Nouveau Trek Ouest américain - Voyage Far West USA Trek dans le désert de Sonora

  • Rancho de la Osa Guest Ranch - Sasabe - Etat-Unis
  • Rancho de la Osa Guest Ranch - Sasabe - Etat-Unis
  • Rancho de la Osa Guest Ranch - Sasabe - Etat-Unis
  • Rancho de la Osa Guest Ranch - Sasabe - Etat-Unis
  • Nous sommes en cours de programmation des dates pour ces voyages. Pour plus d'informations n'hésitez pas à nous contacter
  • Circuit accompagné
  • 9 Jours
  • Niveau :
  • Altitude
  • Code : USA090

  • • 3 jours de trek dans la solitude de l'arrière-pays du Parc National de Saguaro
  • • 2 nuits dans un ranch historique à la frontière Mexicaine
  • • Le départ de mars, mois de la floraison des cactus de l'Arizona
  • • Les nuits étoilées de cette région désertique

Un voyage au coeur de la plus vaste étendue désertique de l’Amérique du Nord. Le désert de Sonora est l’habitat naturel des emblématiques et imposants cactus Saguaro. Avec leur forme allongée et les bras levés vers le ciel, ils peuvent parfois atteindre jusqu’à 15 mètres de hauteur. Le mois de mars est celui d'une floraison exceptionnelle pour un spectacle haut en couleur. Les paysages de ville fantôme et de vastes étendues ponctuées de mesas, ces plateaux volcaniques aux flancs abrupts, évoquent le far West et appellent à l’aventure. Ici les nuits s’offrent en spectacle et nos 3 soirées sous la tente dans l’arrière-pays du parc national de Saguaro promettent de nous éblouir. C’est dans un ranch à la frontière mexicaine au pied du Buenos Aires Wildlife Refuge que se termine l’aventure.

  • Activités

    Randonnée, Trek, Vélo

  • Hébergements

    Sous tente (4), en hôtel *** (2), en ranch (2)

  • Transferts

  • Itinérance

    Voyage itinérant

  • Environnement

    Désert

Périodes de départ et prix

Aucune date n'est actuellement programmée pour ce voyage.

Pour plus d'informations n'hésitez pas à nous contacter.

Idées associées

Colorado  /   Grand Canyon  /   Navajo  /   Arizona  /   Bryce Canyon  /   Monument Valley  /   Parc national de Zion  /   Utah.

Jour par jour

Jour 1 :

Lost Dutchman State Park

Ce matin, rencontre avec le guide et les membres du groupes qui vous accompagneront pour la durée de cette aventure. Transfert vers les montagnes Superstition qui traversent les plus beaux paysages du désert de Sonora. Accidentée et austère, cette région montagneuse est le berceau de la légendaire histoire de la mine perdue de l’Allemand (Lost Dutchman’s Mine) : peu d’histoires du far ouest sont aussi fameuses et durables que la sienne. Comme beaucoup de légendes, elle est un parfait dosage de faits améliorés, d’exagérations et d’un peu de fiction. Après 100 ans, l’histoire est toujours crue par de nombreuses personnes et entraîne encore quelques aventureux dans les Superstition Mountains à la recherche de l’or de l’Allemand. Première randonnée de ce voyage au coeur des Superstition Mountains.

  • Heures de marche : entre 4h30 et 5h
  • Distance Parcourue : 9 km
  • Dénivelé + : 800 m
  • Hébergement : en hôtel ***
Jour 2 :

Monument National Cactus Organ Pipe

À moins de 10 km de la frontière mexicaine, les cactus Organ Pipe, en forme d’orgue, se collent aux flancs des Ajo Mountains. Ce parc est un hommage aux splendides paysages du désert de Sonora et un lieu de protection pour ces cactus et 26 autres espèces qui poussent sur le territoire. Découverte des Montagnes Ajo par la route panoramique: marécages désertiques, montagnes et grands peuplements de cactus dont les cactus organ pipe, les saguaros, les cholla et les barrel émerveillent nos yeux. Balades jusqu’à double Arch via Arch Canyon, large de 90 pieds, elle se trouve près du sommet des falaises rougeâtres et déchiquetées. Un examen attentif révèle une ouverture distincte, beaucoup plus petite, au-dessus de la travée principale, ce qui en fait un exemple rare d’arche double. Avant de rentrer au campement pour le souper, coucher de soleil sur sentier Desert View

