, vous pouvez, comme beaucoup d’Indiens, saluer en joignant les mains sous le menton et en baissant la tête.
• Evitez l’avalanche de compliments sur la cuisine, les enfants : ça amène, paraît-il, le "mauvais œil".
• Si vous aidez une femme à porter un paquet, si vous lui offrez une place dans le bus ou votre bras pour descendre, c’est une insulte ! En règle générale, évitez de trop parler aux femmes, surtout si vous êtes un homme.
• Il vaut mieux réveiller une personne qui dort dans un couloir de train par exemple que de l’enjamber. Donc, ne vous fâchez pas si on vous réveille pour passer : c’est un signe de respect
• Pour répondre OUI, les Indiens effectuent un signe latéral de la tête qui correspond plus à un "je ne sais pas" voire à un NON Français.
• Ne vous habillez pas de façon trop légère : short, débardeur, minijupe etc sont à proscrire en Inde.
• En couple, ne soyez pas trop "démonstratifs" : évitez de vous embrasser en public et même de vous tenir la main
• Même conseil de retenu en ce qui concerne les photos
• Si vous êtes invités à un repas, oubliez vos manières d’Européens et évitez de vous proposer pour mettre le couvert, aider à faire la cuisine ou la vaisselle : c’est offensant pour la famille qui vous reçoit.
• En Inde, comme dans la plupart des pays d’Asie, le temps est une notion subjective qui s’écoule au rythme des pensées. Il est donc à géométrie variable !

En Inde, durant toute l'année, dans tous les Etats il existe d'innombrables fêtes!
La plupart des fêtes sont calculées en fonction de la Lune. Les dates changent d’une année sur l’autre.
Lors des Fêtes, les monuments sont en général fermés, sauf s’il s’agit de monuments religieux.
En dehors des grands sites où le jour de fermeture est connu (mais peut parfois être modifié sans préavis) comme les grottes d’Elephanta – ou Ajanta qui sont fermés le lundi et Ellora le mardi ou le Taj Mahal à Agra qui est fermé le vendredi, la plupart des autres sites à travers l’Inde n’ont pas toujours de jours fixes de fermeture : cela varie du lundi au dimanche selon les endroits, il est donc difficile de répertorier tous les lieux !!!

La fermeture dépend aussi des autorités et des Fêtes locales (religieuses ou laïques).
Ce n’est souvent que sur place, au moment où l’on veut aller visiter le musée ou le site, que l’on apprend, par le guide local, que celui-ci est fermé !
Ce point est bien sûr regrettable… mais devant la diversité et le nombre de lieux en Inde, il est pratiquement impossible de gérer ces détails.
A noter par exemple que du vendredi saint au dimanche de Pâques : tous les monuments et toutes les boutiques sont fermées au Kerala, et beaucoup de boutiques sont également fermées à Bombay où à Madras.
Quand nous connaissons le jour de fermeture d’un site, nous l’ajoutons la plupart du temps sur le programme détaillé.

Nouvel an tamoul (janvier) - nouvel an au Kerala (avril) - HOLI , fête des couleurs, très populaire au Rajasthan (mars) – DUSSERAH, fêtes des dieux (septembre/octobre) – DIWALI, fête des lumières dans toute l'Inde (octobre/novembre).

Ne pas oublier non plus les différentes fêtes musulmanes : fin du ramadan, Id, anniversaire du prophète etc… .

Certains jours fériés sont fixes :
25 décembre – 1er janvier – 26 janvier (Republic day) – 11 mai (Bouddha Purnima) – 15 août (Independence day) – 2 octobre (anniversaire de Gandhi) - 4 novembre (anniversaire de Guru Nanak).

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc…

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

Découvrez notre bateau