RANDONNÉES:
-Double Arch via Arch Canyon – 2-4 heures aller-retour, 4 km, 365 m de dénivelé
-Sentier Desert View – boucle facile de 2 km

  • Hébergement : sous tente
Jour 3 :

Picacho Peak State Park

Aujourd’hui nos bras et nos jambes nous hisserons jusqu’au sommet Picacho. On s’offre le défi du sentier Hunter avec ses pentes raides et ses câbles en acier qui nous aide à atteindre le sommet. Au pied de la montagne, on a de la difficulté à imaginer qu’il existe un chemin pour se rendre au sommet! Le sentier débute dans ce paysage désertique typique de Sonora que nous apprivoisons depuis maintenant 3 jours: végétation désertique et variété de cactus borde le chemin. Tout en haut, la vue à 360 degrés est impressionnante sur les vallées, nombreux sommets et chaînes de montagne l’entourant. Après cette récompense, nous redescendons et prenons la route vers Tucson pour un après-midi au bord de la piscine dans notre hôtel retro vintage.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Distance Parcourue : 6 km
  • Dénivelé + : 400 m
  • Hébergement : en hôtel ***
Jour 4 :

Parc National Saguaro - Montagnes Tucson

Le parc national Saguaro se divise en deux sections: la section ouest dominée par les montagnes Tucson et la section est par les montagnes Rincon. Ce désert brûlant et aride peut sembler inhospitalier mais il abrite en fait une multitude d’espèces animales et végétales. En plus des fameux cactus Saguaro, on y trouve des centaines d’autres espèces de cactus, des graminées, des fleurs, des arbustes, des arbres, des oiseaux, des mammifères et des reptiles.
L’avant-midi sera consacré à la découverte en minibus et à pied du secteur ouest. Plus bas en altitude, il présente un paysage sensiblement homogène de forêt de Saguaro relativement dense. En après-midi, traversée du côté est pour 4 jours à user nos bottes dans la solitude et la quiétude des montagnes couleur terre cuite de l’arrière-pays, sous un ciel bleu à perte de vue. On charge notre sac à dos pour aller monter un camp de base pour 3 nuits afin de profiter des lieux et explorer à pied en étoile depuis notre campement.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Distance Parcourue : 13 km
  • Dénivelé + : 650 m
  • Hébergement : sous tente
Jours 5 et 6 :

Parc National de Saguaro - District des montagnes Rincon

Deux jours de marche au coeur de la beauté sauvage des montagnes Rincon qui forment un mur gigantesque s’élevant à plus de 1920 mètres. Les Rincons sont la seule chaîne de montagnes importante de l’Arizona à n’avoir jamais été rasée pour faire place à des routes, laissant les montagnes supérieures dans un état aussi vierge que possible à notre époque. Cette section du parc offre un relief contrasté et une diversité de paysages plus importante que la partie ouest. En basse altitude, vous trouverez l’environnement typique du désert de Sonora avec des broussailles, des prairies sèches et de nombreuses plantes du désert, mais en altitude, l’environnement change pour des forêts de conifères, des canyons, des ruisseaux et des formations rocheuses. Le climat sec hivernal offre un ciel dégagé qui promet un spectacle astral unique et inoubliable!

RANDONNÉES:
-Sentier Cow Head Saddle (aller-retour) – 5 h, 18.5 km, 1100 m + / –
-Tanque Verde Peak (aller-retour) – 4 h, 15.5 km, 785 m + / –

  • Hébergement : sous tente
Jour 7 :

Fin du trek et après-midi à la piscine

Ce matin nous démontons le camp, marchons le sentier Douglas Spring à l’envers pour rejoindre le véhicule et conduire vers la frontière Mexicaine. Notre refuge pour les 2 prochaines nuits est un paradis pour les sportifs, situé sur 590 acres et entouré par les 120 000 acres supplémentaires de la réserve naturelle de Buenos Aires. Un ranch offrant luxe et authenticité, autant dans sa décoration à la mexicaine que dans l’hospitalité de ses hôtes ainsi que dans sa gastronomie et sa sélection de vin exceptionelle. Pas étonnant que le ranch ait vu passer plus d’une célébrité venu chercher l’inspiration dans l’esprit de ce lieu.

Parce que nous aimons les contraste, après 4 jours d’autonomie dans le désert aride il est maintenant temps de relaxer au bord de la piscine. Ce soir, souper gastronomique servi par nos hôtes et soirée d’observation des étoiles bien installé dans nos chaises adirondack les yeux rivés sur le ciel noir charbon éclairé par la voie lactée qui scintille et danse.

  • Heures de marche : entre 2h et 2h30
  • Distance Parcourue : 11 km
  • Dénivelé - : 620 m
  • Hébergement : en ranch
Jour 8 :

Vie au ranch au bord de la frontière Mexicaine

Le terrain d’exploration qui borde le ranch est immense. Cow-boy des temps modernes nous troquons la selle et le cheval pour une monture à deux roues. Notre vélo électrique à pneus surdimensionnés nous permet de nous aventurer plus loin et sur n’importe quel type de terrain. Puis à pied, dans la réserve de Buenos Aires, nous flânerons sur le trottoir en bois du sentier Arivaca Cienega, joyau des zones humides offrant l’observation d’un grand nombre d’oiseaux et de papillons. Puis sur le sentier du ruisseau Arivaca, l’endroit idéal pour la nidification des buses grises et des vautours sous la canopée des sycomores d’Arizona avant de retourner relaxer au bord de la piscine jusqu’au souper préparé par nos hôtes.

  • Hébergement : en ranch
Jour 9 :

Route vers Phoenix - fin du voyage

On profite d’un dernier avant-midi dans le petit hameau de Sasabe pour manier le tir à l’arc, marcher sur les mêmes sentiers que ceux forgés par des personnages légendaires comme Pancho Villa à seulement quelques mètres de la porte de votre chambre ou pour finir les dernières pages de votre roman traitant d’une des célèbres légendes du Far West, au bord de la piscine. Départ en fin d’avant-midi vers Phoenix pour embarquer à bord de votre vol de retour ou poursuivre votre séjour en autonomie.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée,
Trek,
Vélo

Environnement

Désert

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Découverte des activités. Balades à la journée sans difficultés techniques. Bonne condition physique nécessaire.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

8 jours de marche

Nombre de participants

De 6 à 11 participants

Hébergement

2 nuits en hôtel standard 3*, 1 nuits en camping aménagé, 3 nuits en camping sauvage, 2 nuits dans un ranch

Nourriture

Nous ferons le plus souvent un pique-nique à midi. Le soir, un repas chaud sera préparé avec des produits achetés sur place. Le matériel de cuisine et les couverts sont fournis par nos soins.

Nous vous conseillons d’apporter des collations, barres énergétiques pour les journées de randonnées. Vous pourrez également en acheter sur place.

Transfert et transport des bagages

Pour les transferts, nous utiliserons un minibus de 12 places. Suivant le nombre de participants, les bagages seront à l’intérieur du minibus ou dans une remorque.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations quand vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les liquides, couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Vêtements

Contrairement à ce que l’on recommande lors des randonnées en montagne, le coton est une fibre extraordinaire de par ses effets climatisants, car il capture beaucoup d’humidité et demande à votre corps de grandes quantités de chaleur pour la faire s’évaporer. Dans ces régions très chaudes et arides, vous allez l’apprécier !

• 1 chapeau ou une casquette
• 1 foulard
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche) manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…mais aussi quelques-uns en coton !
• 1 sous-pull (remarques idem ci-dessus) ou chemise manches longues
• 1 veste en fourrure polaire
• 1 gros pull de laine (à enfiler sous la polaire le soir surtout pour les voyages sous tente)
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste imperméable et respirant type Gore-tex
• 1 cape de pluie (utilisation délicate et peu conseillée par grand vent)
• 1 surpantalon imperméable et respirant type Gore-tex (facultatif)
• 1 maillot de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax ou de laine.
• 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville et imperméable (semelle type Vibram). Pensez à "casser" les chaussures neuves et refaire celles qui sont restées au placard, sinon gare aux ampoules !
• 1 paire de sandales (peut être utile pour prendre votre douche dans les camping)
• 1 paire de chaussures détente pour le soir.

La liste des vêtements doit être adaptée en fonction de la saison choisie.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants.
• 1 gourde (2 litres minimum)
• 1 lampe frontale (très utile pour les nuits en camping)
• 1 couverture de survie (facultatif)
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement
• Boules Quies (facultatif)
• Papier toilette
• Crème solaire et stick à lèvres.

Couchage

• Un sac de couchage en duvet est à prévoir
• Un drap de sac.

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)
• Répulsif anti-moustiques

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours fournie par l'agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

Nous fournissons tous les équipements de cuisine et camping : couverts, bols et assiettes, tentes, matelas mousse ou autogonflant, batterie de cuisine, etc...

3. Formalités et santé

Formalités

Pour obtenir les informations sur les formalités d'entrée dans le pays, consulter : http://www.voyage.gc.ca/countries_pays/menu-fra.asp

Vaccins Obligatoires

Pas de vaccin obligatoire, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays d'Afrique subsaharienne et d'Amérique latine où la maladie est présente.

Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, il est important d'être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite, les hépatites A et B et, selon les conditions de voyage la typhoïde et la rage.

Autres risques

PENDANT LA PERIODE DE CIRCULATION DU COVID19, NOUS INVITONS LES VOYAGEURS A CONSULTER NOS « NEWS » SANTE, OU NOUS ACTUALISONS LES RECOMMANDATIONS SANITAIRES.

L'émergence et l'extension de certaines affections virales, transmises par des piqûres d'insecte (dengue, virus West Nile, maladie de Lyme), rend souhaitable l´utilisation de répulsifs dans certains Parcs Nationaux où les moustiques ou les tiques sont nombreux et incommodants, sans être obligatoirement dangereux. Si un voyage en Amérique du Nord n´expose pas aux risques sanitaires « exotiques », les risques comportementaux ou environnementaux peuvent être les mêmes qu'ailleurs. Presque tous les biotopes existent en Amérique du Nord. Leurs risques propres aussi. Nous les avons décrits sur notre site internet dans nos recommandations générales. Vous les retrouverez, en fonction de votre voyage, en vous reportant au chapitre correspondant : risques urbains (circulation, petite délinquance...), plongée sous-marine, haute-montagne, soleil et chaleur, froid...

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont, bien sûr, satisfaisantes partout, mais le coût des soins et, en particulier, des hospitalisations, en Amérique du Nord, nécessite de vérifier toutes les clauses du contrat d´assurance assistance souscrit avant le départ (montant des frais pris en charge, surtout, et clauses d´exclusion).

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Avant même de présenter le climat américain, il est nécessaire de préciser qu´aux Etats-Unis les températures sont exprimées en degrés Fahrenheit et non pas en degrés Celsius comme en Europe. La conversion des uns aux autres n´est pas des plus simples.
Pour passer des Fahrenheit aux Celsius, la méthode rigoureuse et qui donne un résultat précis peut réclamer une calculette !
Il faut en effet soustraire 32 à la température exprimée en degrés Fahrenheit, multiplier par 5 puis diviser par 9. On obtiendra ainsi 104°F = 40°C ou 17,6°F = -8°C. Rappelons que 32°F = 0°C.

Il existe une autre méthode, plus accessible au calcul mental, et qui donne un résultat approximatif convenable.
Il s´agit de soustraire 30 à la température exprimée en Fahrenheit, de diviser par 2, puis d´ajouter 10% du résultat, si celui-ci est positif, ou de soustraire 10%, si il est négatif.
On obtiendra ainsi 104°F = 40,7°C ou 17,6°F = -6,8°C. On peut tout à fait se satisfaire de cette approximation, de l´ordre du degré Celsius ; avec cette méthode 32°F = 1,1°C.

Après cela, les voyageurs les plus sensibles à la température jugeront qu´il est peut-être plus simple de se munir d´une petite table de conversion Fahrenheit-Celsius !

Sans aller jusqu´à dire que la complexité du climat américain est à l´image de celle du rapport Fahrenheit-Celsius, il est néanmoins évident qu´un pays aux dimensions continentales présente des climats très variés. Pour ne parler que des températures, disons simplement qu´une différence de 40°C entre les températures extrêmes de deux points des Etats-Unis dans la même journée est une chose fréquente, et cela sans prendre en compte les températures polaires de l´Alaska !

Parmi les facteurs expliquant la variété de ces climats, il faut, bien entendu, rappeler l´exceptionnelle extension en latitude que présentent les Etats-Unis : le point le plus au nord de la Nouvelle-Angleterre se situe au niveau du 50e parallèle, alors que le sud de la Floride est proche du tropique du Cancer, au niveau du 25e parallèle. Ces latitudes correspondent à peu près aux emplacements de Bruxelles ou de Prague pour le nord et des îles Canaries ou d´Assouan, en Egypte, pour le sud !

Les reliefs sont un autre élément déterminant les différents climats américains.
Tous les grands massifs montagneux des Etats-Unis sont orientés nord-sud. Dès lors, ils forment des obstacles naturels aux influences maritimes, tant pacifiques qu’atlantiques. L´Ouest en donne une illustration frappante : ce sont les hauteurs de la Sierra Nevada qui, en arrêtant les nuages venus du Pacifique, sont responsables du caractère désertique du Grand Bassin, où se situe, entre autres, la Vallée de la Mort.
Si la présence de montagnes influe sur le climat, leur absence le fait tout autant. C´est le cas pour les Grandes Plaines où aucun relief élevé n´entrave la circulation nord-sud des masses d´air polaire et tropical. Raison de grands contrastes saisonniers. En effet, alors qu´en hiver l´air froid polaire peut descendre très loin vers le sud, en été, l´air chaud tropical en provenance du Golfe du Mexique remonte très haut vers le nord.

Enfin, la présence et la nature des courants marins sont un élément à prendre en compte. Si le Gulf Stream (courant chaud) caresse la Floride, l´essentiel du littoral atlantique américain est, au contraire, refroidi par le courant du Labrador, courant glacé qui descend du Groenland. Ce courant est à l´origine des hivers rigoureux de la côte est-américaine.
Côté Pacifique, si l´extrême nord est le domaine du courant d´Alaska et des Aléoutiennes, courant chaud qui réchauffe légèrement le sud de l´Alaska, le reste de la côte ouest est baigné par le courant de Californie, relativement froid. C´est lui qui rafraîchit les étés du littoral occidental.

Ces généralités permettent de constituer plusieurs zones climatiques.

L´est.

Le nord et le centre, jusqu´à Washington, présentent un climat continental humide. Le contraste de température entre l´hiver et l´été est important. Les étés sont chauds - et de plus en plus chauds, au fur et à mesure qu´on descend vers le sud. Par contre, les hivers sont rigoureux. New York, par exemple, connaît en janvier une température moyenne de 0°C. Cela peut surprendre pour une ville maritime, située de plus à la latitude de Naples ! En fait, cela n’a rien étonnant et montre simplement l´influence considérable que peut avoir un courant marin, en l´occurrence le courant glacé du Labrador.
Les précipitations, elles, sont assez abondantes avec une pluviosité moyenne de 1300mm par an. L´hiver est la saison la plus arrosée. Notons également que cette zone est souvent frappée par de violentes tempêtes de neige, capables de paralyser des villes entières.

Au sud de Washington, le climat devient subtropical humide. Il est caractérisé par des hivers très doux et plutôt secs : la température moyenne à Miami peut atteindre 19°C au mois de janvier ! Les étés y sont très chauds et humides, en particulier à proximité du golfe du Mexique : la pluviosité est d´environ 1500mm par an à Miami (alors qu´elle ne dépasse pas 1000mm par an à Richmond, au nord de la zone).
C´est à l´extrême-sud de la Floride que se situe la ville la plus chaude des Etats-Unis, Key West, qui affiche une température moyenne annuelle de 25,2°C.
D´autre part, entre juin et octobre, ces régions de l´est peuvent être atteintes par des cyclones dévastateurs, avec des vents dépassant parfois 300 km/h.

Le centre.

Si le sud des Grandes Plaines (Midwest) peut être rattaché à la zone subtropicale humide, la continentalité du reste de cette région est nettement marquée. Les variations saisonnières y sont de grande ampleur. C´est ainsi qu´au plein centre de cette zone, on peut avoir des températures moyennes estivales de l´ordre de 30°C alors que la moyenne hivernale descend jusqu’à -10°C.
En règle générale, les Grandes Plaines (exceptée la région des Grands Lacs, plus tempérée) ont des étés torrides, pendant lesquels les températures dépassent souvent 30°C. A l´inverse, les régions les plus septentrionales subissent des hivers redoutables où les -20°C sont allègrement franchis.
D´autre part, centre et sud, l´été, sont souvent le théâtre d´orages très violents et de tornades meurtrières (parfois à plus de 400 km/h). L´hiver, quant à lui, est propice aux blizzards glacés, qui soufflent dans les Hautes Plaines situées à l´ouest de la région.
L´autre élément caractéristique de cette zone est la diminution des précipitations d´est en ouest. Ainsi, alors qu´au pied des Appalaches, la moyenne des précipitations est d´environ 1300mm par an, elle n´est plus que de 400mm par an à l´autre extrémité des Grandes Plaines, à latitude égale.

L´ouest.

Passées les premières barrières montagneuses des Rocheuses, où règne un climat de montagne, on entre dans la région centrale de l´Ouest américain, caractérisée par des plateaux au climat désertique. Rappelons que ce caractère est en grande partie lié à la présence, à l´ouest de ces plateaux, de chaînes montagneuses assez élevées (Coast Ranges, Cascade Range et Sierra Nevada). En conséquence, cette zone ne reçoit que très peu de précipitations. Record pour l’Arizona : la ville de Yuma est la plus sèche des Etats-Unis, avec une pluviosité de 80mm par an, inférieure à celle de certaines régions sahariennes. C´est également en Arizona qu´on atteint le record de luminosité : Phoenix a un ensoleillement annuel de 3700 heures, ce qui représente environ 350 jours de soleil par an. Autre record, c´est la Vallée de la Mort, au sud du Nevada, qui détient, avec 56,7°C, la palme de la température la plus élevée aux USA. Un tel niveau de température n´est dépassé que dans le Sahara. Cela n´empêche pas le Grand Bassin de connaître aussi des nuits très froides et des hivers glacés.
On notera néanmoins que le désert de Sonora, au sud de l´Arizona, est très réputé pour ses hivers particulièrement doux et ensoleillés, qui ont fait de Phoenix, par exemple, l´une des grandes destinations touristiques hivernales.

Avant d´atteindre la côte pacifique proprement dite, il faut s´arrêter un instant sur le beau climat de montagne offert par la Sierra Nevada. Haut-lieu des sports d´hiver, grâce au plus important enneigement des Etats-Unis, cette chaîne montagneuse jouit également d´étés agréables, chauds et ensoleillés. C´est le cas notamment du remarquable lac Tahoe. Situé à 1897m d´altitude sur la frontière Californie-Nevada, il est devenu un lieu de vacances couru en toutes saisons.

La façade pacifique présente deux types de climat.

Le nord de la côte, jusqu´au nord de San Francisco, connaît un climat tempéré, dont la tendance océanique humide est marquée. Les hivers sont doux et les étés frais, mais les différences de température entre ces deux saisons sont faibles : à Seattle, par exemple, les températures moyennes sont de 4°C en janvier et de 18°C en juillet. Cette fraîcheur estivale est liée à la présence du courant marin de Californie (froid).
Dans toute cette zone, les précipitations venues du Pacifique sont importantes et augmentent avec l´altitude. Ainsi, dans l´Etat du Washington, au nord, si la pluviosité est de 1000mm par an au niveau de la mer, elle approche les 3000mm sur les pentes ouest de la chaîne des Cascades ; le record étant détenu par le mont Olympus qui, avec environ 4000mm, est le lieu le plus arrosé des Etats-Unis.
En descendant vers le sud, le niveau des précipitations décroît, mais atteint encore une moyenne supérieure à 1500mm par an à la frontière Oregon-Californie.

Au sud de cette zone, en partant de San Francisco, le climat devient méditerranéen. Les hivers sont particulièrement doux : les moyennes de janvier atteignent 10°C à San Francisco et 13°C à Los Angeles. Par contre, dans ces villes littorales, les étés sont assez frais et la température dépend beaucoup de l´influence du courant marin froid de Californie. Très sensible à San Francisco, ce courant y maintient la moyenne des températures estivales aux alentours de 15°C. Los Angeles, de part sa situation en retrait de l´océan, connaît une moyenne estivale de 22°C. A l´intérieur des terres, les étés sont nettement plus chauds.
Quant aux précipitations, on peut distinguer, dans presque toute la région, une saison pluvieuse (d´octobre à avril) et une saison sèche (de mai à septembre). Le niveau des pluies décroît énormément en descendant vers le sud, passant de 1 500 mm par an au nord de la zone à 250mm par an à San Diego, ville située sur la frontière mexicaine.


Les climats sont très variés selon la latitude, le versant et l'altitude. Ce voyage traverse des zones très arides et chaude, mais en altitude les soirées peuvent être fraîches. Les températures sont également plus fraîches à l’automne.

LAS VEGAS :
Latitude: 36.05N Longitude: 115.10O Altitude: 659m
Temp (°C) J F M A M Jun
Maximum 15 17 22 27 32 38
Minimum 3 6 9 13 18 23

Moyenne 9 11 15 19 25 31
Temp (°C) Jul A S O N D
Maximum 41 40 35 28 20 14
Minimum 27 25 21 14 9 3
Moyenne 34 33 28 20 13 8

MOAB :
Temp (°C) J F M A M Jun
Maximum 3 9 21 28 31 31
Minimum -9 -6 -1 3 9 14
Moyenne -3 2 6 13 19 24
Temp (°C) Jul A S O N D
Maximum 37 34 29 21 11 4
Minimum 18 17 11 5 -3 -8
Moyenne 28 26 21 13 4 -2


SAN FRANCISCO
Latitude: 37.37N Longitude: 122.23O Altitude: 2m
Temp (°C) J F M A M Jun
Maximum 15 17 18 20 21 23
Minimum 8 9 10 11 12 19
Moyenne 11 12 13 14 15 17

Temp (°C) Jul A S O N D
Maximum 23 23 24 23 18 15
Minimum 14 14 15 14 11 8
Moyenne 17 17 18 17 14 11

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

Vidéos

Titre

Description

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.